Systèmes de ventilation : quel type choisir ?

Dans ce guide

Un système de ventilation a pour but de renouveler l'air intérieur d'un bâtiment, habitation ou bâtiment professionnel, en évacuant l'air vicié et en apportant de l'air frais. Il permet ainsi de maintenir une qualité de l'air intérieur plus saine, de réduire les niveaux de polluants, de contrôler l'humidité, de réguler la température et de prévenir la condensation et la moisissure. Il est donc essentiel pour la santé et le bien-être des occupants, mais aussi pour la durabilité et l'efficacité énergétique du bâtiment. Pour qu’un système de ventilation soit pleinement performant, il est nécessaire que ce dernier soit bien calibré. Une VMC qui aspire trop d’air par rapport au volume de la maison va créer un courant d’air désagréable. Si la VMC est sous-évaluée, l’air ne sera pas suffisamment renouvelé et le taux d’humidité va augmenter avec des risques de moisissure et d’insalubrité.

Notre promesse

Pourquoi installer un système de ventilation ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles on pourrait installer un système de ventilation dans une maison ou un bâtiment. Les principales raisons sont :

  • Pour renouveler l'air intérieur et éviter la concentration de polluants tels que les moisissures, les acariens, les produits chimiques de nettoyage, etc.

  • Pour réduire l'humidité et éviter la condensation, ce qui peut causer des moisissures et des problèmes de santé.

  • Pour améliorer le confort en régulant la température et l'humidité de l'air intérieur.

  • Pour économiser de l'énergie en utilisant un système de récupération de chaleur pour réchauffer l'air entrant ou pour refroidir l'air en été.

Ventilation naturelle qu’est-ce que c’est ?

La ventilation naturelle dans une habitation est un système de renouvellement de l'air qui se fait sans l'utilisation de ventilateurs ou de mécanismes électriques. Elle utilise les différences de pression d'air entre l'intérieur et l'extérieur pour faire entrer de l'air frais et faire sortir l'air vicié. Cela peut se faire par des ouvertures comme des fenêtres, des portes, des lucarnes, etc. qui sont ouvertes et fermées manuellement.

Il y a deux types de ventilation naturelle : la ventilation croisée et la ventilation par le haut. La ventilation croisée consiste à ouvrir des fenêtres ou des portes à des endroits opposés de la maison pour créer un courant d'air qui fait entrer de l'air frais et faire sortir l'air vicié. La ventilation par le haut consiste à ouvrir une fenêtre à l’étage et une seconde au niveau inférieur pour permettre à l'air chaud de s'échapper par le haut de la maison.

La ventilation naturelle est une méthode écologique et économique pour renouveler l'air intérieur et améliorer le confort, mais elle n'est pas toujours suffisante pour garantir un bon renouvellement de l'air si la maison est mal isolée, mal conçue ou si la température extérieure est très différente de celle souhaitée à l'intérieur.

Quels sont les différents systèmes de ventilation ?

Il existe plusieurs systèmes de ventilation différents :

  • La ventilation naturelle : utilisant des ouvertures dans les murs, les fenêtres et les toits pour permettre la circulation de l'air ;

  • La ventilation mécanique : utilisant des ventilateurs et des filtres pour déplacer l'air à travers les pièces ;

  • La ventilation hybride : combinant les avantages de la ventilation naturelle et de la ventilation mécanique ;

  • La ventilation à double flux : elle utilise deux circuits d'air distincts, l’un est pour faire rentrer l'air extérieur et l’autre pour extraire l'air intérieur vicié.

  • La ventilation mécanique contrôlée hygroréglable : ce système de ventilation va se déclencher seulement lorsque l’humidité présente dans l’air atteint un certain niveau. Ainsi la VMC ne fonctionnera que lorsque ce sera nécessaire.

Quel budget pour installer un système de ventilation ?

Le prix total d’une VMC va comprendre le bloc moteur, les gaines de ventilation, les bouches d’aération, les colliers de serrage. Certains accessoires comme du ruban adhésif ou d’étanchéité pourront être nécessaires.

Voici les prix moyens relevés pour les blocs moteurs et les gaines d’aération :

Type de VMCPrix moyen
VMC Simple Flux150 €
VMC Simple Flux autoréglable300 €
VMC hygroréglable250 €
VMC Double Flux600 €

Le prix des gaines peut varier en fonction du diamètre souhaité.

Type de gainePrix moyen au mètre
Gaine simple2€/m
Gaine isolée5€/m

Viendra s’ajouter en plus le coût de la main-d’œuvre pour l’installation d’une VMC. Pour une installation de VMC, il faudra compter entre 500 et 1500 euros selon la configuration de l’habitation.