Surélévation à Paris : quel intérêt pour la copropriété ?

Surélever un bâtiment est une opération d’extension verticale assez délicate. Il est donc nécessaire d’être particulièrement bien renseigné avant de se lancer dans ce type de projet. Prix, types de surélévation, réglementation, acteurs de la demande, on vous dit tout sur ces travaux d'agrandissement de surface d'un immeuble existant.

Projet de surélévation à Paris : plus de surface par le toit

Vous avez un projet d'extension verticale ? Nous vous apportons un accompagnement complet jusqu'à la réception des travaux. Mais définissons d'abord ce qu'est la surélévation à Paris. Ce sont des travaux pour élever la hauteur du faîtage d'un bâtiment. Un chantier d'extension verticale à Paris ajoute :

  • un étage ou plusieurs entre la toiture et le dernier étage ;
  • de la surface habitable sur un toit-terrasse ou des toits plats.

Ce projet relève des compétences d'un architecte ou d'une entreprise spécialisée. Heureuse nouvelle, surélever valorise votre toit et tout l'immeuble !

Quels sont les types de surélévation d'immeuble à Paris ?

Chaque toit d'île de France est une surface constructible. Ces surfaces habitables disponibles à Paris sont nombreuses. La ville estime à 11 500 le nombre de bâtiments pouvant se surélever. Une étude de l'Atelier Parisien d'Urbanisme (APUR) indique que 10 % des parcelles de Paris pourraient bénéficier d'un projet de surélévation. Mais concrètement, que signifie surélever un bâtiment à Paris ?

Les techniques de surélévation d'immeuble à Paris

La surélévation à Paris, qu’il s’agisse d’immeubles d'habitation, de bureaux ou de bâtiments en rénovation, développe l'offre de logement et améliore l'habitat. Sachez que cet agrandissement de l'existant a une histoire. Au XVIIe et XVIIIe siècles développer la surface habitable par le toit est même monnaie courante. Les surélévations de bâtiment s'accélèrent au XIXe siècle. Voyons comment fait un architecte aujourd'hui pour surélever un immeuble.

Surélévation de bâtiment : construction d'un ouvrage en béton

La surélévation d'immeubles par construction béton est rare à Paris et en île de France. La construction béton génère des nuisances pour les logements voisins. La faisabilité de travaux en hauteur et à proximité d'autres immeubles est problématique. Un ouvrage en béton est 5 fois plus lourd qu'un ouvrage en bois ou acier. Elle convient pour une surélévation légère de l'immeuble. Le chantier nécessite que l'architecte prévoie des reprises de charge et renforce l'isolation de l'extension.

Surélever un immeuble à Paris grâce à une structure en bois

Un projet de surélévation à Paris grâce à un ouvrage en bois est plus courant. Le chantier de construction est plus propre, sa faisabilité est meilleure. Le bois étant plus maniable, la durée des travaux de surélévation est plus courte. Enfin, l'extension est pré-assemblée en atelier. La construction en bois d'une surélévation de bâtiment apporte une bonne isolation thermique des logements.

La surélévation d'immeuble : construction en acier

La surélévation de toiture par un ouvrage en acier existe également. Parfois, la surélévation d'architecte mélange le bois et l'acier. La réalisation a lieu en atelier. La faisabilité d'un projet de surélévation est élevée. Le poids de l'extension est 40 % plus léger que celui d'une extension en bois. L'ouvrage en acier facilite l'installation d'une isolation thermique performante.

Extension verticale de bâtiments : exemples de surélévation

La surélévation à Paris est un projet rentable, en raison du prix et de la rareté du foncier. Il y a autant de projets de surélévation à Paris que de bâtiments existants. Les copropriétaires décident de faire les travaux selon des critères qui leur sont propres. La réalisation d'une extension verticale sur Paris enrichit l'architecture parisienne. Elle évite de densifier par le bas (immeubles sur dents creuses). Inspirez-vous des idées de surélévation à Paris suivantes.

Travaux de surélévation pour enrichir l'architecture

Les travaux de surélévation à Paris améliorent l'existant. Surélever un habitat collectif favorise son intégration dans le paysage de la rue. Le chantier de surélévation peut également amener la hauteur de l'ouvrage à celle du bâtiment contigu. La surélévation permet aussi de faciliter la circulation dans le bâtiment (ajout d'escalier, d'ascenseur). Enfin, une surélévation de qualité enrichit l'architecture: toiture végétalisée, toiture-terrasse, façade ou pignon en bois.

Surélever un bâtiment à Paris pour multiplier les surfaces habitables

La surélévation peut créer des surfaces pour l'habitat ou pour l'activité professionnelle. Les copropriétaires qui décident d'une surélévation pour agrandir la surface habitable font une opération financière lucrative. Le prix du m² à Paris oscille entre 10 000 et 15 000 €. Même si le projet de surélévation crée un seul étage (surélévation légère de l'immeuble), le profit est important.

