Comment isoler la toiture par l'intérieur ?

30 % des déperditions énergétiques d’un foyer se font par la toiture, un chiffre alarmant qui donne envie de parfaire l’isolation de cette partie de la maison. Justement, le grenier et les combles sont des accès pratiques pour isoler une toiture par l’intérieur, alors autant en profiter pour isoler votre toiture et améliorer votre confort. Découvrez comment isoler votre toit par l’intérieur !

Isoler la toiture par l’intérieur en 3 étapes

L’isolation de la toiture par l’extérieur est une technique d’isolation onéreuse et nécessitant le retrait du revêtement de toit, à savoir les tuiles ou les ardoises. Très invasive, elle ne s’adapte pas à tous les budgets ! Heureusement, vous pouvez isoler votre toiture par l’intérieur et profiter d’un excellent confort thermique tout au long de l’année. Voici les trois étapes à respecter pour choisir la meilleure isolation toiture par l’intérieur.

Quel est le meilleur isolant pour la toiture ?

L’isolant parfait n’existe pas puisque sa qualité dépend de sa composition, sa performance, mais également de vos besoins, vos envies et vos contraintes techniques. Il existe un large choix d’isolants performants. Autrement dit, il convient de faire appel à un professionnel capable de vous conseiller et vous accompagner durant la rénovation et/ou l’installation de votre isolation intérieure de la toiture. Il pourra vous orienter vers un isolant dont la nature et l’épaisseur seront adaptées à votre projet et à votre toit.

L’avantage de confier votre projet à une entreprise comme Renovation Man ou un professionnel spécialiste reste qu’ils pourront vous proposer une isolation intérieure capable d’améliorer les performances énergétiques de votre foyer. Autrement dit, des économies d’énergie et d’argent sont à la clé.

Quelle épaisseur d’isolant sous toiture ?

Tout comme l’efficacité de l’isolant sous toiture, son épaisseur va dépendre de plusieurs critères. Tout d’abord l’épaisseur de l’isolant doit s’adapter à la hauteur des chevrons de votre toiture. Pour cela, elle doit être de la même taille ou légèrement plus petite. Cette même épaisseur dépend aussi du matériau et de ses performances. Elle doit donc s’adapter aussi à vos besoins en matière d’isolation intérieure.

La pose de l’isolant

Une fois n’est pas coutume, il n’existe pas de réponse universelle à cette question. Installer un isolant thermique ou acoustique sous le toit s’effectue de différentes manières. Il y a des isolants souples et des isolants rigides.

L’isolant souple se présente en rouleaux, ils se découpent et se placent sous la toiture avant d’être cloués et agrafés. Durant la pose de l’isolation, il doit totalement couvrir la sous-toiture pour réduire le risque de pont thermique.

L’isolant rigide pour toiture ressemble à un panneau. Ce panneau isolant est simple à installer, il se pose à l’aide d’une colle entre les chevrons du toit. Il permet de réduire le phénomène de condensation puisqu’il est équipé d’un frein vapeur. On parle d’isolation sous toiture entre chevrons.

Comment isoler directement sous les tuiles ?

Isoler votre toiture par l’intérieur demande d’installer l’isolant sous les tuiles, pour cela deux méthodes sont possibles :

  • L’isolation sous toiture : comme son nom l’indique, cette isolation s’installe sous la toiture, autrement dit au sein de l’espace intérieur. Elle ne nécessite pas le retrait des tuiles et reste une solution avantageuse, mais onéreuse. Dans ce cas de figure, l’isolant s’installe contre le toit et se couvre d’une couverture d’étanchéité ;
  • L’isolation sous les rampants : elle se réserve aux combles et au grenier, c’est une technique d’isolation intérieure accessible puisqu’elle ne demande pas le démontage de la toiture ou le retrait des tuiles. Dans ce cas l’isolant se niche entre les chevrons de la charpente.

Quels sont les différents types d’isolant ?

Les travaux d’isolation par l’intérieur ont besoin de matériaux isolants pour être réalisés. L’isolant joue un rôle protecteur au sein de votre habitat, il empêche les déperditions thermiques et régule la qualité de l’air. En effet, le matériau isolant améliore l’étanchéité de l’air, joue le rôle de frein vapeur et réduit le risque de ponts thermiques. Autrement dit, il prend soin de votre confort thermique ! Découvrez tout de suite quel matériau isolant pourrait vous convenir !

Les isolants synthétiques

Les matières synthétiques permettent de donner vie à des isolants performants pour les toits de nos habitations. Issus des énergies fossiles, ces isolants sont fabriqués par l’homme du début à la fin, par conséquent, ils sont parfois responsables d’une pollution atmosphérique. Voici la liste des différents isolants synthétiques :

  • La mousse polyuréthane ;
  • Polystyrène expansé ;
  • Polystyrène extrudé.

