Comment aménager au mieux votre futur jardin ?

par Anaïs Berton 7 minutes

Rénover sa maison passe aussi par prendre soin de son extérieur, en créant, par exemple, un jardin confortable idéal pour profiter tout au long de l’année… Mais encore faut-il réussir l’agencement de ce lieu en plein air. Pour cela, vous pouvez compter sur nous, nous avons constitué un guide complet pour vous aider à aménager le jardin de manière efficace et moderne. Venez découvrir nos conseils et nos astuces le temps d’une lecture !

Les premières étapes avant de réaliser l’aménagement de votre nouveau jardin

L’aménagement du jardin démarre par une petite préparation nécessaire pour le bon déroulement des travaux. Préparer l’agencement offre aussi la possibilité de créer un espace harmonieux à la décoration réussie !

Demandez-vous quels sont vos besoins ?

Pour réussir l’aménagement du jardin, il faut connaître vos besoins afin de composer un environnement fonctionnel et parfaitement adapté à votre quotidien. Alors, demandez-vous ce que vous souhaitez faire dans ce jardin, quelles sont vos envies, vos préférences et listez tous ces éléments. Cette liste vous aidera à y voir plus clair en vous permettant de définir les étapes nécessaires pour l’agencement de vos espaces verts.

Analysez votre jardin dans son état actuel

Une fois que vous avez défini vos besoins, il est temps de sortir et d’observer votre jardin. Rendez-vous compte de son état, analysez les réparations, embellissements ou encore le rangement que vous allez devoir réaliser pour atteindre votre but. Il est important de prendre conscience de la tâche pour la réussir. Pensez également à noter l’exposition, la nature du sol, la superficie, la forme ou encore les éléments externes présents comme la clôture, le portail, la piscine, etc. Ces annotations vont vous aider à structurer votre projet, il est conseillé de faire un plan du jardin.

Quel style d’aménagement de jardin désirez-vous ?

Style d'aménagement jardin

Vos besoins sont notés, vous avez conscience de l’état de votre coin de verdure et maintenant, il faut définir le style que vous souhaitez. Vous pouvez craquer pour un extérieur cosy avec un salon de jardin, préférez un coin repas avec un ensemble comprenant table et chaises de jardin, voire craquer pour un espace zen avec des chaises longues ou un hamac. Tout est possible, il suffit d’adapter vos envies à votre jardin.

Pour vous inspirer, voici les styles de jardins les plus connus :

  • Le jardin à la française ;
  • Le jardin japonais ;
  • Le jardin design ;
  • Le jardin méditerranéen ;
  • Le jardin moderne ;
  • Le jardin anglais ou jardin bucolique.

Un aménagement différent selon la forme de votre jardin

La partie préparation est terminée, désormais il faut passer à la pratique, et tout démarre par la prise en considération de la forme et de la superficie de votre extérieur.

Jardin tout en longueur

Un jardin tout en longueur se caractérise par une forme couloir et une grande profondeur. Par conséquent, si vous désirez installer plusieurs espaces, il va falloir les délimiter visuellement et prendre soin de créer une composition harmonieuse. Pour commencer,placez le coin-terrasse le plus proche possible de la maison, agrémenter le coin piscine d’un coin chill, installez le potager au sein d’un lieu ensoleillé. Ensuite, délimiter les différentes zones à l’aide de bordures, de l’aménagement paysager, de clôture, voire de décoration et de l’éclairage.

Jardin de forme carré

Même si le jardin carré semble facile à aménager, il y a tout de même quelques règles à respecter pour être sûr de parvenir à une composition fluide, confortable et harmonieuse. En effet, tout comme le jardin en longueur, il faut placer la terrasse le plus proche possible de la maison et veillez à ce que les quatre coins du jardin soient agrémentés d’une ambiance.Il faut intégrer votre aménagement extérieur tout en veillant à ne pas surcharger les lieux.

Optimiser l’espace en aménageant un petit jardin

Aménager un jardin demande un peu de réflexion et beaucoup de préparation, mais lorsqu’il s’agit d’un petit jardin, il faut d’autant plus ruser et redoubler de minutie. Voici nos conseils pour la création de ce type de jardin version miniature…

Petit jardin

Petit jardin : comment ne perdre aucun m2 ?

