Installation électrique de salle de bains: les travaux et les tarifs

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

L’éclairage dans la salle de bain est tout aussi important que la décoration et l’aménagement. Refaire l’installation électrique de la salle de bains ou en réaliser une nouvelle comporte des normes et des règles d’installation à respecter. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’installation électrique dans cette pièce de la maison.

Préparation de l’installation électrique pour la salle de bain

Commencez par couper l’électricité avant la désinstallation des anciens éléments pour ne la rebrancher qu’à la fin des travaux de pose (pour éviter tout accident avec l’eau). En préparant à l’avance un plan de l’emplacement des prises, du réseau de câbles souhaité et des sanitaires, vous obtiendrez une vue d’ensemble du nombre d’interrupteurs et de prises nécessaires dans votre installation électrique.

Travaux d’installation électrique dans la salle de bain

Refaire une installation électrique implique quelques étapes : faire le repérage des différents éléments à installer, procéder à l’insertion des gaines et des fils électriques ou au remplacement du tableau électrique (y compris les raccordements). Puis l’installation du panneau électrique comme tel pour y brancher les fils. L’étape de finition concerne la pose des interrupteurs et des prises.

Les mesures de sécurité dans le cadre d’une installation électrique dans une salle de bain

Il est important de savoir que, dans une salle de bains, toute installation électrique est régie par la norme en vigueur NF C 15-100. Pour bien en comprendre les règles, il faut tenir compte des 3 zones ou volumes de la pièce :

  • Volume 0 qui correspond à l’intérieur de la baignoire et d’une douche à l’italienne
  • Volume 1 qui correspond à la zone de la douche ou de la baignoire sur 225 centimètres de hauteur (zone de projection d’eau)
  • Et le volume 2 qui concerne toute la zone jusqu’à 60 centimètres autour du volume 1

A souligner que le volume 3 n’existe plus et que le volume 2 constitue ainsi la dernière zone, avec le « volume caché » qui correspond à la zone sous la baignoire.

Quant à l’installation des prises électriques, éviter de les poser à la verticale (en-dessous ou au-dessous de l’évier) ou de la vasque. La distance sécuritaire entre une prise et la baignoire ou le bac de douche a été définie à plus de 0,60 m du bord (au-delà du volume 2 de la norme C 15-100). La dernière étape constitue la vérification de chaque circuit pour en assurer le bon fonctionnement.

Les tarifs d’une installation électrique de salle de bain

Pour avoir une idée juste du tarif pour cette opération, il faut prendre en considération le prix des fournitures et les honoraires de l’électricien, si vous faites appel à un professionnel agréé. Les prises coûtent entre 1 € et 90 € chacune selon le modèle choisi ; et vous devrez débourser entre de 0,50€/m et 3€/m pour le matériel de câblage et d’isolation. Quant aux honoraires d’un électricien, ils se situent généralement entre 50 € et 70 € de l’heure. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis personnalisé auprès d’un artisan de confiance.

Et si vous faisiez d’une pierre deux coups en décidant de refaire votre salle de bain ?