Les 5 règles d’un élévateur PMR

L’installation d’un élévateur PMR ou un ascenseur pour handicapé répond à des normes strictes, explicitées dans l’Arrêté du 20 avril 2017. Retour sur les 5 règles d’or de la mise en accessibilité d’un escalier PMR.

Un élévateur PMR permet de franchir les hauteurs de quelques marches. Pour passer d’un étage à un autre, il faudra alors opter pour un escalier PMR. Le choix pour telle ou telle solution se détermine au cas par cas. Retrouvez ci-dessous la liste des critères à prendre en compte pour assurer l’accessibilité PMR de votre bâtiment.

1. Un élévateur PMR ou un ascenseur handicapé ?

Un ascenseur pour handicapé est obligatoire dans les bâtiments où l’effectif du public admis dépasse 50 personnes ou que certaines prestations ne peuvent être assurées au rez-de-chaussée.

Dans une habitation privée ou un commerce local, un élévateur PMR est donc largement suffisant. Le choix entre les différents dispositifs pour escalier PMR dépend de la hauteur de la course :

  • un appareil avec nacelle mais sans gaine, jusqu’à 0,50 mètre
  • un appareil avec nacelle, gaine et portillon, jusqu’à 1,20 mètre
  • un appareil avec nacelle, gaine fermée et porte, jusqu’à 3,20 mètres L’élévateur PMR doit être installé à l’intérieur du bâtiment ou à l’extérieur, si l’accessibilité ne peut être assurée.

2. Les caractéristiques techniques de l’élévateur PMR

La plate-forme élévatrice doit mesurer 0,90 x 1,40 mètre en cas de service simple ou opposé et 1,10 x 1,40 mètre en cas d’installation dans un angle. Ce système pour escalier PMR doit supporter une masse de 250 kg/m2. La porte présente une largeur de 0,90 mètre, au minimum, soit 0,83 mètre de passage utile.

3. La sécurité de votre escalier PMR

Évidemment, l’élévateur pour escalier PMR doit garantir la sécurité des utilisateurs. Aussi, un dispositif permet de détecter une présence dans le vide en dessous de la nacelle. À l’étage, il ne peut descendre s’il discerne un objet ou une forme quelconque.

4. Les commandes et le dispositif de signalement de l’élévateur PMR

L’appareil d’élévation doit être équipé de commandes centrées à l’intérieur de la nacelle. Elles ne peuvent pas être situées à proximité du débattement de la porte. Dans le cas d’un élévateur à gaine fermée, les commandes doivent enregistrer plusieurs ordres. De même, un élévateur PMR doit proposer un système de signalement, situé à proximité du portillon. Pour plus de visibilité, il doit être contrasté vis-à-vis du support et être placé entre 90 et 130 cm de hauteur.

5. Une signalisation à proximité

L’installation d’un élévateur PMR requiert aussi la pose d’une signalétique adaptée, sous la forme d’un pictogramme, indiquant le numéro de l’étage. Ce panneau doit lui aussi être à proximité immédiate de la nacelle, en relief et contrasté par rapport à son support et positionné de telle sorte qu’une personne malvoyante puisse le toucher.

Trustpilot