Pour gagner de la place, il faut adapter chaque élément intégré dans le jardin à la superficie et la forme de l’espace vert. Pour commencer, il convient de se tourner vers un mobilier de jardin minimaliste, voire double fonction. De nos jours, les solutions gain de place ne manquent pas, il suffit de rester lucide et d’axer son attention sur un à deux espaces au maximum pour ne pas surcharger l’extérieur. Ensuite, misez sur l’éclairage extérieur pour augmenter la sensation d’espace et agrémenter les lieux d’une ambiance qui vous fera oublier le manque de place.

Vous pouvez également créer plusieurs niveaux, la surélévation est positive quand le jardin est de petite taille. Jouer avec les hauteurs ajoute du relief, les niveaux vous permettent de composer différentes zones que vous pouvez différencier par une végétation adaptée. Enfin, pensez à tailler régulièrement vos plantes pour éviter qu’elles n’empiètent pas sur votre passage

Piscine et petit jardin est-ce compatible ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il est possible d’aménager une piscine dans un petit jardin, il suffit de choisir un coin baignade de petite taille ou encore choisir la solution de la piscine couloir. La modernisation des équipements et aménagement de jardin a permis de trouver des solutions pour les amoureux de piscine dont l’extérieur est de petite taille. Il existe notamment des piscines qui se dissimulent sous la terrasse, des piscines carrées semblables à des jacuzzis et bien plus encore… De plus, prenez soin de choisir avec soin les couleurs de la piscine, les matériaux et les coloris permettent de créer une ambiance et de fondre l’espace de baignade dans la déco.

Comment choisir les futures plantes de mon jardin ?

Aménager les zones ne suffit pas, le jardin a besoin d’être décoré par le biais d’ornements végétaux. La création d’un décor paysager, sous forme de haies, de massifs, de talus ou simplement en jardinière ou en pot de fleurs, le choix ne manque pas. Pour ne pas vous perdre dans cette avalanche végétale, nous vous délivrons nos astuces pour choisir les plantes du jardin.

En fonction du climat

Les variétés de plantes sont nombreuses et chacune d’entre elles possèdent ses propres caractéristiques et exigences, voilà pourquoi, il faut prendre le temps de les choisir. Pour cela,commencez par prendre en compte le climat de votre région. Cette habitude est bonne à prendre pour éviter de voir votre investissement mourir à la fin de l’hiver. Les conditions climatiques et la zone géographique sont donc les deux premiers critères de choix.

En fonction de votre appétence pour le jardinage

Adopter des plantes est une bonne idée pour aménager et embellir le jardin, mais encore une fois, prudence est mère de sûreté. En effet, si vous n’avez pas la main verte, tournez-vous vers des variétés persistantes et robustes. Si n’appréciez pas particulièrement le jardinage, mieux vaut choisir des plantes qui ne demandent pas beaucoup de soin… Cela dit, dans le cas où vous adorez le jardinage, faites-vous plaisir et apprenez à entretenir votre jardin petit à petit. Alors, tenez compte de la quantité de travail et adaptezé le choix en fonction de la fréquence d’entretien que vous préférez !

En fonction de votre sol

En guise de troisième critère de choix pour vos plantations : la nature du sol. Il existe différents types de sols, allant du terrain sablonneux à la terre calcaire. Encore une fois, les plantes ont des besoins vitaux et la qualité de votre sol, ainsi que sa nature est des informations primordiales pour choisir des végétaux adaptés. Évidemment, vous pouvez faire quelques exceptions, mais il faudra redoubler d’efforts au niveau des soins et enrichir la terre.

Délimitez les espaces pour faciliter le besoin de circulation

Votre jardin est un espace ouvert et sans séparation… Dans ce coin de verdure, plusieurs espaces vont cohabiter, ainsi la circulation et la signalisation, même visuelles, sont des éléments cruciaux pour la réussite de votre aménagement de jardin. Justement, voici nos conseils !

