Comment profiter du CITE ?

Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique comme isoler vos combles ou vos murs afin de rendre votre logement plus économique et plus écologique, vous avez la possibilité de profiter d’un crédit d’impôt pour la transition écologique ou CITE.

Quels sont les critères éligibles ?

Pour encourager les démarches vers un habitat qualitatif, c’est-à-dire un logement performant sur le plan énergétique tout en adoptant une démarche écologique, l’État propose une aide aux ménages les plus modestes, à savoir le crédit d’impôt pour la transition écologique ou CITE. Progressivement transformée en prime en 2021 puis en 2021, cette prime prend désormais l’appellation de MaPrimeRénov’.

Le CITE ou nouvellement MaPrimeRénov’ suit des barèmes majorés qui sont spécifiques aux ménages avec des ressources modestes voire très modestes. Le but étant de leur apporter l’aide la plus importante et ainsi améliorer la prise en charge des dépenses de soutien pour la rénovation énergétique.

Pour les ménages ayant des revenus plus élevés, le CITE reste maintenu en 2020, mais sous la forme d’un crédit d’impôt forfaitaire. Il sera transformé à son tour en prime dès le 1er janvier 2021 puis distribué par l’ANAH.

Ce crédit d’impôt permettra de réduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépensées liées aux travaux de rénovation énergétique.

Les conditions pour bénéficier du CITE est d’occuper un logement (maison ou appartement) comme résidence principale. Cette habitation doit être achevée depuis plus de 2 ans au moment du début des travaux.

En ce qui concerne les conditions de ressources, voici un tableau récapitulatif qui indique que, pour profiter du CITE, vos revenus doivent être supérieurs à une valeur qui dépend du nombre de personnes composant votre foyer.

Dépenses éligibles au CITE

Le CITE s’applique exclusivement aux travaux de rénovation en termes d’isolation du logement ou tout du moins en équipements qui permettent de diminuer votre consommation d’énergie.

Les travaux qui donnent droit à un crédit d’impôt d’isolation intérieure ou extérieure doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE (Reconnus Garant de l’Environnement).

Autres critères

L’autre critère pour bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’isolation des combles intérieurs par exemple dépend de vos revenus, et plus particulièrement de votre quotient familial (QF).

Comment calculer le crédit d’impôt pour mon isolation en 2020 ?

Le montant de la prime MaPrimeRénov’ ou ex-CITE est défini par le type des travaux.

Le crédit d’impôt pour de l’isolation intérieure ou en extérieur permet de diminuer votre impôt sur le revenu entre 15 et 30 % des sommes engagées.

Pour avoir une idée du calcul de ce crédit fiscal, la solution la plus pratique reste un simulateur en ligne gratuit.

En quelques clics, vous devez renseigner certains champs comme :

  • Votre statut ;
  • Votre situation maritale ;
  • Le type de l’habitation ;
  • Le nombre de personnes à charge ;
  • Le type des travaux souhaités ;
  • La date de construction de votre logement.

L’estimation prend alors quelques minutes.

NB : le montant maximum des dépenses prises en compte pour le calcul du crédit d’impôt du CITE est de :

  • 8000 € pour une personne seule ;
  • 16 000 € pour un couple.

Une majoration d’un montant de 400 € est ajoutée par personne à charge.

Comment déclarer mon CITE ?

Pour bénéficier du crédit d’impôt pour une isolation intérieure ou tous travaux d’amélioration énergétiques, il est essentiel de conserver tous vos justificatifs. Le service des impôts peut les réclamer à tout instant pour justifier ces dépenses. Montrez alors la facture de l’entreprise qui a réalisé les travaux et qui a fourni les matériaux et les équipements nécessaires.

Pour déclarer vos travaux de rénovation énergétiques donnant droit au CITE, vous pouvez effectuer votre déclaration :

  • En ligne : sur le site impots-gouv.fr
  • Papier : déclaration N° 2042 RICI.

À noter : la période de déclaration des revenus de 2020 étant terminée, la déclaration de 2021.

Quelles sont les autres aides financières dont je peux bénéficier ?

Les foyers qui sont éligibles au CITE ou MaPrimeRénov’ peuvent cumuler cette aide avec d’autres primes distribuées par les fournisseurs d’énergie au titre de CEE. C’est aussi le cas avec les aides distribuées par Action Logement, les aides des collectivités locales, les aides des associations, le prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Trustpilot