Prix pose parquet

Tandis que la moquette et le carrelage figurent toujours au palmarès des revêtements les plus demandés, le parquet continue de séduire les amoureux du bois, les chercheurs d’authenticité. Mais il existe divers types de parquets et le prix de la pose diffère d’un modèle à un autre. En effet, l’épaisseur et la qualité de bois ainsi que le mode de pose participent à cette variation de prix. Voici un récapitulatif des prix de pose selon les matériaux.

Prix de pose pour parquet stratifié

Avant de se lancer dans la rénovation des sols, il est important d'avoir en tête le coût de ces travaux. Le parquet stratifié est aujourd’hui le type de parquet le plus accessible financièrement. C’est aussi le type de parquet le plus populaire. Mais ce parquet… n’en est pas un à proprement parler. En effet, c’est davantage un sol stratifié puisque ce genre de parquet n’est aucunement constitué de bois massif.

Le parquet stratifié est, concrètement, un ensemble de lames de particules agglomérées et qui sont solidifiées par de la résine. Ainsi, la face supérieure est une feuille texturée et colorée sur laquelle une couche de protection transparente est déposée. L’ensemble d’une lame est inférieure à 1 cm et se pose généralement par enclenchement (clipsable) en suivant un système flottant.

Le prix de pose d’un parquet stratifié oscille entre 10 et 50 €/m².

Prix de pose d’un parquet flottant

Le parquet flottant, comme son nom l’indique, doit se poser sans clou ni colle. Ce sont des lames qui s’enclenchent les unes dans les autres (système clipsable) afin de former un ensemble homogène.

Habituellement, ce type de parquet est composé de lames en bois reconstitué et d’une couche supérieure de bois. Cette dernière couche est suffisamment épaisse pour qu’on puisse imaginer la poncer le cas échéant.

Alternative intéressante au parquet stratifié et au parquet massif, que ce soit en termes de tarifs ou pour l’esthétique, le prix de pose d’un parquet flottant varie entre 20 et 100 €/m².

Prix de pose d’un parquet massif

Enfin, le parquet massif est véritablement ce que l’on nomme un parquet puisque les lames sont épaisses de quelques centimètres. Ce genre de lames se posent avec de la colle ou des clous pour une longévité durable. C’est assurément la solution la plus noble, la plus élégante au niveau du rendu et la plus chère parmi tous les parquets.

Généralement, ce type de parquet requiert un ponçage afin d’aplanir le niveau de lames pour que celles-ci aient toutes les mêmes épaisseurs. Le rendu esthétique en est renforcé et le confort pour le piétinement est meilleur.

Comptez entre 50 et 150 €/m² pour la pose d’un parquet massif.

Le prix de pose d’un parquet, quel que soit son type dépend aussi de la technique de pose, et non uniquement de type de parquet. Il existe 3 techniques de pose que sont la pose collée, la pose clouée et la pose flottante. Au prix du parquet, ajoutez le prix en lien avec le type de pose, à savoir entre 20 et 35 €/m².

Enfin, la pose d’un parquet requiert éventuellement de travaux annexes comme le nettoyage et l’aplanissement du sol à l’aide d’un ragréage ou d’une pose de sous-couche. Et pour les finitions, n’oubliez pas d’intégrer le prix de vos plinthes et seuils de porte.

Trustpilot