Quel est le meilleur chauffage d’appoint économique pour un appartement ?

Au moment de faire votre choix, la diversité de chauffage peut devenir déstabilisante, alors pour bien choisir, il convient de comparer le prix, la consommation et l’efficacité de votre appareil. Ces trois critères vous orientent vers un chauffage économique et vous aident à comprendre pourquoi il est le plus attractif. Pour y parvenir, suivez-nous et profitez de notre guide comparatif !

Quel est le chauffage d’appoint qui consomme le moins ?

Le chauffage d’appoint agit comme un soutien pour votre chauffage central. Il vient parfaire votre confort thermique et se fait discret dans la décoration. Capable de vous aider à éviter d’entreprendre de gros travaux de rénovation au niveau des systèmes de chauffage, il reste un appareil de chauffe dont la consommation varie d’un produit à l’autre.

Pour définir quel type de chauffage d’appoint vous allez choisir, voici une liste des différents appareils de chauffage disponibles et adaptés à l’utilisation en appartement. Ce listing contient leur combustible, mais aussi leur consommation. Ainsi, vous pouvez vous tourner vers un appareil de chauffage adapté à votre budget. Voici donc un tout d’horizon des chauffages d’appoint !

Le chauffage d’appoint au gaz

Le chauffage d’appoint fonctionnant au gaz se décline en trois modèles :

  • Le chauffage d’appoint au gaz à catalyse : sur ce chauffage au gaz, la combustion est à basse température. Il est alimenté par un combustible en bouteille composée de gaz propane ;
  • Le chauffage d’appoint au gaz à infrarouge : ce chauffage d’appoint utilise une brique réfractaire en céramique trouée pour fonctionner. Le gaz chauffe et se libère progressivement à travers les trous du dispositif. Il est conseillé pour les personnes souffrant d’allergie ou d’infections respiratoires ;
  • Le chauffage d’appoint au gaz à infrableu : dans ce type de chauffage, vous retrouvez un brûleur inox qui permet de créer une jolie flamme bleue capable de fournir une chaleur douce. Il utilise un système de convection ou de rayonnement.

À l’achat, un chauffage d’appoint au gaz coûte en moyenne 120 euros, mais à ce prix s’ajoute celui des consommables, à savoir les bouteilles de gaz. Même si le prix varie d’une marque à l’autre, une bouteille de propane ou de butane de 10 kg coûte environ 25 euros. En général, ce type de chauffage consomme 250 grammes de gaz par heures, cela signifie qu’une bouteille permet d’obtenir 40 heures de chauffage.

Les chauffages d’appoint au pétrole ou au fioul

Certains systèmes de chauffage d’appoint fonctionnent à l’aide d’un combustible issu des énergies fossiles comme le pétrole et le fioul. Il existe le poêle à pétrole et le poêle à fioul, deux systèmes capables de réchauffer la pièce rapidement. Globalement, les poêles à pétrole ou à fioul coûtent environ 150 euros et possèdent une puissance de 3 KWh. Tandis que le poêle à fioul profite d’une puissance nettement supérieure, mais un prix d’achat également plus élevé.

Les différentes poêles

Dans cette catégorie, vous retrouvez :

  • Le poêle à gaz : fonctionnant à l’aide de bouteille de gaz propane ou butane affichant un prix de 25 euros les 10 kg et pouvant fournir jusqu’à 40 heures de chaleur ;
  • Le poêle à pétrole : évoqué précédemment, ce système de chauffage fonctionne à l’aide d’un combustible liquide. Un bidon de 20 L de combustible coûte environ 30 euros ;
  • Le poêle à bois : ce système de chauffage est plus écologique, il utilise un combustible naturel, à savoir le bois. Ce dernier se décline en plusieurs formes : bûches, plaquettes ou encore granulés. Son prix d’achat est élevé, mais le prix de ses combustibles est très avantageux. Les bûches coûtent 3 euros du kWh, les granulés 5 à 6 euros. Les plaquettes forestières affichent le tarif le plus accessible avec seulement 2 centimes d’euros par kWh.

Les chauffages d’appoint électriques

Il existe cinq types de chauffage électrique d’appoint pour chauffer votre logement :

  • Le radiateur bain d’huile : il s’agit d’un chauffage d’appoint électrique à inertie. À l’achat, il affiche un prix allant de 25 euros à 150 euros et une puissance pouvant aller jusqu’à 2 600 Watts ;
  • La cheminée électrique : elle ressemble en tout point à une cheminée classique, mais sa flamme est synthétique. Sa consommation est de 2 kWh, soit 0,32 euro de l’heure ;
  • Le radiateur soufflant électrique : cet émetteur de chaleur d’appoint peut chauffer rapidement la pièce grâce à une puissance de 2 000 W. Ce chauffage soufflant affiche une consommation de 0,135 2 euro par kWh ;
  • Le panneau rayonnant : avec une puissance de 600 à 2 500 W, les panneaux rayonnants ont une consommation mensuelle de 600 kWh ;
  • Le convecteur : plus accessible à l’achat, ces radiateurs électriques affichent une puissance de 2 000 Watts, leur consommation mensuelle avoisine les 170 euros pour une utilisation 24h/24.

