Guide et conseils pour choisir votre sol souple

Vous souhaitez rénover votre revêtement de sol ou agrémenter un plancher nu d’un bel habillage ? Découvrez les sols souples, des revêtements de sol accessibles, simples à installer et ultra-décoratifs. La solution idéale pour la rénovation ou une construction à petit prix. C’est parti pour un guide riche en conseils pour vous accompagner au mieux dans votre décision !

Qu’est-ce qu’un sol souple ?

Le sol souple est un revêtement destiné à couvrir le plancher au même titre que le parquet ou encore le carrelage, à la différence qu’il est plus économique et surtout, plus souple en termes de matière. En effet, contrairement à un revêtement de sol en bois ou un habillage en pierre, voire en terre, les sols souples se composent de matières synthétiques telles que le plastique ou de matériaux très souples comme la fibre textile. En règle générale, il se dévoile sous la forme de rouleaux ou encore de dalles adhésives.

Pose sol souple

Pourquoi opter pour un sol souple ?

Se tourner vers ce type de sol, durant une rénovation ou encore au cours d’une construction, n’est pas un choix anodin. Effectivement, les avantages de ce type de revêtement de sol sont nombreux… Découvrez-les !

Plus facile d’entretien

Opter pour une pose de PVC permet de profiter d’un revêtement de sol confortable au quotidien et bien plus agréable à vivre au niveau du nettoyage. En effet, la composition et surtout la surface d’un sol souple profitent d’une grande facilité d’entretien. Il suffit d’un coup de balai ou du passage de l’aspirateur pour en ôter les poussières et d’un passage d’une serpillère humidifiée d’un mélange d’eau et de savon noir pour les nettoyer en profondeur.

En revanche, l’utilisation d’un nettoyeur vapeur ou d’un agent nettoyant agressif comme les détergents contenant de l’ammoniac ou des solvants chlorés sont à proscrire si vous souhaitez conserver la beauté de votre sol souple. Tout comme, il est préférable d’ajouter des patins en feutre sous les pieds de chaque meuble pour éviter d’endommager sa surface d’usure.

Des revêtements moins chers

Le sol en PVC est une solution d’habillage très accessible, il s’avère également ultra-pratique dans le cas d’une rénovation, car il peut s’installer sur un revêtement dur existant. Mais, cette grande adaptabilité n’est pas l’unique atout de ce type de sol… Il est vrai que le prix reste un facteur avantageux et intéressant puisque le revêtement souple est le moins onéreux du marché. Autrement dit, c’est une solution avec un bon rapport qualité prix qui s’adapte à tous les budgets.

Esthétique similaire aux sols durs

Disponible dans un large panel de coloris, de finitions et de motifs, le sol souple s’adapte à tous les styles de décoration et à toutes les envies. Il existe notamment dans une version imitation parquet, pierre et bien plus encore. Sa composition et surtout sa couche de finitions laissent une grande possibilité pour ajouter de la fantaisie, mais aussi du dynamisme à chaque intérieur. Même si durant longtemps, il était souvent couvert de motifs psychédéliques, désormais le revêtement de sol en PVC se pare de finitions haut de gamme modernes et tout aussi élégantes qu’un sol dur. Sa capacité à imiter les autres revêtements à la mode offre la possibilité à chaque acheteur d’ajouter du cachet au sein de son aménagement intérieur, sans pour autant trop dépenser.

Sol souple imitation parquet

Les différents types de sols souples

Comme pour les parquets, les carrelages ou encore les sols en béton ciré, il existe différents types de sols plastiques. Les voici…

Le lino

Le linoléum est un sol en plastique dont la composition est 100 % naturelle. En effet, pour obtenir un lino, il est nécessaire d’utiliser de la farine de bois, de l’huile végétale de lin, des résines issues de la nature, des pigments naturels et enfin du liège. C’est un savant mélange naturel qui offre 50 ans de durabilité et qui arbore de belles caractéristiques antibactériennes et antiseptiques. Ses performances sont aussi appréciées dans les pièces humides, le linoléum est le revêtement de sol en PVC parfait pour la cuisine et la salle de bain

La moquette

Constituée de fibres textiles ou de fibres synthétiques, la moquette n’est pas un sol souple de cuisine ou de salle de bain, même si certains modèles arborent une belle résistance à l’humidité. Certes, ce type de revêtement de sol n’est plus beaucoup utilisé dans les maisons, jugé souvent un peu démodé, pourtant, les nouveaux modèles de moquettes sont beaucoup plus modernes qu’il y a quelques années. Sans oublier, qu’un sol souple en moquette est une bonne isolation phonique et thermique, voilà pourquoi, il est conseillé pour la chambre.