Quels types d’espaces voulez-vous créer ?

Pour commencer ces conseils sur l’aménagement du jardin et plus précisément sur la circulation au niveau des extérieurs, il convient d’évoquer les différentes zones possibles :

  • Coin baignade avec la piscine ;
  • Coin repas sur la terrasse ;
  • Espace cosy avec le salon de jardin ;
  • Lieu de sieste avec un hamac ;
  • Potager.

Vous devez définir quels sont les espaces que vous voulez aménager dans le jardin. Inspirez-vous de ces idées d’aménagement de jardin pour l’avant et l’arrière de la maison et notez ceux que vous souhaitez craquer. Si d’autres envies vous viennent, suivez vos envies et votre créativité. Une fois que vous avez déterminé votre choix, il va falloir réaliser un plan de votre jardin pour définir l’emplacement de chaque zone.Heureusement pour vous, il existe des logiciels gratuits pour l’aménagement du jardin, sinon attrapez une feuille et dessinez

Une bordure pour délimiter l’espace de votre jardin

La solution de la bordure est une évidence lorsque vient le moment de structurer votre jardin et ainsi permettre de distinguer les différentes zones qui y résident. Il existe différents types de bordures, plus ou moins hautes et dans un large choix de finition. En bois, en acier, en plastique ou encore en pierre, les bordures s’habillent de différentes matières et différentes couleurs pour vous aider à parfaire l’ambiance qui se diffuse dans vos espaces extérieurs.

Quel budget prévoir pour l’aménagement de votre jardin ?

Le budget pour l’aménagement du jardin dépend de nombreux critères, notamment :

  • L’état de jardin ;
  • La superficie des espaces extérieurs ;
  • Vos envies et vos préférences ;
  • La qualité des matériaux ;
  • Le choix des végétaux ;
  • La complexité du terrain ;
  • Les aménagements et constructions désirés ;
  • La localisation et le climat.

Le prix pour ce type d’aménagement oscille en moyenne entre 30 et 80 euros le mètre carré. Toutefois pour être plus précis, voici une liste détaillée de prix moyens :

  • Création d’un jardin japonais de 100 m2 : environ 500 euros le m2 ;
  • Réalisation d’un jardin sur plans : entre 500 et 2 500 euros ;
  • Installation d’un arrosage automatique : de 9 à 11 euros le m2 ;
  • Aménagement d’une allée de jardin : entre 1 et 160 euros par m2, le prix variant en fonction des matériaux ;
  • Mise en place de massifs : environ 40 euros le m2 ;
  • Engazonnement, pose de pelouse : de 3 à 5 euros le m2 ;
  • Installation d’un éclairage de jardin : environ 300 à 1 100 euros en fonction de la superficie ;
  • Pose et montage d’un abri de jardin : entre 10à et 1000 euros le m2 ;
  • Plantation d’une haie : 40 à 650 euros par ml ;
  • Transplantation d’un arbre : 75 à 2 700 euros en fonction de la taille.

Réglementation concernant l’aménagement des jardins

Quand vient le moment de s’intéresser à l’aménagement des jardins, il est préférable de penser à la réglementation pour ce type de rénovation et d’agencement. En effet, tout comme pour l’intérieur de votre maison, il existe des normes qui régissent vos extérieurs. Découvrez le listing des règles à suivre pour suivre la loi :

  • Les espaces de moins de 2 m2 au sol, 1 mètre en hauteur et les murs de 2 m2 qui ne sont pas utilisés pour délimiter votre jardin ne demandent aucune démarche administrative ;
  • L’installation d’un local (abri de jardin, abri à bois, véranda…) de moins de 20 m2 nécessite le dépôt d’une déclaration de travaux ;
  • La création d’une terrasse de moins de 20 m2 demande aussi une déclaration de travaux ;
  • La piscine couverte non-couvert applique la même règle. En revanche une piscine couverte de plus de 20 m2 nécessite la demande d’un permis de construire.

