Découvrez toutes les aides et prêts disponibles pour vos travaux de rénovation

S'ils permettent d'importantes économies d'énergie, le montant des travaux de rénovation énergétique est souvent dissuasif. Heureusement, les aides pour la rénovation énergétique d'une maison sont nombreuses. Ces aides financières prennent la forme de primes, de crédits ou de réductions d'impôt. Les travaux éligibles sont listés précisément et doivent être effectués par un professionnel agréé.

Quels sont les critères d'obtention des aides à la rénovation énergétique ?

Les critères d'attribution des aides sont établis sur un socle commun. Les travaux doivent notamment être effectués par un professionnel certifié RGE. Chaque dispositif évolue régulièrement. Avant de lancer vos travaux, vérifiez donc qu'ils sont toujours éligibles aux aides.

Quel type de logement peut bénéficier d'aides à la rénovation énergétique ?

Pour bénéficier d'aides financières à la rénovation, le logement doit être achevé depuis plus de deux ans. Les aides à la rénovation énergétique sont accessibles aux propriétaires, occupants ou bailleurs. Le logement doit être une résidence principale. Enfin, les aides sont calculées en fonction du gain généré par les travaux de rénovation énergétique.

Les conditions de ressources pour bénéficier des aides

Certaines aides conditionnent leur obtention ou leur montant aux ressources du demandeur. C'est le cas du dispositif « Habiter mieux sérénité », de l'aide Maprimerenov' et de la prime CEE. Ces aides utilisent le même barème d'attribution. Celui-ci dépend des revenus et de la composition du ménage, ainsi que de sa localisation. L'Île-de-France bénéficie ainsi d'un barème particulier.

Quels sont les travaux concernés par les aides à la rénovation énergétique ?

Les aides pour la rénovation énergétique d'une maison ont pour but de favoriser les économies d'énergie.

  • Travaux d'isolation thermique d'un logement : isolation des toitures, combles, murs ou plancher bas.
  • Isolation thermique des fenêtres.
  • Amélioration ou installation d'un système de chauffage économique : poêle à bois, pompe à chaleur, etc.
  • Amélioration ou installation d’un système de production d’eau chaude économique : chaudière à gaz haute performance, chauffe-eau thermodynamique, etc.

Maprimerenov' : des aides financières pour tous les ménages

Le dispositif Maprimerenov' est une aide gouvernementale gérée par l'Anah, l'agence nationale de l'habitat. Cette prime est accessible à tous les propriétaires, quelles que soient leurs ressources.

Comment fonctionne le dispositif Maprimerenov' ?

Maprimerenov' est une aide versée après la réalisation des travaux. Son montant est forfaitaire. Il dépend du type de travaux et varie selon les revenus et la composition des ménages. Le barème de ressources définit quatre profils, des ménages les plus modestes au plus aisés : Maprimerenov'bleu, jaune, violet et rose. Maprimerenov' est accessible aux propriétaires bailleurs. Le propriétaire doit s'engager à louer son logement pendant au moins cinq ans. Le dispositif est également accessible aux copropriétés, pour financer les travaux de rénovation énergétique des parties communes.

Les primes bonus de Maprimerenov'

En plus du montant forfaitaire, le dispositif Maprimerenov' octroie des primes bonus.

  • Bonus sortie de passoire : pour les logements dont l'étiquette énergétique est F ou G.
  • Bonus bâtiment basse consommation : pour les travaux permettant à une maison d'atteindre une étiquette énergétique A ou B.
  • Forfait rénovation globale : pour les travaux de rénovation de l'ensemble du logement.
  • Forfait assistance à maîtrise d'ouvrage : cette aide finance l'accompagnement à la réalisation des travaux.

Comment financer ses travaux de rénovation énergétique avec Maprimerenov' ?

Maprimerenov' est cumulable avec les primes CEE et les aides des collectivités locales. Vous pouvez confier les démarches à un mandataire ou les faire vous-même. Vous devez avoir un devis des travaux, avec un certificat CEE valide. Une fois votre dossier accepté, les travaux peuvent commencer. La prime sera versée une fois ceux-ci achevés.

Les aides financières CEE pour la rénovation énergétique des logements

Les aides financières du dispositif CEE sont délivrées par les entreprises de fourniture d’énergie. Ces entreprises ont pour obligation d’aider les consommateurs à rénover leur logement pour réaliser des économies d’énergie. Ce dispositif est renouvelé tous les trois ans. La cinquième période de la prime énergie CEE entrera en vigueur le premier janvier 2022.

Modalité des aides CEE

La prime énergie CEE couvre les mêmes travaux de rénovation énergétique que Maprimerenov' : isolation thermique de la maison, installation d'une chaudière à gaz ou d'une pompe à chaleur, etc. Cependant, chaque entreprise choisit parmi ces travaux ceux qu'elle soutient et le montant des primes qu'elles accordent. Une prime CEE peut prendre la forme d'aides financières ou de bons d'achat.

Comment obtenir une prime CEE pour ses travaux de rénovation ?

La prime CEE est accessible à tous les propriétaires. Contrairement aux autres aides, le logement peut être une résidence secondaire. La demande doit être effectuée avant la signature du devis des travaux. Il faut faire une demande par équipement installé. Il n'est pas obligatoire d'être client de l'entreprise émettrice. Il est donc conseillé de comparer les offres. L'aide est versée une fois les travaux effectués, après fourniture des pièces justificatives.

Éco-prêt à taux zéro

L'éco-prêt à taux zéro est un crédit sans intérêt. Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique d'une maison. Il ne faut pas le confondre avec le prêt à taux zéro (PTZ), destiné à faciliter l'accès à la propriété. L'éco-prêt est attribué sans condition de ressources, exclusivement pour une résidence principale. Les travaux éligibles sont regroupés en sept catégories. Le montant maximum du prêt dépend du nombre de catégories de travaux :

  • 15 000 euros pour une seule catégorie de travaux.
  • 25 000 euros pour deux catégories.
  • 30 000 euros pour trois catégories ou plus.

Aide « Habiter mieux sérénité » de l'Anah

Cette aide de l'Anah est destinée à la rénovation de maisons anciennes, âgées de plus de quinze ans. Elle est réservée aux ménages aux revenus modestes. L'aide est proportionnelle au prix des travaux. Ceux-ci doivent générer un gain énergétique d'au moins 35 %. Cette subvention pour la rénovation d'une maison ancienne n'est pas cumulable avec Maprimrenov' ou un prêt à taux zéro. En revanche, elle l'est avec la prime énergie CEE.

La TVA à taux réduit pour les travaux de rénovation

Les travaux de rénovation énergétique peuvent bénéficier d'une TVA à un taux de 5,5 %. Cette aide est cumulable avec les autres aides. Les travaux et l'achat des matériaux doivent être effectués par un professionnel. Si le montant des travaux dépasse 300 euros, vous devez lui remettre une attestation confirmant le respect des conditions d'application du dispositif.

Les aides locales aux travaux de rénovation énergétique

Les collectivités territoriales proposent également des aides pour favoriser les économies d'énergie dans l'habitat. Il s'agit d'exonération de taxe foncière ou d'aides directes. Le site de l'Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL) recense les différentes aides disponibles.

Chez Renovation Man, nous vous présentons toutes les aides dont vous pouvez bénéficier pour la rénovation énergétique de votre logement. Vous pouvez ainsi compléter votre budget et réaliser vos travaux sans vous ruiner.

Trustpilot