Chape béton

Quand on doit refaire ou créer un revêtement de sol, il s’avère souvent indispensable de faire une chape de ciment, appelée chape béton. Même si cette réalisation est relativement basique et simple pour tout professionnel, sa pose requiert des connaissances spécifiques. Mais qu’est-ce qu’une chape béton ? Quels sont les différents types de chapes béton ? Pour quels prix ?

Qu’est-ce qu’une chape béton ?

Dans l’esprit commun, une chape n’est rien moins qu’un mélange de chapes de ciment avec une dalle en béton. Or, ce sont précisément deux choses différentes, car la chape n’est qu’une composante de ladite dalle.
Tandis que la dalle est la fondation et le sol d’une maison (épaisse de plusieurs dizaines de centimètres), une chape béton est une couche de ciment de quelques centimètres qui finalise la pose de la dalle. Pour rénover vos sols, vous devez donc appliquer une chape de béton. C'est elle qui va recevoir le futur revêtement de sol (moquette, carrelage, béton ciré, parquet, etc.), déposé dessus. En réalisant une chape béton, on peut lisser un sol avant la pose du revêtement. Mais d’autres possibilités existent comme la création d’une allée extérieure ou l’égalisation d’un sol entre deux pièces contiguës.

Le type de chape béton

Les 2 types de chape béton

La chape béton est généralement composée de mortier, avec un liant comme du sable et de l’eau et des adjuvants dans certains cas. Elle va recouvrir le sol de votre maison, d’un garage, d’une terrasse et empêcher les infiltrations d’eau entre autres. Offrant une planéité à un sol, elle met aussi à niveau.

On retrouve la chape béton en extérieur comme en intérieur et elle mesure en moyenne 3 cm.

Il existe deux types de chape béton :

La chape béton traditionnelle

Constituée de mortier, elle se réalise sur place à l’aide d’une machine spécifique ou d’une bétonnière. Dès lors, le mortier se pose à la main et se tire avec une règle de maçon. C’est un travail fastidieux et difficile dont le résultat n’est pas toujours garanti, et est ainsi peu recommandée.

La chape liquide

Appelée aussi chape fluide elle offre un résultat garanti. Constituée de mortier fluide (eau, sable, ciment, ciment anhydrite) qui facilite sa pose, elle est autonivelante. Ce type de chape est directement conçu chez un producteur et livré dans un camion-toupie. Elle Permet une pose rapide et facile en faisant appel à une entreprise agréée.

Voici un aperçu des prix des différentes chapes de béton :

  • Chape béton traditionnelle :
  • Pose difficile
  • Tirée à la règle
  • Besoin d'un bétonnière Entre 15 et 25€ le m2
  • Chape liquide
  • Pose facile et rapide
  • Livraison par camion
  • Pose autonivelante Entre 25 et 35€ le m2

Le prix d'une chape de béton

Voici un aperçu du prix des différentes chapes de béton.

  • La chape traditionnelle
  • Pose difficile
  • Tirée à la règle
  • Besoin d'une bétonnière Entre 15 et 25 €/m²
  • La chape liquide
  • Pose facile et rapide
  • Livraison par camion
  • Chape autonivelante Entre 25 et 35 €/m²

Les types de pose d'une chape de béton

Pour bien réussir la pose d'une chape de béton, quelques étapes sont à respecter.

  • Chape adhérente : se pose en intérieur ou en extérieur, directement coulée sur une dalle de béton.
  • Chape flottante : pose réservée en intérieur parce qu’elle offre une bonne isolation thermique et phonique. La chape est coulée sur un isolant dont les bords dépassent sur le bas des murs.
  • Chape sur plancher chauffant : la chape est coulée en enrobage, c’est-à-dire qu’elle entoure tous les éléments de chauffage au sol.
  • Chape désolidarisée : la chape est posée directement sur un film plastique.

Comment poser une chape béton ? Réaliser une chape de béton demande un certain matériel et une certaine expertise en la matière. C’est pourquoi il est recommandé de faire ces travaux avec l’aide d’un bricoleur averti ou de faire directement appel à un professionnel comme un maçon pour vous assurer de la bonne conception de votre chape.

Voici comment procéder, étape par étape. Étape 1 - la préparation du support Nettoyez et dégagez totalement votre sol avant de commencer votre chape. N’oubliez pas de faire de l’espace pour entreposer votre matériel, notamment la machine ou votre bétonnière près de votre chantier. De plus, ces travaux demandent souvent des allers et retours entre la machine et votre sol, c’est pourquoi une brouette peut être utile.

Étape 2 – La prise des mesures Commencez par prendre toutes vos mesures, notamment le long des murs de votre pièce. Pour cela, utilisez un mètre ainsi qu’un niveau à bulle pour déterminer la hauteur de la chape en bas de vos murs. Attention, n’oubliez pas d’intégrer la hauteur du futur revêtement de sol, éventuellement l’épaisseur de l’isolant et de prendre en compte l’ouverture des portes.

Étape 3 – Le calcul du volume de chape béton Le calcul est relativement simple. Volume = largeur de la pièce (en mètres) x longueur de la pièce (en mètres) x épaisseur de la chape (en mètres) Ajoutez ensuite 1 m³de sable et environ 300 kg de ciment/m³ de chape.

Étape 4 — Pose de l’isolant ou du film de polyuréthane La pose d’un film ou d’un isolant va éviter les remontées d’humidité et limiter les risques de fissures.

Étape 5 — Pose du treillis Vous pouvez alors poser votre treillis en rouleau ou en feuilles en n’omettant pas de les attacher entre eux pour éviter de créer une faiblesse dans la chape.

Étape 6 — Pose de la chape Commencez par poser une bande de mortier le long des murs, on parle alors de cueillies qui vont servir de repères pour la pose de la chape béton. Lissez-la au niveau souhaité. Poursuivez en posant le reste de votre chape à l’aide d’une truelle en partant du mur opposé à la porte d’entrée. N’oubliez pas de talocher et d’égaliser avec une règle de maçon.

Trustpilot