Êtes-vous éligibles à l’isolation à 1 € de vos combles perdus ?

Opération devenue très médiatique, l’« isolation à 1 € » qui est lancée par le Gouvernement depuis 2013 est un vrai succès. C’est en effet une aubaine pour les particuliers qui désirent réaliser des travaux de rénovation énergétique en faisant isoler leur maison.

Mais derrière ce dispositif, il est important de connaître le vrai du faux et de débusquer les éventuelles arnaques à l’isolation à 1 euro. Renovation Man vous accompagne tout au long de votre projet et vous assure de travailler avec les bons artisans.

Comment bénéficier du 1 € pour l’isolation de ma maison ?

Conditions d’éligibilité

Avant de voir comment déjouer les arnaques à l’isolation à 1 €, il est important de saisir ce que propose cette offre gouvernementale. S’inscrivant dans la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) qui régit la politique énergétique en France, l’opération « l’isolation à 1 € » concerne à proprement parler l’isolation d’un habitat (combles, grenier, ouverture, plancher).

Cette opération gouvernementale vise à aider les foyers les plus modestes à réaliser leurs travaux de rénovation énergétiques, ceci pour réduire, in fine, la précarité énergétique dans l’Hexagone.

Toute personne éligible à ce dispositif n’avance aucuns frais de travaux. Ce sont les entreprises qui réalisent les travaux qui émettent une facture remboursée par les fournisseurs d’énergie.

Pour le client, le reliquat à payer est de 1 €.

Qui peut en profiter ?

Il n’y a aucune condition de ressources. Ainsi, les propriétaires et locataires peuvent bénéficier des CEE (Certificats d’économie d’énergie). Même si cette opération peut se cumuler avec un crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE) et l’éco-PTZ, l’opération « isolation à 1 € » n’est pas cumulable avec les aides de l’ANAH. Concrètement, le programme « Habiter mieux » de l’ANAH dispose déjà du bénéfice des CEE.

On peut légitimement s’interroger sur la pertinence d’une telle opération, car ce tarif semble dérisoire. Or cette proposition du gouvernement est réelle et se base sur un dispositif légal, les CEE.

Il faut toutefois se méfier si vous recevez un courrier avec un en-tête officiel de la République française ou celui d’un quelconque ministère. En effet, ces lettres vous invitent souvent à téléphoner à un numéro qui est surtaxé. Dès lors, ce n’est plus le gouvernement que vous contactez, mais une entreprise privée qui utilise cet en-tête pour faire dépenser de l’argent au téléphone. La prudence est donc de mise.

Pour pouvoir prétendre à l’opération « isolation à 1 € », vous devez souscrire aux critères suivants :

  • Etre locataire ou propriétaire d’une maison individuelle construite il y a plus de 2 ans ;
  • Le logement doit être votre résidence principale ;
  • Vous résidez en France métropolitaine, hors Paris intra-muros et Corse ;
  • Vous disposez d’une superficie de 30 m² au minimum à isoler pour les combles perdus et de 35 m² au minimum pour les sols ;
  • Vous devez respecter les plafonds de ressources en lien avec votre revenu fiscal de référence.

A propos des CEE

L’objectif des CEE, qui ont été créées en 2005, est d’amener les Français à réduire leur consommation énergétique de manière conséquente. Pour aller dans ce sens, le gouvernement incite les foyers éligibles à réaliser des travaux qui permettent de diminuer leurs dépenses énergétiques. Le gouvernement attribue aux fournisseurs d’énergie des objectifs comptabilisés en kW/h CUMAC que chaque entité doit atteindre selon son volume de vente. Si le fournisseur ne parvient pas à atteindre le niveau attendu, il doit payer une compensation financière à l’État.

Les fournisseurs d’énergie peuvent cumuler des kW/h CUMAC en signant plusieurs contrats avec des clients dans l’optique de faire réaliser des travaux de rénovation énergétique. Certains travaux sont crédités d’un nombre défini de kW/h et les fournisseurs doivent alors verser une prime aux clients. On parle alors de prime énergie. L’isolation à 1 € entre dans ce dispositif.

Toutes nos précautions pour éviter les arnaques

Le dispositif « Isolation à 1 € » est une formidable occasion d’améliorer son habitat en matière de rénovation énergétique. Cela attire, néanmoins, des artisans peu scrupuleux, voire des arnaqueurs qui n’hésitent pas à faire miroiter monts et merveilles pour isoler votre logement et finalement récupérer vos données et vous payer un supplément.

Renovation Man s’engage à vous proposer des artisans sérieux et rigoureusement sélectionnés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Attention au démarchage direct

L’inscription à l’opération « Isolation à 1 € » est très simple puisqu’il vous suffit de remplir un dossier de demande en ligne chez l’opérateur ou le fournisseur de votre choix. Rappelons que les travaux doivent être effectués uniquement par une entreprise ou une société agréée et signataire d’une charte avec l’État (RGE).

Mais certaines entreprises opportunistes profitent de ce dispositif et il existe aujourd’hui de nombreux cas de démarchages directs un peu partout sur le territoire. Vous ne devez pas répondre au démarchage direct, surtout quand celui-ci se fait — parfois de manière intempestive et répétitive — par téléphone.

Au contraire, prenez les devants. Il ne faut pas hésiter à contacter vous-même le ou les opérateurs pour comparer leurs prestations. Ils sauront vous orienter vers des entreprises partenaires agrées.

Entreprises labellisées RGE

Généralement, les travaux d’isolation de combles à 1 € sont réalisés sur une ½ journée et par un professionnel qualifié RGE.

Il est impératif que l’entreprise qui intervient dispose de ce label, qui doit être lisible en gros sur son véhicule professionnel. Vous pouvez, en parallèle, faire une vérification sur Internet en vous rendant sur le site du réseau FAIRE qui est un service public.

Si vous avez un doute et que vous souhaitez profiter de cette chance d’isoler vos combles ou votre grenier pour 1 €, l’équipe de Renovation Man est à vos côtés. Elle vous oriente vers des artisans dignes de confiance et proches de votre domicile.

Autre critère à respecter impérativement, à savoir une épaisseur d’isolant suffisante. En effet, la résistance thermique (exprimé en m² K/W = R) d’un isolant doit être supérieure à certaines valeurs afin de garantir son efficacité en tant qu’isolant. Dans le devis des professionnels, vérifiez donc que l’entreprise soir agréée RGE et que le devis corresponde aux minimas suivants.

Avant les travaux

Même si vous avez entendu parler de l’opération « isolation à 1 € », notamment par un démarcheur, il est plus judicieux et prudent de refuser la mise en relation dans un premier temps.

En effet, le mieux est que la démarche provienne de vous en tant que client, ce qui vous permet d’anticiper correctement la démarche.

En parallèle, vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller FAIRE qui est un service de l’énergie, indépendant et gratuit.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à contacter entre 2 et 3 artisans implantés près de chez vous et faites jouer la concurrence en comparant leurs devis. Si vous passez directement par un artisan, seule la signature du devis vaut pour confirmation du début des travaux et de l’engagement du professionnel. Surveillez également que les réductions en lien avec les CEE figurent sur le devis. Si vous passez par un tiers comme une grande surface, la demande de CEE doit être faite avant la signature du devis.

Avant les travaux d’isolation à 1 €, montrez-vous toujours exigeant et prudent. Vérifiez leur sérieux, leurs références et leur disponibilité pour vous engager pleinement.

Trustpilot