Propriétaires bailleurs : les aides pour rénover votre maison ancienne

Vous possédez un logement que vous aimeriez mettre en location, mais des travaux de rénovation s'imposent. Des aides financières à la rénovation de maison pour location existent. Les propriétaires bailleurs peuvent en profiter pour entreprendre une rénovation énergétique de l'habitat. Découvrez tous les dispositifs et aides pour rénover votre maison avant de la louer.

Les aides financières de l'ANAH pour la rénovation d'un logement

Les aides financières de l'ANAH permettent aux propriétaires bailleurs de réaliser des travaux de rénovation. De nombreux dispositifs existent et peuvent être cumulés (Habiter mieux, Habiter sain, Habiter serein, Habiter facile,Louer mieux.) Ces aides vous permettent de réhabiliter une maison ancienne.

Le montant des aides de l'ANAH

Selon les travaux de rénovation à effectuer, le montant des aides varie.

  • Travaux de rénovation : 25 % du prix total des travaux avec un plafond de 15 000 €.
  • Travaux de mise en sécurité et salubrité : 35 % du prix total des travaux avec un plafond de 21 000 €.
  • Travaux de réhabilitation d'un logement : 35 % du prix total des travaux avec un plafond de 28 000 € par logement.

Conditions pour l'attribution des aides ANAH

L'ANAH impose des conditions de ressources aux propriétaires pour attribuer les aides. Renseignez-vous auprès de l'Agence Nationale de l'Habitat pour connaître les plafonds de ressources. L'ANAH impose aussi aux propriétaires d'autres conditions d'attribution.

  • Le propriétaire s'engage à pratiquer des loyers abordables pour des locataires aux ressources modestes.
  • Le propriétaire s'engage à louer son logement pendant les neuf prochaines années minimum.
  • Le propriétaire s'engage à louer à des locataires dont les ressources sont inférieures aux moyennes nationales.
  • Le propriétaire s'engage à respecter le montant du loyer décidé par l'ANAH.
  • Les travaux sont réalisés par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

En contrepartie, le propriétaire bailleur dispose de déductions fiscales de 30 à 60 % selon le type de loyer proposé.

MaPrimeRénov pour les travaux de rénovation énergétique


Les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier du dispositif MaPrimeRénov. Ce dispositif a remplacé le crédit d'impôt pour la transition écologique (CITE).

Quels travaux de rénovation pour MaPrimeRénov ?

Les travaux engagés doivent servir à améliorer la performance énergétique du logement (travaux d'isolation thermique, changement de fenêtre, changement du système de chauffage, rénovation de façade, etc.). Tous les travaux d'amélioration du logement sont concernés. Ils doivent permettre de transformer un habitat pour le rendre confortable aux locataires.

Conditions d'obtention pour MaPrimeRénov

Le montant de l'aide MaPrimeRénov dépend de vos ressources. Si le propriétaire bailleur peut bénéficier de ce dispositif, il s'engage alors à louer son logement et ne pas en augmenter le loyer. Les travaux doivent, là encore, être réalisés par une entreprise RGE.

L'éco-prêt à taux zéro pour les propriétaires bailleurs

L'éco-prêt à taux zéro permet aux propriétaires de bénéficier d'un prêt sans taux d'intérêt.

Les travaux concernés par l'éco-prêt à taux zéro

L'éco-prêt à taux zéro concerne essentiellement des travaux de rénovation énergétique :

  • isolation de la toiture ;
  • isolation des murs par l'extérieur ;
  • changement des fenêtres ;
  • remplacement d'un système de chauffage, etc.

Conditions d'obtention d'un prêt à taux zéro

Ce dispositif n'est pas soumis à des conditions de ressources. Un propriétaire bailleur peut bénéficier de cette aide, d'un montant de 7 000 à 50 000 € selon le nombre de travaux réalisés dans le logement. Notez que l'éco-prêt à taux zéro est cumulable avec les aides de l'ANAH.

Exonération de taxe foncière pour vos travaux de rénovation

L'exonération de taxe foncière dépend de la commune où se situe ce logement. Certaines communes proposent une exonération de cette taxe si les travaux de rénovation concernent l'amélioration des performances énergétiques. Renseignez-vous auprès des services de la mairie.

TVA réduite pour les travaux de rénovation énergétique

Pour tous vos travaux de rénovation portant sur l'amélioration énergétique du logement, vous bénéficiez d'un taux de TVA réduit. Pour en bénéficier, l'habitat doit avoir plus de deux ans. Le taux de TVA sur les matériaux et la pose passe alors à 5,5 %.

L'Éco Prime (CEE) ou Prime Énergie : l'aide la plus accessible

L'Éco Prime est l'une des aides les plus faciles à obtenir. Mis en place par l'État pour encourager les distributeurs d'énergie à contribuer à la rénovation énergétique des logements. Faites votre demande auprès d'EDF, Auchan, Butagaz, Total, Carrefour, etc. Le montant de cette prime se base sur des critères d'énergie, de surface, de ressources, et de zone géographique. Contactez les équipes Rénovation Man pour vos travaux de rénovation. Nous vous mettons en relation avec des professionnels pouvant vous faire bénéficier de ces aides financières.

Trustpilot