La pose d’un IPN sur un mur porteur

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

Un IPN ou poutrelle en I à profil normal est un type de linteau en acier. La pose d’une IPN est réalisée lors de la construction d’une maison ou en cas d’ouverture d’un mur porteur. Nos conseils pour votre devis de pose IPN.

La poutre IPN est une structure très prisée des maçons et des architectes, qui font souvent appel à ce matériel. Sa pose inclue des travaux de gros œuvres. Une poutrelle IPN présente des ailes plus épaisses au centre qu’aux bords, avec une pente de 14% vers les extrémités. En forme de I, elle peut être utilisée à la fois comme une poutre, horizontalement ou comme un pilier, verticalement.

Ajoutez à cela un design contemporain, et vous comprendrez pourquoi l’IPN est utile à la fois en phase construction comme lors d’une rénovation. Elle peut :

  • remplacer un mur porteur
  • renforcer un plancher, renforcer un mur de manière temporaire ou permanente
  • participer à l’aménagement intérieur, notamment avec les nouvelles IPN en verre, dans lesquelles il est possible d’insérer un jeu de lumière

Sommaire

    Les avantages de la pose d’un IPN sur un mur porteur

    Un IPN peut être décliné sous de nombreux matériaux : acier, fer, alu, bois, etc. Par contre, ses dimensions sont normalisés et représentées par les sigles IPN 80 (80 mm de hauteur) IPN 100 (100 mm de hauteur) et ainsi de suite jusqu’à IPN 800. La largeur est égale à la moitié de la hauteur de la section. Ainsi, pour une poutre IPN 100, la largeur sera de 50 mm. L’intérêt principal de la pose d’un IPN sur un mur porteur, c’est que l’élément peut supporter une lourde charge. Un IPN en acier promet aussi une longévité et une résistance hors normes aux nuisibles et autres parasites que l’on retrouve habituellement dans les poutres en bois.

    Rappelons que casser un mur porteur est un travail de gros œuvre, qu’il convient de faire superviser par un artisan maçon professionnel. Enfin, la pose IPN peut représenter un objet de décoration à part entière, privilégié par les designers, architectes et amateurs de décoration contemporaine. De plus, il est possible de peindre la poutre dans la couleur de son choix, après un traitement anti corrosion.

     

    La pose d’un IPN en détails

    La pose d’un IPN ne s’apparente pas à du bricolage. C’est un ensemble de processus techniques, qui exigent des calculs complexes. Evidemment, il s’agit de faire preuve d’une précision extrême pour ne pas risquer l’instabilité, voire l’effondrement de la maison.

    Dans un premier temps, il convient de poser les étais temporaires, qui supporteront les charges du mur porteur en attendant la fin des travaux. Ensuite, il faut tracer le pourtour de la poutrelle IPN sur le mur. Pour une ouverture de 2 mètres, il faut prévoir un IPN de 2,40 m. Cassez le mur en suivant le contour, afin de dégager l’emplacement dans lequel la poutre IPN sera insérée. Vérifiez que celui-ci est bien plan et qu’il repose sur ses supports. Posez un mortier en ciment et le linteau. Assurez-vous du temps de séchage. Vous pouvez poursuivre la démolition du mur en dessous de l’IPN. Quand les travaux sont finalisés, il ne vous reste qu’à retirer les étals.

     

    Le tarif pour la pose d’un IPN

    Ce sont vos besoins qui définissent le coût de la pose d’un IPN. N’oubliez pas de préciser tous ces éléments lorsque vous demandez un devis de pose IPN :

    • dimension de la section
    • épaisseur du mur
    • densité linéique ou la masse par unité de longueur
    • capacité portante ou la résistance au poids à maintenir par cm2
    • poids de l’IPN
    • matériau choisi

    Pour exemple, IPN 80 en acier coûte en moyenne 20 euros, une poutre IPN 200 environ 80 euros. C’est le type d’IPN le plus demandé. Mais dans votre devis de pose IPN, n’hésitez pas à demander à comparer des matériaux qui offrent les mêmes attributs. Ainsi, l’IPN galvanisé, un acier traité contre la rouille coûte environ 100 euros par mètre linéaire. À l’inverse, le fer est moins cher que l’acier, avec un prix de 15 euros le mètre linéaire.

    Enfin, à ces prix s’ajoute le tarif de pose IPN, c’est-à-dire le coût de la main d’œuvre. Comptez entre 250 et 350 euros HT par jour. Pour que votre estimation du coût de pose d’un IPN soit au plus près de la réalité, n’oubliez pas d’ajouter la TVA, soit 19,6%. Le devis de pose d’un IPN peut se présenter sous 2 formes :

    1. un tarif horaire, avec une évaluation du nombre d’heures/de jours nécessaires pour finaliser les travaux
    2. un forfait pour l’ensemble de l’intervention

     

    Si vous aussi vous souhaitez poser une poutre IPN pour remplacer un mur porteur, demandez conseils à nos experts Renovation Man