Comment faire les fondations d'une extension maison ?

Quelle fondation choisir pour votre extension de maison ? Comme pour tout ouvrage de construction, il existe 3 types de fondations. Les fondations conventionnelles ou superficielles, les fondations semi-profondes et les fondations de type profondes. En fonction de votre projet d'extension et de la nature de votre sol, votre choix se fera essentiellement selon le poids à supporter par les fondations. Déterminée par l'étude de sol, celle-ci est désormais obligatoire.

Comment choisir la fondation de son extension maison ?

Une fondation ne sera pas la même pour la construction d'une terrasse, une extension horizontale que pour une extension verticale. De même, une extension de maison en pierre ou une extension de maison en métal n'auront pas les mêmes répartitions de charges. La répartition du poids sera différente et changera le type de fondations. Des DTU, documents techniques unifiés, existent en fonction de chaque type d'extension :

  • extension en bois pour une maison : NF DTU 31.2 ;
  • extension de maisons en acier, en surélévation ou latérale : NF DTU 32.3 pour les ossatures acier et 32.1 pour la charpente métallique ;
  • extension de maison en parpaing : norme NF DTU 20.1.

L'extension de maison est soumise à des règles administratives. Consultez le PLU (plan local d'urbanisme) de votre commune. N'hésitez pas à demander l'avis d'un professionnel de l'extension de maison.

Quels types de fondation pour mon extension maison ?

Lors de la construction d'une extension de maison, on retrouve les trois grands types de fondations : superficielles, semi-profondes et profondes. Le choix entre celles-ci dépend du poids que vous voulez que votre maison (ou autre structure) supporte. On distingue :

  • les fondations superficielles, utilisées pour les terrains stables, généralement inférieures à 1 mètre ;
  • les fondations semi-profondes, utilisées à une profondeur de fouilles entre 3 et 5 mètres de profondeur ;
  • les fondations profondes, supérieures à 6 mètres de tranchées. Elles sont réalisées à l'aide de pieux ou de micropieux.

Étude de sol, une étape indispensable et obligatoire

Pour choisir le type de fondation pour votre agrandissement, vous devez savoir quel type de sol et de travaux de construction est prévu. Les fondations d'extension de votre maison permettent d'implanter votre future construction dans le sol. Elles sont précédées d'une étude du sol, étape indispensable et obligatoire. Elle donne des réponses techniques aux professionnels de la construction intervenant sur votre chantier :

  • profondeur et largeur des fouilles ;
  • nature du sol ;
  • type de semelle et armatures ;
  • structure des murs porteurs ;
  • épaisseur de dalle et choix de l'ossature ;
  • risques et normes antisismiques ;
  • DTU à appliquer.

L'étude de sol permet aux professionnels de réaliser des devis adaptés en fonction des travaux de construction. En matière de construction, il existe une variété de facteurs qui diffèrent selon la nature et la profondeur de votre sol. Le poids de ce que vous construisez déterminera le choix de vos fondations.

Extension de maison, consulter le PLU de votre commune

Lorsque vous envisagez d'agrandir ou d'améliorer votre maison, il est important de consulter le service d'urbanisme de votre mairie. Lorsque vous créez une extension de maison, le Plan Local d'Urbanisme (PLU) est disponible et consultable au service d'urbanisme. Cette étape fait partie des obligations et demandes d'autorisations pour une extension de maison. Terrasse, aménagement de jardin, travaux de rénovation, extension horizontale ou verticale, vous devez connaître les autorisations et surfaces autorisées par votre mairie.
N'hésitez pas à faire appel aux conseils d'un architecte. Il vous orientera au mieux sur le type d'extension à privilégier. Il vous sera, en plus, d'une aide précieuse dans vos démarches administratives.

Quel coût pour les fondations de mon extension maison ?

Les prix des fondations d'une extension de maison varient suivant votre région, la typologie de votre terrain et le choix du professionnel pour réaliser vos travaux. Voici quelques exemples de tarifs :

  • fondations jusqu'à 1 mètre : 100 à 200 euros par m3 ;
  • fondations semi-profondes : 120 à 550 euros par m3 ;
  • fondations profondes : 280 à 1 100 euros par m3. Réaliser un devis précis de travaux et obtenir des conseils de professionnels restent la première étape indispensable lorsque l'on souhaite agrandir, rénover sa maison ou aménager ses combles.
Trustpilot