Les isolants minéraux

La laine minérale fait partie de la grande catégorie des isolants adaptés à l’isolation des combles ou de la toiture. Et pour cause, les laines minérales sont simples à installer, elles sont souples. Ces dernières profitent aussi d’une grande adaptabilité puisqu’elles sont capables d’isoler les toitures, le plancher des combles et le sol du grenier.

Elles sont efficaces pour réduire la transmission des bruits et des chocs, leur efficacité est donc à la fois thermique et acoustique. Les isolants minéraux sont à la fois ininflammables et imputrescibles. Néanmoins, l’ajout d’un pare-vapeur est indispensable pour garantir une meilleure régulation de l’humidité intérieure.

Les isolants minéraux se déclinent en deux variétés :

  • La laine de verre : elle se compose d’un mélange de sable et de verre recyclé. Elle reste l’une des couches isolantes les plus recommandées pour les toitures inclinées et isolations des murs car elle s’installe facilement entre les chevrons ;
  • La laine de roche : apte à l’utilisation sur les toitures inclinées, cette laine minérale peut aussi venir couvrir le sol du grenier. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une matière contenant des particules de roche volcanique.

Les isolants d’origine animale et végétale

Dans l’univers de l’isolation du toit, vous trouverez aussi des isolants naturels qui tirent leur origine du monde animal ou végétal. Ils constituent une isolation écologique pour la toiture, les combles perdus ou encore les combles aménageables. Il s’agit de solutions non polluantes et sans impact pour l’environnement. En d’autres termes, l’isolant d’origine animale ou végétale isole de manière saine et respectueuse. Voilà pourquoi il s’agit de solutions recommandées aux personnes souffrant d’allergies ou d’infections respiratoires.

Voici un récapitulatif des différents types d’isolation :

  • La laine de chanvre : solution adaptée aux toitures inclinées et les sols, la laine de chanvre se compose de plantes (plus précisément de tiges de chanvre, aussi connues sous le nom de chènevotte) pour venir parfaire votre isolation intérieure. Cependant, cette matière n’est pas conseillée aux conditions humides ;
  • La laine de mouton : il s’agit d’une des isolations les plus onéreuses, mais également les plus performantes. La laine de mouton est ignifuge et dépolluante… Par conséquent, elle vous fait profiter d’un confort thermique excellent tout au long de l’année et se charge de purifier l’air ambiant dans la maison ;
  • La laine de lin : elle se fabrique à l’aide des fibres textiles qui ne sont pas employées dans l’industrie textile, autrement dit la tige du lin. Cet isolant est mélangé avec des polymères de maïs ou encore des fibres polyester thermofusibles ;
  • La fibre de bois : elle se compose de morceaux de bois récupérés, elle s’utilise comme une sous-toiture isolante.
  • Le liège expansé : disponible en plaque ou en graine, le liège vient isoler votre habitation de manière thermique et phonique. Il s’adapte à une pose classique ou par soufflage ;
  • L’ouate de cellulose : il s’agit d’un isolant constitué de flocons de papier issus de journaux récupérés. Cette matière unique en son genre régule l’humidité et la restitue de manière saine au sein de l’habitat. Elle arbore également une excellente inertie, elle absorbe et stocke la chaleur.

Les isolants issus du recyclage

Isoler la toiture avec des matériaux récupérés est une bonne idée, puisque cela contribue à réduire la pollution atmosphérique en offrant une seconde vie aux matériaux non utilisés.

Les isolants issus du recyclage sont nombreux, les voici :

  • La laine de verre ;
  • L’ouate de cellulose ;
  • Les laines naturelles ;
  • Le textile recyclé.

Le coût de l’isolation de toiture par l’intérieur

Maintenant que vous maîtrisez parfaitement le sujet de l’isolation par l’intérieur de la toiture, il est temps de s’intéresser au coût de ce type de rénovation ou installation.

Les prix des différents isolants

D’un isolant à l’autre, les prix varient… Tous les tarifs de l’isolation toiture par l’intérieur prix au m2 :

  • La laine de verre : à partir de 8 euros le m2 ;
  • La laine de roche : l’entrée de gamme est de 15 euros le m2 ;
  • L’ouate de cellulose : environ 15 euros le m2 ;
  • Le polyuréthane : la mousse polyuréthane coûte entre 25 et 30 euros le m2 ;
  • Le polystyrène expansé : comptez environ 20 euros le m2 ;
Trustpilot