Rénovation électricité, le guide pour réussir vos travaux

Êtes-vous perdu dans la rénovation de votre installation électrique ? Voici nos conseils pour bien comprendre comment mener ce projet. Éclairage, chauffage, domotique : voici un guide avec les coûts moyens pour estimer le prix de vos travaux d'électricité. Au-delà du confort, attention à la mise aux normes en cas de revente ou de location.

Quels sont les différents travaux d'électricité pouvant être nécessaires ?

Pour entreprendre la rénovation électrique d'une maison ou d'un appartement, il faut considérer les points suivants pour préparer son projet :

  • Le tableau électrique : c'est le point de jonction entre l'alimentation électrique générale du logement et la distribution entre les différents points d'utilisation de l'électricité. Il assure la sécurité de l'installation électrique à l'aide de disjoncteurs et d'interrupteurs différentiels en cas de surcharge électrique ou de courts-circuits.
  • Le réseau électrique : les câbles électriques allant du tableau électrique aux points d'utilisation doivent être d'une section suffisante en fonction de l'intensité du circuit. La norme NF C 15-100 impose que les fils électriques soient dans des gaines électriques.
  • Les interrupteurs et prises électriques : la NF C 15-100 fixe un nombre minimum de prises par type de pièces. Ce sont impérativement des prises de terre. Chaque pièce doit aussi voir son point d'éclairage.
  • Les autres travaux d'électricité : on retrouve l'amélioration du système de chauffage et de ventilation, la domotique, ou encore l'installation de panneaux photovoltaïque ou d'éolienne.

Travaux d'électricité : prix au m2

Une fois que vous aurez fait le point sur ce qui est prioritaire parmi les travaux de rénovation électrique, il faut pouvoir faire le point sur le coût total des travaux. De façon globale, le budget pour refaire l'électricité est d'environ 100 euros du mètre carré. Il y a d'un côté le coût du matériel et de l'autre le tarif horaire de l'électricien.

Coût d'un nouveau tableau électrique

Un nouveau tableau électrique coûte entre 800 et 1300 euros hors installation. Son installation coûte environ 1000 euros. Le prix varie en fonction de la solution retenue : un tableau électrique précâblé ou un tableau électrique nu à équiper mais évolutif.

Les équipements de bases sont obligatoires. Il s'agit des interrupteurs différentiels et des disjoncteurs par circuit (chauffage, éclairage, appareil électroménager). En revanche, avoir la possibilité d'ajouter un contacteur est avantageux. On peut ainsi bénéficier d'un prix d'électricité économique aux heures creuses. Un délesteur permet d'éviter de changer d'abonnement électrique sans faire disjoncter toute l'installation.

Voici quelques coûts moyens des composants d'un tableau électrique personnalisé :

  • Tableau électrique vide : 30-500 euros.
  • Gaine technique : 50-150 euros.
  • Parafoudre : 60-300 euros.
  • Interrupteurs différentiels : 20-400 euros/pièce.
  • Disjoncteurs : 10-50 euros/pièce.
  • Contacteur : 20-100 euros.
  • Délesteur : 150-300 euros.
  • Coffret de communication : 100-900 euros.

Coût du réseau électrique et de la mise à la terre

Pour le raccordement du réseau, comptez de 1 à 2€ le mètre linéaire de fils électriques (il y en a trois avec la mise à la terre). On installe de plus en plus des gaines électriques préfilées à environ 5 euros le mètre. Les gaines encastrées dans les murs sont plus esthétiques mais plus chères. Il faut une demi-journée pour réaliser une saignée dans le mur et la reboucher, soit environ 240 euros (hors taxes).

Coût du remplacement des interrupteurs et des prises électriques

Le coût de la pose d'une prise ou d'un interrupteur se situe autour de 70 euros (hors taxes). Pour être aux normes, chaque pièce doit disposer d'un nombre minimum de prises électriques et d'au moins un point lumineux avec un interrupteur.Chaque prise doit être reliée à la terre.

Autres coûts pour la rénovation d'une installation électrique

Pour faire une estimation la plus juste de vos travaux d'électricité, pensez à inclure ces coûts dans votre rénovation électrique en demandant des devis détaillés :

  • Le diagnostic électrique : il est obligatoire pour une vente ou une location. Comptez environ 100 euros.
  • Le système de chauffage : de la pose de nouveaux radiateurs électriques plus performants à celle d'une pompe à chaleur, les coûts sont fonction de la puissance à installer.
  • Le système de ventilation : la différence de performance entre une ventilation mécanique simple et une ventilation double flux est significative. Les coûts varient en fonction de la technologie choisie.
  • La pose de système de production d'électricité à énergie renouvelable : il s'agit majoritairement de la pose de panneau photovoltaïque ou d'éolienne.
  • La domotique : contrôler son chauffage, son éclairage et ses volets grâce à une commande centralisée permet de réaliser des économies d'énergie tout en modernisant son logement.

Quels sont les tarifs d'un électricien ?

Le tarif horaire d'un électricien est en général entre 35 et 60 euros de l'heure (hors taxes). La TVA appliquée sur ce tarif horaire est de 10% en rénovation. Elle est de 20% en construction neuve. Faire appel à un professionnel vous permet aussi de bénéficier d'une TVA à 10% sur le matériel. Elle est de 20% en grande surface de bricolage.

Comment choisir la bonne entreprise pour mes travaux d'électricité ?

Pour être sûr de réaliser une installation électrique dans les normes, demandez un devis à un électricien qualifié. L'électricien doit vous apporter la preuve que son entreprise est assurée pour la garantie décennale. Un professionnel qualifié dressera le plan électrique du bâtiment avant les travaux. Cela facilitera toute intervention de dépannage ultérieure.

En choisissant un professionnel qualifié QualiElec vous pouvez bénéficier d'aides pour la rénovation énergétique. Les électriciens ayant cette qualification RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) donnent accès à MaPrimeRenov' et l'éco prêt à taux zéro. Améliorez le chauffage de votre maison ou installez un panneau photovoltaïque avec pour réaliser des économies d'énergie.

Comment s'assurer d'avoir une installation électrique aux normes ?

La norme NF C 15-100 est la référence pour les installations électriques basse tension. Cette norme d'application obligatoire peut être consultée gratuitement sur le site de l'AFNOR. Elle traite de la protection des circuits électriques et des personnes. L'intervention de professionnels est souvent inévitable, en particulier si vous prévoyez un panneau photovoltaïque ou une éolienne.

Lors d'une rénovation complète de l'installation électrique, une attestation CONSUEL est obligatoire à la fin des travaux. Tout professionnel s'en chargera. Demandez dès à présent un devis gratuit auprès d'un électricien qualifié pour vos travaux de rénovation.

Pour en apprendre plus sur les mises au normes de votre électricité, consultez notre article dédié à ce sujet en cliquant ici.

Trustpilot