Ensuite, d’autres réglementations plus précises viennent vous dicter les règles pour l’aménagement et l’embellissement au sein de votre jardin. Voici les normes en vigueur sur le sujet :

  • Les plantations dépassant les 2 mètres de hauteur doivent être à une distance de 2 mètres du jardin voisin ;
  • Près des voies publiques, les plantations doivent être élaguées et placées à bonne distance, renseignez-vous auprès de votre municipalité pour plus de précision ;
  • Dans les zones privées à risque, l’entretien du jardin, autrement dit le débroussaillage et l’élagage est obligatoire pour éviter les départs de feu ;
  • Les puits sont aussi soumis au Code civil, il est stipulé que les prélèvements d’eau de 80 m3/h sont soumis à une déclaration. Si vous dépassez ce chiffrage alors, c’est une autorisation préfectorale qu’il vous faut.

Quelles solutions pour se protéger du vis-à-vis ?

Protection vis-à-vis

Les regards indiscrets viennent ternir votre intimité, vous empêchent de profiter pleinement de votre coin de verdure, alors, il convient de s’en protéger. Justement, voici quelques idées et solutions !

Les solutions végétales

Pour se protéger du vis-à-vis, il est possible de faire confiance à quelques plantes. En effet, vous pouvez installer des haies pour créer une séparation végétale robuste et infranchissable. Cette dernière en grandissant vous protègera durablement des curieux. Au niveau de la terrasse, là encore les plantes sont vos alliées. Elles s’installent en rangées pour créer un mur végétal afin de vous cacher sur le côté. Néanmoins, elles peuvent aussi grimper et se développer sur une tonnelle, constituant aussi une protection contre le soleil. La piscine peut être entourée de plantes également, pour se sentir un peu plus dissimuler.

Clôture rigide en bois ou PVC

Il existe aussi des protections ou plutôt des clôtures en bois, en PVC, en pierre, en fibres naturelles, en acier ou encore en matières composites. Elles sont fabriquées de manière manuelle ou industrielle et ne demandent aucun entretien ou presque. C’est solution peuvent délimiter votre jardin, mais les clôtures sont aussi très utiles pour se protéger du vis-à-vis.

Quelques idées d’aménagements pour votre jardin

Pour vous aider à trouver l’inspiration, découvrez notre sélection d’aménagements astucieux, pratiques et confortables pour votre jardin :

  • La création d’un coin repas protégé sur la terrasse grâce à l’installation d’une table et de quelques chaises, mais également d’une tonnelle, d’un parasol, d’un voile d’ombrage ou encore d’une pergola. Vous pouvez créer le style cosy avec des coussins, des plaids, des meubles confortables ou encore des lanternes pour éclairer à la bougie ;
  • La mise en place d’un espace bronzage avec l’installation de quelques chaises longues entourées de palmiers ou d’autres plantes apaisantes ;
  • La composition d’un coin détente ou coin sieste dans le jardin passe par la pose d’un hamac, l’installation d’un fauteuil suspendu, voir la mise en place d’une tente, voire d’un tipi. Ce lieu est un refuge bienveillant et apaisant, il s’installe un peu en retrait ;
  • Un espace cocooning et convivial peut être créé par l’installation d’un salon de jardin comprenant canapé, fauteuils et tables ;
  • L’aménagement d’un pool house non loin de la piscine est aussi une bonne idée. Elle contient des assises, parfois un coin repas, mais surtout un espace douche et toilette très pratique ;
  • Un espace apaisant à la norvégienne, autrement dit des assises confortables installées autour d’un brasero avec des plaids et un tapis pour se détendre au jardin toute l’année ;
  • L’espace potager pour apprendre à cultiver sa propre nourriture.

Les idées vous manquent encore ? Découvrez nos 20 inspirations pour réussir votre aménagement extérieur.

Vous devinez que l’aménagement du jardin est loin d’être secondaire et facile, alors, si le courage vous manque, n’hésitez pas à confier votre projet à un professionnel du paysagisme ou de l’aménagement extérieur. Seul un paysagiste passionné de jardinage ou une entreprise spécialisée peuvent vous garantir une réussite de ce lieu de vie à ciel ouvert.

Trustpilot