Comment isoler un mur avec du Placo ?

L’isolation placo, vous connaissez ? C’est une nouvelle manière de venir améliorer le confort de votre foyer. Discret, performant et pratique, ce matériau isolant risque de vous surprendre. Venez apprendre tout ce qu’il faut savoir sur le placo isolant !

Comment s’effectue la pose du Placo sur un mur ?

La plaque de plâtre est un matériau ingénieux et multifonction permettant d’obtenir des espaces intérieurs propres et soignés. Aussi connue sous le nom de placo, cette matière vient couvrir les murs pour les rendre plus esthétiques et plus sains.

Voici les 8 étapes de l'installation de votre placo :

  1. Fixer l’ossature composée de rails métalliques, ces derniers viendront accueillir votre placo, ils seront utiles pour le fixer ;
  2. Installer l’isolant au sein de l’espace entre le mur et le placo, il se fixe à l’intérieur des montants ;
  3. Poser le placo sur l’ossature et vissez-le délicatement en veillant à le pas trop appuyer ;
  4. S’occuper des jointures en déposant un enduit spécialement conçu pour les joints du placo. Puis, lissez les joints à l’aide d’une éponge humide.
  5. Déposer une bande à joint sur le plâtre sec pour uniformiser votre cloison ou contre-cloison ;
  6. Appliquer une seconde couche d’enduit sur vos bandes pour les faire disparaître ;
  7. Retirer les aspérités en ponçant légèrement les jointures ;
  8. Peindre la surface.

Il existe aussi des panneaux de doublage isolant en placo. Il suffit de les installer à l’aide d’une colle spécialisée directement sur votre mur.

Pourquoi choisir l’isolation Placo ?

Le placo vient dissimuler votre isolation des murs et des plafonds, il créé comme un cocon protecteur capable de participer à l’amélioration de vos performances thermiques. Découvrez tout de suite les atouts et désavantages de ce matériau nécessaire à une bonne isolation.

Les avantages de ce type d’isolation

Le placo isolation thermique est un matériau riche en avantages. Tout d’abord, il est utile pour isoler votre habitation de manière thermique et acoustique. C’est un matériau d’isolation fonctionnel et capable de s’adapter à toutes les architectures, superficies, envies et besoins. Le placo dissimule ou comporte l’isolant et réduit le risque de ponts thermiques. Il se charge d’améliorer aussi l’étanchéité à l’air de votre habitation, tout en veillant à conserver une excellente ventilation. Il agit comme un pare-vapeur. En d’autres termes, il vient parfaire votre confort thermique en réduisant les déperditions énergétiques. Par conséquent, il réduit votre budget énergie.

En plus d’améliorer la résistance thermique de votre habitation, les parois ou cloisons en plaques de plâtres s’avèrent efficaces pour dissimuler un mur disgracieux. Puis, choisir un doublage en placo vient isoler sans impacter votre surface habitable. En effet, le placo isolant est plus fin et plus élégant.

Enfin, l’installation d’une isolation placo constitue des travaux de rénovation accessibles à tous, car simples à réaliser.

Les inconvénients de cet isolant

C’est une matière intelligente et simple à installer, néanmoins elle possède aussi ses désavantages. En effet, parmi les inconvénients du placo, vous retrouvez :

  • Le placo est une matière lourde et demande souvent d’être installé par plusieurs personnes ;
  • Le choix des isolants reste léger, il n’existe pas de placo isolant au sein des matériaux écologiques ;
  • C’est un isolant qui ne peut pas être utilisé comme une isolation par l’extérieur, c’est uniquement pour une isolation par l’intérieur.
  • Le placo est une matière qui ne peut pas être soumise à la Prime Énergie.

BA13 ou Placo : que choisir ?

Le BA13 est une plaque de plâtre standard, BA est un indicateur de type, tandis que le chiffre 13 représente son épaisseur. Cette plaque est le placo le plus utilisé dans le bâtiment. Il permet de créer une cloison, une contre-cloison, un doublage des murs ou encore un faux plafond. Ce dernier peut également s’équiper d’un isolant pour être utilisé comme une isolation thermique et phonique pour les plafonds, murs et combles aménageables.

Le placo est en réalité une marque, mais au fil du temps le terme a fini par être utilisé de manière courante. C’est un mot général qui englobe tous les types de placo.

Quel est le prix du Placo ?

Selon le type d’isolation

Pour isoler votre maison ou votre appartement, il existe différents types d’isolation placo :

  • L’isolation thermique : il s’agit d’une plaque de plâtre bleue, voire blanche. Son rôle est d’améliorer votre performance thermique en réduisant les pertes et en permettant la réalisation d’économies d’énergie ;
  • L’isolation phonique : ce placo est également bleu et il s’assure que votre isolation acoustique soit optimale. Votre habitation devient alors plus silencieuse et plus confortable, c’est un véritable cocon ;
  • L’isolation hydrofuge : c’est un placo adapté aux pièces humides telles que la salle de bain et la cuisine. Il isole et résiste durablement à l’humidité, son rôle est aussi de prévenir et éviter l’apparition de moisissures ;
  • L’isolation avec plâtre ignifugé (anti-feu) : il prend place près des espaces où il y a de la chaleur, à savoir le coin cuisson, l’espace cheminée ou poêle à bois et tous les autres emplacements où se dégage une forte température.

Pour être plus précis, le placo isolant permet une bonne isolation par l’intérieur. Il se compose d’une plaque de plâtre BA et d’un isolant. La matière isolante se compose, quant à elle, de laine de roche ou de polystyrène expansé. Dans ce cas de figure, opter pour un isolant écologique n’est pas possible malheureusement.

Côté prix, comptez entre 35 et 60 euros le m2 pour la pose d’une isolation avec placo isolant. Pour ce qui est des matériaux, le prix varie de 5 à 16 euros le m2.

Selon l’épaisseur choisie

Le prix du placo varie en fonction de sa composition, de ses finitions, mais également en fonction des épaisseurs. En règle générale, l’épaisseur conseillée est de 13, alors en partant sur épaisseur de 13 et en tenant compte des finitions.

Voici un aperçu des tarifs de pose de placo :

  • BA13 phonique : entre 25 et 35 euros le m2 ;
  • BA13 hydrofuge : entre 20 et 40 euros le m2 ;
  • BA13 ignifugé : entre 25 et 40 euros le m2 ;
  • BA13 haute dureté (isolation phonique et thermique) : entre 25 et 35 euros le m2 ;
  • BA13 isolant : entre 30 et 50 euros le m2.

Quel autre isolant pour une cloison ?

Pour l’isolation de la maison, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Le placo isolant vient parfaire votre isolation et vient améliorer votre confort. Néanmoins, il existe d’autres solutions pour l’isolation des murs intérieurs de la maison.

Les isolants sont disponibles sous différentes formes, il existe l’isolant en vrac, les isolants en rouleaux ou encore les isolants en panneaux.

Les isolants naturels

Les isolants naturels sont nombreux, mais voici un aperçu de ce que vous pouvez vous procurer :

  • Laine de chanvre ;
  • Fibre de bois ;
  • Laine de bois ;
  • Paille.

Les isolants minéraux

Aux côtés de l’isolant naturel, on retrouve la laine minérale :

  • Laine de roche ;
  • Laine de verre.

Les isolants synthétiques

Pour isoler et notamment entreprendre l’isolation de vos combles, par exemple, il existe des isolations synthétiques comprenant :

  • L’ouate de cellulose ;
  • Le polyuréthane ;
  • Le polystyrène expansé.
Trustpilot