La surélévation d'immeuble pour améliorer l'isolation thermique

La surélévation améliore l'isolation thermique de tout l'habitat. La réalisation d'un nouvel étage comprend parfois la rénovation de la toiture, voire la construction d'une nouvelle toiture. La vente des surfaces créées permet aux copropriétaires de financer des travaux de rénovation énergétique. Ils dégagent des économies d'énergie et le bâtiment change de classe énergétique.

Tous les immeubles de Paris peuvent-ils être surélevés ?

De nombreux bâtiments du domaine privé peuvent bénéficier d'une surélévation. Pour un immeuble Haussmannien, de bâtiments de 2 étages et 80 m² de surface au sol, d'habitat collectif de 4 étages, la surélévation est possible sur tout type de construction. Pour que le projet d'extension verticale aboutisse, deux critères de faisabilité existent.

La phase d'étude de faisabilité technique du projet

L'étude vérifie si l'ouvrage existant supportera le poids de la nouvelle construction sur le toit. L'étude porte sur :

  • la qualité des fondations ;
  • la qualité des murs porteurs ;
  • la stabilité du terrain (inspection générale des carrières).

L'architecte choisit le type d'extension en fonction des résultats de l'étude. Des travaux pour renforcer le bâtiment sont possibles.

L'étude de faisabilité administrative de la surélévation

Toute construction peut faire l'objet d'une surélévation. Toutefois, la construction d'un étage supplémentaire ou d'une extension doit respecter des règles de gabarit et d'aspect. Attention, la situation se complique si l'ouvrage bénéficie d'un classement, ou, qu'il est inscrit aux monuments historiques. Consulter les acteurs de l'urbanisme de Paris aide à mettre le droit de son côté.

Quel budget prévoir pour surélever un immeuble à Paris ?

Les prix de la surélévation d'habitat collectif à Paris oscillent entre 3000 et 6000 €/m². C'est la moitié du prix de vente au m² d'un logement à Paris. Pour des copropriétaires, c'est une opération financière intéressante. Le prix d'une extension de 100 m² sur le toit d'un bâtiment varie de 300 000 et 600 000 €.

Pourquoi surélever un immeuble à Paris ?

Selon le bâtiment, la surélévation à Paris ajoute entre 1 et 5 étages. La surélévation contribue à la lutte contre la pénurie de logement en île de France. Une surélévation de qualité enrichit les copropriétaires, favorise les économies d'énergie, réduit les charges de copropriété. Quand elle s'accompagne de travaux d'isolation thermique, c'est tout l'habitat qui change de classe énergétique.

Surélévation à Paris : que disent la loi et la réglementation ?

La loi Alur (2014) favorise la surélévation à Paris et partout en France. Elle a supprimé le coefficient d'occupation du sol, et libéré la construction en hauteur. Côté ville de Paris, c'est le PLU qui réglemente la construction. L'ordonnance de 2013 permet de déroger aux règles du PLU pour la surélévation s'il s'agit de s'aligner sur la hauteur d'une construction mitoyenne.

Quels professionnels solliciter pour la surélévation à Paris ?

Les copropriétaires ou le syndic de copropriété ont 3 possibilités :

1.Des sociétés spécialisées en surélévation existent, certaines ont pignon sur rue. Elles gèrent l'ensemble du projet, de A à Z, mais la copropriété prend les décisions majeures. 2. Confier la surélévation à un promoteur. Il porte la responsabilité juridique et gère le financement des travaux. 3.Faire appel à un architecte.

Qui peut faire la demande de surélévation d'immeuble à Paris ?

La loi Alur a assoupli les règles de surélévation d'immeuble. Elle a supprimé le droit de veto des copropriétaires du dernier étage. Voici les acteurs qui peuvent demander une surélévation :

  • le ou les copropriétaires du dernier étage ;
  • le syndic de copropriété ;
  • le propriétaire du bâtiment.

Combien de temps durent les chantiers de surélévation à Paris ?

La durée d'un chantier de surélévation est en moyenne de 10 à 12 mois. Le chantier en lui-même représente environ le tiers de la durée de mise en place du projet de surélévation. Retenez que la durée du chantier de surélévation dépend :

  • de la qualité de l'ouvrage ;
  • des techniques de surélévation retenues ;
  • de l'accès au chantier ;
  • de l'occupation des logements.

Travaux de surélévation à Paris : derniers conseils

Vous en savez plus sur la surélévation à Paris. Certains copropriétaires utilisent la surélévation pour créer des logements et les louer. D'autres, bénéficiant d'un logement au dernier étage, utilisent la surélévation pour agrandir la surface habitable sans déménager. Pour aller plus loin, demandez déjà un devis pour évaluer le montant des travaux. Vous préférez étudier une extension d'appartement plus classique ? N'hésitez pas à consulter nos articles sur le sujet !

Trustpilot