Le chauffage au bois

Le chauffage d’appoint au bois prend lui aussi plusieurs formes, il permet de chauffer la pièce grâce au pouvoir calorifique dégagé par la combustion du bois, un combustible naturel et écologique. Voici les deux versions :

  • Le poêle à bois : son prix d’achat fait partie des plus élevés, en moyenne vous devez débourser 1 500 à 5 000 euros pour le chauffage et la pose. Les combustibles coûtent entre 50 et 100 euros le stère de bois ou 5 euros le sac de granulés de 15 kg ;
  • La cheminée : anciennement disponible, ce type de chauffage n’est plus autorisé.

Les chauffages mobiles

Les chauffages mobiles vous suivent partout pour vous aider à profiter d’un air chaud où que vous soyez dans votre logement. Les chauffages électriques, chauffages à pétrole ou encore les chauffages au gaz sont tous disponibles dans une version mobile. Vérifiez qu’ils soient équipés de roulettes ou de poignées.

Les chauffages soufflants

Il s’agit d’une installation de chauffage performante disponible sous différentes puissances. Ce mode de chauffage réchauffe l’air ambiant à l’aide d’une soufflerie. Son prix de consommation, indiqué également plus haut, est d’environ 170 euros par mois pour une utilisation 24h/24 avec un appareil de 2 000 W.

Comparatif des avantages et inconvénients des différents chauffages d’appoint

Avantages

Inconvénients

Poêle à bois

  • Chaleur enveloppante ;
  • Chauffage esthétique ;
  • Système écologique ;
  • Montée en température rapide ;
  • économique ;
  • riche en charme, idéal pour une décoration chaleureuse.
  • Appareil et pose onéreux ;
  • Entretien contraignant ;
  • Approvisionnement régulier ;
  • Nécessite d’avoir un point de stockage pour le combustible.

Poêle à pétrole/fioul

  • Facile à utiliser ;
  • Accessible en termes de prix ;
  • Rendement excellent ;
  • Montée en température rapide ;
  • Déplaçable.
  • Grosse consommation ;
  • Rejette de la vapeur et de l’humidité ;
  • Présente un risque de brûlures ;
  • Émanations de gaz toxiques.

Poêle à gaz

  • Usage économique ;
  • Design compact ;
  • Disponible en version mobile ;
  • Température contrôlable ;
  • Combustion propre ;
  • Disponible en version décorative.
  • Prix du combustible fluctuant ;
  • Dégage des émissions de CO2 ;
  • Créer de l’humidité.

Radiateur bain d’huile

  • Chauffe après extinction ;
  • Mobile ;
  • Aucun entretien.
  • Nécessite une prise électrique ;
  • Énergivore ;
  • Bruyant ;
  • Risque de brûlures ;
  • Encombrant ;
  • Peu esthétique.

Radiateur soufflant électrique

  • Chauffe rapidement ;
  • Facile à déplacer ;
  • Léger ;
  • Abordable.
  • Très énergivore ;
  • Bruyant ;
  • Diffuse une chaleur qui ne dure pas après extinction ;
  • Besoin d’une prise pour fonctionner.

Convecteur et panneau rayonnant

  • Design et finitions décoratifs ;
  • Chaleur stable ;
  • Aucun entretien ;
  • Simple à utiliser.
  • Énergivore ;
  • Plus cher ;
  • Légèrement salissant ;
  • Encombrant ;
  • Risque de brûlures.

Prix du chauffage d’appoint

Pour vous aider davantage à choisir votre installation de chauffage, voici de nombreuses informations relatives au prix des appareils de chauffage d’appoint :

  • Poêle à bois : l’appareil et la pose coûtent entre 1 500 et 6 000 euros ;
  • Poêle à gaz : un poêle à gaz infrarouge coûte entre 80 et 100 euros ;
  • Poêle à pétrole/fioul : l’appareil affiche un prix allant de 100 euros à 400 euros ;
  • Radiateur bain d’huile : de 25 à 150 euros l’appareil de chauffe ;
  • Radiateur soufflant électrique : en petite version, son prix n’excède pas les 40 euros. Cependant en version plus grande son prix varie de 40 à 200 euros le chauffage ;
  • Convecteur/panneau rayonnant : entre 20 et 100 euros par appareil.

Quelle est son efficacité ?

Côté efficacité, voici un récapitulatif :

  • Poêle à bois : ce type d’émetteur d’appoint affiche un rendement allant 85 % à 100 % ;
  • Poêle à gaz : son rendement varie de 60 à 85 % ;
  • Poêle à pétrole/fioul : sa puissance est de 3 kWh ;
  • Radiateur bain d’huile : il affiche une puissance de 400 à 2 600 Watts ;
  • Radiateur soufflant électrique : sa puissance est de 2 000 W maximum ;
  • Convecteur/panneau rayonnant : de 600 à 2 500 Watts.

Où acheter son chauffage d’appoint ?

Tous les appareils de chauffage d’appoint peuvent être achetés dans les grandes surfaces, mais il est préférable de se rendre dans un magasin spécialisé pour obtenir un achat avec pose. Vous pouvez également demander à un artisan de vous les procurer lorsque vous décidez d’opter pour un chauffage au bois.

Rappel des mesures de sécurité

Un chauffage d’appoint est un système pratique, néanmoins il convient de prendre quelques précautions pour une utilisation sécurisée. Voici les principales mesures de sécurité :

  • Ventiler la maison durant 10 minutes par jour minimum pour profiter d’une belle ventilation ;
  • Réaliser un entretien régulier ;
  • Laisser les aérations des pièces libres ;
  • Ne placer pas de matières inflammables à proximité ;
  • Ne pas installer le chauffage d’appoint dans les toutes petites pièces ;
  • Éviter les déplacements avec l’appareil allumé.
Trustpilot