Qu’est-ce qu’une chape fluide ?

La chape fluide, ou chape liquide, ressemble à une chape traditionnelle dans le sens où elle sert à couvrir une dalle de béton pour la pose d’un futur revêtement de sol.
Toutefois, ses caractéristiques et ses avantages s’avèrent spécifiques si bien qu’on l’emploie de plus en plus.

Qu’est-ce qu’une chape fluide ?

Habituellement mise en œuvre sur une structure portante d’un sol, pour un bâtiment neuf ou en cours de rénovation, la chape fluide est spécialement conçue afin de niveler le sol et obtenir une planéité et une horizontalité impeccables avant la pose du futur revêtement (parquet, carrelage, lino, dalles PVC, etc.). C'est une étape indispensable à la rénovation de vos sols.

Concrètement, la chape fluide est une couche de mortier constituée de ciment ou d’anhydrite et se pose en intérieur. Cette couche sert à mettre à niveau la surface d’un sol, à l’aplanir et à effacer les rugosités et en bouchant les fissures. Elle s’applique aussi bien pour une maison individuelle, un logement collectif ou encore un bâtiment non résidentiel. La chape fluide peut envelopper un système de chauffage, thermique ou hydraulique, mais quand le mortier enrobe les gaines et autres conduits de plomberie, on parle alors de ravoirage.

L’épaisseur d’une chape fluide varie entre 2 et 8 cm selon le type d’application.

La qualité de pose d’une chape fluide participe à la qualité du rendu final et de la pose du revêtement final : carrelage, parquet, jonc de mer, résine, peinture, linoléum, PVC, etc.

En termes de pose, il faut attendre entre 24 et 48 heures avant de pouvoir marcher sur la chape liquide finie. Attendez également au moins 5 jours pour poser une charge lourde. Le dernier conseil que l’on peut donner quant à ce type de chape est de la poncer dans les 10 jours au maximum qui ont suivi sa pose.

Pourquoi poser une chape fluide ?

Les applications d’une pose d’une chape fluide sont diverses. Bien sûr, la première utilisation est le nivellement du sol, mais on l’utilise aussi pour améliorer l’isolation acoustique et thermique.

Mais on retrouve aussi ce procédé pour enrober des gaines, des canalisations ou encore des tuyaux dans un plancher chauffant.

Cependant, on retrouve aussi une chape fluide (ou chape flottante) dans les sols dits collés comme le carrelage ou un plancher chauffant. Son extrême finesse offre une excellente diffusion de la chaleur de manière uniforme.

Les atouts d’une chape fluide

  • Un sol parfaitement aplani pour une pose facilitée de votre futur revêtement de sol ;
  • Une pose facile de l’isolant thermique et/ou acoustique pour un meilleur confort au quotidien ;
  • Un mortier facile à mettre en place pour une mise en œuvre rapide sur le chantier.

Prix moyen d’une chape fluide

La chape fluide est relativement difficile à mettre en œuvre et c’est pourquoi elle s’avère légèrement plus chère qu’une chape dite traditionnelle. Pourquoi ? Son épaisseur extrêmement fine nécessite certes moins de matières, mais la pose se doit d’être rapide, ce qui rend le procédé relativement difficile quand on n’est pas un bricoleur averti.

Le prix d’une chape fluide, pour une épaisseur qui varie entre 3 et 5 cm, oscille entre 22 et 32 €/m² (tandis que le prix d’une chape traditionnelle varie entre 20 et 30 €/m²).

Trustpilot