Comment choisir un escalier pour comble ?

Pour l’aménagement d’un grenier habitable ou pour créer un accès à vos combles perdus, découvrez tous les modèles d’escalier pour comble. Découvrez comment choisir l’escalier pour comble adapté à vos besoins.

Plusieurs critères déterminent le choix de tel ou tel escalier pour comble. Tout d’abord le type de comble. S’il s’agit d’un espace qui n’est pas aménagé et qui n’est pas destiné à le devenir. Alors, une simple échelle de meunier peut être suffisante. Cette solution est très bon marché et d’un encombrement minimum. Par contre, elle n’est pas du tout sûr, notamment pour les enfants. Elle est aussi peu pratique, si vous devez l’utiliser pour monter des meubles, par exemple. Aussi, si vous avez le projet d’aménager vos combles, l’installation d’un escalier sécurisé s’avère nécessaire.

Quel escalier pour comble aménageable ?

La mise en place d’un escalier est indispensable dans des combles aménagés. On compte 3 modèles principaux :

  1. L’escalier droit, qui implique un encombrement maximum à l’étage inférieur. Il présente néanmoins l’avantage d’être super facile à installer et d’offrir des espaces de rangement supplémentaires sous les marches.
  2. L’escalier tournant, qui offre une forme très confortable à l’usage. Il peut être parfaitement installé dans l’angle de la pièce. Cet escalier pour comble ainsi que le modèle précédent supposent une ouverture dans le plancher ou trémie suffisamment longue et étroite. 3. L’escalier en colimaçon, qui, avec sa forme hélicoïdale, n’a pas besoin de beaucoup de place. De plus, il ne nécessite pas d’être posé contre un mur. Attention à ses inconvénients. Il est plus coûteux et moins pratique pour le transport d’objets encombrants.

Aujourd’hui, la norme XP P21-211 impose la présence obligatoire d’une main courante, à 90 cm au-dessus des marches et située du côté vide. De plus, la hauteur des marches doit être constante.

Comment calculer l’espace nécessaire au montage d’un escalier pour comble ?

Vous l’avez compris, c’est l’espace disponible dans les combles qui détermine le choix pour un modèle d’escalier. Il est nécessaire que le palier d’arrivée soit aussi large que l’escalier et profond d’au moins 70 cm. À vous d’évaluer les dimensions de la trémie, où la place laissée dans le plancher qui permet le passage de l’escalier.

Commencez par définir, à l’étage inférieur, l’endroit où sera installé l’escalier. Calculez le nombre de marches pour estimer la longueur de l’escalier, en additionnant la hauteur sous plafond de l’étage inférieur à l’épaisseur du plancher. Divisez ensuite ce chiffre par la hauteur d’une marche – entre 17 cm et 20 cm. Vous obtiendrez la longueur de l’escalier. Sachez enfin que la profondeur moyenne d’une marche est de 27 cm. À l’étage inférieur, l’échappée, c’est-à-dire la hauteur sous plafond au-dessus de la dernière marche, doit être de 1m90 minimum. En pratique, cela signifie généralement que l’escalier arrive dans la partie des combles la plus haute de plafond.

Pour la pose de l’escalier, il est essentiel de prendre en compte les murs porteurs. La nature du plancher devra aussi être contrôlée : le bois sera très facile à découper mais ce n’est évidemment pas le cas du revêtement de sol en béton.

Les matériaux de votre escalier pour comble

Selon votre budget et vos envies de décoration, de nombreux matériaux peuvent être choisis pour l’escalier d’accès à vos combles.

  • Le bois : il existe kit prêt à être monté. Très esthétique, le bois s’accommode de tous les designs, classique ou contemporain, rustique ou moderne.
  • Le béton : c’est le modèle le plus solide et le moins bruyant. Il résiste à toutes les épreuves, à l’humidité, au temps et il est très facile d’entretien.
  • Le métal : en acier, en aluminium ou en inox, ce matériaux est plus léger que le béton et offre de nombreuses possibilités de structure porteuse aux petites dimensions.
  • La pierre : il est rarement choisi pour l’accès aux combles et convient surtout aux escaliers en extérieur.
  • Le verre : plus cher, il est aussi très design et convient parfaitement aux espaces qui manquent de lumière. Il s’associe très bien avec le bois et le métal et offre de nombreuses finitions de textures et de couleurs.
Trustpilot