Les prêts travaux permettent d’effectuer des améliorations de performances énergétiques dans le logement, ou d’apporter un confort supplémentaire. Cela se traduit par exemple par l’agrandissement de la structure, un ajout de véranda, de piscine ou l’aménagement des combles, ou encore d’une rénovation de salle de bain. Les organismes de crédit ainsi que certaines banques proposent des prêts spécifiquement prévus pour de tels projets. Ils peuvent être octroyés sous forme de prêt personnel ou de crédit affecté à la résidence principale ou secondaire. Dans la plupart des cas, vous devrez souscrire une assurance emprunteur pour valider l’opération.

 

L’assurance emprunteur : de quoi s’agit-il ?

On appelle assurance emprunteur une forme de garantie demandée par un établissement de crédit lors d’un prêt travaux. Cette assurance n’est pas obligatoire mais représente une garantie de remboursement pour la banque ou l’organisme de crédit en cas d’accident de la vie. Ainsi, le montant du prêt sera remboursé par l’assureur. La souscription de l’assurance emprunteur s’effectue pour toute la durée du prêt travaux, et garantit une couverture en cas d’invalidité et de décès. Généralement, l’organisme prêteur propose un contrat au moment de la signature du prêt. Mais il est tout à fait possible de souscrire un contrat auprès d’un assureur tiers, à condition qu’il possède le même niveau de garanties exigées par l’établissement prêteur.

couple signant un contrat assurance emprunteur

 

Conseils pour bien choisir son assurance emprunteur

Le contrat d’assurance emprunteur doit tenir compte du profil du souscripteur et du niveau de garantie nécessaire pour couvrir le prêt travaux. Lors de l’analyse des offres collectées, voici les éléments à comparer :
– Les garanties couvertes dans le contrat (obligatoires et facultatives)
– L’étendue des garanties
– Les clauses d’exclusion
– Le pourcentage de l’emprunt couvert (quotité)
– Les modalités d’application (délai de carence, âge)
– Les frais de dossier
– Le coût global et les modalités de règlement

 

Comment peut-on changer d’assurance emprunteur ?

Depuis le 1er janvier 2018, les conditions se sont grandement assouplies pour permettre de changer d’assurance emprunteur. Tout emprunteur peut désormais résilier son contrat d’assurance emprunteur au profit d’un autre contrat à la date anniversaire du prêt. Toutefois, il est nécessaire de respecter l’équivalence de garanties entre celles du nouveau contrat et celles exigées par l’organisme de prêt.