Lors de leur première acquisition immobilière, les acheteurs tentent d’incorporer le crédit travaux à celui du prêt immobilier car ce dernier permet de bénéficier d’un crédit plus avantageux que celui d’un crédit à la consommation. En ce qui concerne l’immobilier dans l’ancien, les propriétaires désireux de rafraîchir, ou de mettre aux normes leur logement chercheront un budget supplémentaire. Le financement par le biais d’un crédit durant l’occupation du logement se complique car souvent la banque limitera l’offre à celui d’un crédit à la consommation avec un taux bien supérieur à celui de l’immobilier. Cependant, il existe des possibilités de financer ses travaux et l’achat de son logement tout en bénéficiant d’un taux avantageux.

 

Financer sa rénovation en regroupant le crédit immobilier à celui des travaux

 
La plupart des ménages veulent personnaliser leur logement lors de leur premier achat immobilier. En effet, les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir réaliser des travaux chaque année pour améliorer ou mettre aux normes leur habitat. Avec un prix de l’immobilier élevé, il est difficile de financer entièrement les travaux de rénovation avec ses fonds propres.

C’est pourquoi il est possible de rassembler son emprunt immobilier et celui d’un crédit à la consommation via le regroupement de crédit.
La renégociation de crédit tout en profitant des taux bas ou d’une assurance emprunteur moins coûteuse peut être une occasion d’augmenter le budget disponible pour la rénovation. Vous pouvez profiter du crédit immobilier pour financer des travaux.

 

Le regroupement pour les futurs acheteurs

 
Les foyers n’ayant pas encore acheté le bien (maison, appartement, terrain) peuvent demander à la banque d’inclure des travaux réservés dans le contrat de crédit, ce qui permet de rembourser une seule mensualité.

 

Le regroupement de crédit pour les ménages déjà propriétaires

 
Deux méthodes sont utilisées, la première consiste à faire les travaux soi-même et la seconde méthode est de recourir à un professionnel, ce qui peut faire gonfler la facture mais avec une garantie de résultat. Pour rappel, la venue d’un professionnel certifié est obligatoire pour obtenir des aides financières des organismes d’amélioration de l’habitat.

 
signature contrat
 

Le regroupement de crédit pour financer des travaux sans facture

 
Pour faire une demande de financement pour ses travaux bien souvent il faut apporter des devis et faire appel à des artisans ce qui représente un certain coût.
Le prêt sans affectation lié à un regroupement de crédit qui s’assimile à un crédit à la consommation laisse la libre disposition des fonds de l’emprunteur. Pour les propriétaires c’est une possibilité d’acheter de l’équipement ou des matériaux sans le recours à un professionnel et de faire une rénovation à moindre frais.

 

Les conditions d’attitude responsable pour obtenir un rachat de crédit

 
Pour engager un rachat de crédit qui concerne l’immobilier et la consommation, le seuil de capacité de remboursement ne doit pas dépasser les 33%. Les revenus de l’emprunteur, les allocations, les encours et la situation familiale vont servir de base pour l’étude du dossier. Il faut aussi ajouter une attitude responsable pour créer un climat de confiance vis-à-vis du nouvel emprunteur.
De ce fait ce dernier s’engage à respecter les conditions particulières de l’établissement de crédit et considérer que le rachat de crédit doit correspondre à résoudre un problème dans un moment précis de sa vie.

 

Procédure pour obtenir un rachat de crédit

 
Dans un premier temps le propriétaire cherchera des devis pour évaluer le coût de ses travaux. Ensuite il pourra calculer les financements pour déposer une demande de rachat de crédit pour déposer un dossier via sa banque ou un établissement bancaire.
Un conseillé rassemblera les justificatifs (relevés, échéanciers, fiches de paies) pour valider la suite de son dossier.
Une fois les documents reçus, ce sont les analystes spécialisés qui prendront le relais pour calculer la faisabilité en s’attardant sur les points majeurs comme le taux d’endettement, le montant des mensualités et l’historique bancaire.
Après signature par les deux parties, le déblocage des fonds à lieu. Le prêteur adresse à chaque créancier le remboursement des montants dus. L’emprunteur pourra à son tour démarrer les travaux de rénovation dans son logement.