Comment rénover un parquet ?

Vous venez d’emménager dans un appartement ancien et vous avez envie de redonner un coup de fouet au parquet existant ? Votre revêtement de sol montre des signes de fatigue et il perd de son cachet à cause ou rayures de traces d’usure ? Il est plus que temps de rénover votre parquet.

Les finitions possibles pour votre parquet

Le paquet, on l’aime à la fois pour son aspect mat qui met en évidence une certaine élégance invisible et discrète ou pour son aspect satiné qui offre une touche brillante et un toucher doux. Le parquet est un revêtement fragile dont il faudra prendre soin, c'est pourquoi, rénover un sol est important : il existe des méthodes spécifiques au parquet afin qu'il retrouve son plus bel éclat.

Il existe 3 types de finitions en matière de rénovation de parquet :

  • Le parquet ciré : ce procédé ne s’utilise que pour un parquet massif traditionnel. Très sensible à l’eau, le parquet ciré est difficile d’entretien, mais bénéficie d’une excellente couche de protection résistante.
  • Le parquet vitrifié (ou vernis) : permet d’obtenir une couche protectrice imperméable où ni la saleté, ni les taches, ni la poussière ne peuvent s’installer. La vitrification dure environ 15 ans, mais elle se dégrade avec le temps.
  • Le parquet huilé : c’est la solution de finition parfaite. 100 % naturelle, l’huile va pénétrer en profondeur dans les lames de parquet. Ce procédé ne requiert qu’un huilage une fois par an.

Méthode pour rénover un parquet

Étape 1 : le ponçage du parquet

Le travail de rénovation est tout un travail de préparation. En effet, le ponçage est une étape indispensable pour éliminer les rayures et effacer les inégalités. Dès lors, la surface du parquet sera entièrement lisse, ce qui laisse une application du vitrificateur ou de l’huile plus efficace et plus simple.

Utilisez un papier de verre avec un grain 240 pour le ponçage. Puis, utilisez un chiffon légèrement humide pour retirer les débris et traces de poussière.

Étape 2 : Protection des plinthes et vitrification

Quand votre surface est totalement lisse, il est important de protéger vos plinthes. Pour cela, recouvrez le bas de vos murs avec du ruban de masquage, cela évitera les risques dus aux possibles débordements du produit vitrificateur.

Pour la vitrification, recouvrez le parquet en commençant par les bords avec une brosse à poils souples. Ensuite, prenez un rouleau et recouvrez l’ensemble du parquet. Il est important de croiser vos passages de rouleau en terminant dans le sens des veines du parquet.

Laissez sécher 3 heures au minimum.

Étape 3 : pose de la 2e couche de vernis

Avec un papier de verre grain 120, poncez légèrement la 1ère couche de vitrification ou de vernis et retirez les éventuelles bulles formées à la surface. On parle alors d’égrenage du parquet. Dépoussiérez à nouveau et appliquez la 2nde couche de vitrificateur ou de vernis de la même façon que la 1ère fois.

Pour vous assurer un résultat garanti et un rendu irréprochable avec des finitions soignées, faites appel à un artisan professionnel qui, avec son savoir-faire et le matériel adapté, saura réaliser cette rénovation de parquet et lui rendre son éclat original. C’est aussi l’occasion de recueillir des astuces et des conseils précieux pour l’entretien de votre revêtement de sol.

Trustpilot