Le vinyle

Très proche du lino au niveau de ses avantages, le sol souple en PVC aussi connu sous le nom de vinyle est un des chouchous présents sur le marché… Et pour cause, sa pose est facile et il se dévoile sous différents degrés de résistance pour s’installer dans toutes les pièces de la maison, même si son usage n’est pas recommandé dans les pièces humides. Il s’agit du sol en PVC le plus accessible du marché, autrement dit, c’est un excellent choix pour les tout petits budgets.

Sols caoutchouc

Plus rare que ses autres camarades, le sol en caoutchouc existe bel et bien. Il est utile pour l’installation d’un revêtement de sol dans les grandes entreprises ou encore pour les espaces d’une très grande superficie. Il est accessible financièrement et s’avère pratique pour amortir les chocs, voilà pourquoi, il trouve parfaitement sa place dans un atelier, une salle de sport ou encore dans un garage. Ce type de sol est recommandé pour la création d’une aire de jeu ou pour la pose d’un revêtement dans une salle de jeu pour enfant

Sols en résine

Un sol en résine polyuréthane, c’est très tendance en ce moment, notamment grâce à sa grande résistance capable d’égaler celle du carrelage. Si vous vous demandez quel est le sol souple le plus résistant. C’est sans doute le revêtement de sol en résine. En effet, il possède des propriétés isolantes thermiquement, qui réduit aussi les bruits. Le sol en résine s’avère être extrêmement confortable. Il s’installe partout, même dans les extérieurs.

Sols en fibre

Sur le marché, vous retrouvez également des sols souples en fibres naturelles comme le liège. Ce type de revêtements couvre le sol de votre habitation de manière écologique, l’idéal pour les amoureux de la nature. Il isole et offre confort d’utilisation au quotidien grâce à sa matière agréable. Cet aspect confortable est recommandé si vous souffrez des articulations, puisque le liège amortir très bien les chocs.

Prix de ces revêtements de sols souples

Voici un tableau regroupant les prix au mètre carré des différents sols souples disponibles sur le marché :

 
Type de sol souplePrix moyen au m2
Sol en linoléumEnviron 44 euros hors pose
Sol en PVCAux alentours de 31 euros sans la pose
Sol en moquetteEnviron 23 euros toujours sans la pose
Sol en vinyleAux alentours de 43 euros hors pose
Sol en résineEnviron 125 euros pose comprise

Comment choisir un sol souple de qualité ?

Maintenant que le sol souple n’a plus aucun secret pour vous, il est temps de découvrir comment bien choisir son futur sol souple. Découvrez toutes nos astuces…

Vérifier l’épaisseur du sol

Un sol souple doit être composé de 4 couches, à savoir :

  • La couche d’usure ;
  • La couche décorative ;
  • La couche de stabilisation ;
  • La couche inférieure.

Par conséquent, un sol souple doit justifier d’une certaine épaisseur pour être durablement confortable, esthétique et performant. Justement, tournez-vous vers des revêtements de sol souple d’au moins 4 mm d’épaisseur, dont la couche d’usure est d’au moins 0,25 mm d’épaisseur.

Choisissez un sol avec un indice UPEC supérieur à celui donné par le guide CSTB

L’indice UPEC est un indicateur qu’il faut surveiller au moment d’acheter un revêtement souple. Chaque lettre fait référence à une indication importante sur la qualité du sol souple. Voici le détail :

  • U pour l’usure ;
  • P pour la résistance au poinçonnement ;
  • E pour la résistance à l’eau et à l’humidité ;
  • C pour la résistance aux différents produits chimiques. Chaque lettre est associée à un chiffre, plus ce chiffre est élevé, plus la résistance est performante.
Choix sol souple

Regardez les performances isolantes de votre sol

Il convient également de surveiller les performances d’isolation de votre sol souple avant de passer en caisse. En effet, même si les revêtements souples réduisent naturellement les nuisances sonores ou les bruits de chocs, il existe des variétés plus isolantes que d’autres. Certains sols sont composés d’une couche en mousse acoustique, un détail qui permet de réduire d’au moins 17 décibels les bruits de votre logement. Ainsi, il vaut mieux opter pour un sol souple offrant une réduction de 20 décibels pour assurer votre confort.

Soyez attentif à l’étiquetage sanitaire

Tout le monde connaît l’étiquetage sanitaire, une sympathique indication qui figure sur chaque étiquette. Il permet de connaître les composés organiques volatils (COV) qui sont responsables de la pollution de l’air ambiant au sein de votre logement. Autrement dit, tournez-vous vers une classe énergétique A, A+, A++ ou A+++ pour le choix de votre futur revêtement. D’ailleurs, il est préférable de demander conseil à un professionnel et d’effectuer la pose de ce dernier par un artisan spécialisé pour être sûr de créer un sol confortable et sans danger pour votre quotidien ou votre santé.

Trustpilot