Quel parquet pour la salle de bains ?

Poser un parquet dans la salle de bain peut paraître à première vue relativement paradoxal. En effet, une pièce d’eau et un revêtement composé de bois semblent ne pas faire bon ménage ensemble. Pourtant, à la fois pratique, esthétique et chaleureux, le parquet dans une salle de bains est toujours possible, à condition de bien le choisir.

Les caractéristiques d'un parquet pour salle de bain

L'envie vous prend de refaire votre salle de bain ? C'est un projet qui nécessite de réflechir en amont à plusieurs chose : budget, aménagement mais aussi rénovation des sols : préférez-vous du carrelage ? Voire du parquet ? En effet, même si bain moussant et parquet ne sont pas nécessairement adaptés l’un à l’autre, il existe toutefois des parquets qui permettent de réaliser ce souhait. Ce sont notamment le cas pour les essences exotiques, à l’instar du teck, de l’ipé, du bambou, le wengé, le merbeau ou encore du moabi. Le frêne, le pin maritime, l’épicéa ou encore le peuplier sont aussi des alternatives intéressantes. Ces bois ont un point en commun : ils résistent à la condensation et à l’humidité ambiante, et ont une longévité incroyable dans une pièce d’eau comme une salle de bain, des WC ou encore une buanderie.

Lorsque vous allez choisir votre parquet pour la salle de bain, vous devez vous assurez que celui-ci possède un traitement hydrofuge : cela va permettre de protéger le revêtement des éclaboussures et possibles innondations.

Pour connaître le degré de résistance à l’eau, il est possible d’évaluer ce qu’on appelle la dureté du bois grâce à l’échelle de Brinell qui classe les essences de 1 à 10.

Choisir le bon parquet pour salle de bain

Du parquet dans la salle de bain, à première vue, c'est innatendu ! Cependant, il existe des parquets, avec certaines essences, qui peuvent totalement s'adapter à une salle d'eau.

Dans les faits, une salle de bain est souvent considérée comme une pièce froide, notamment à case de la présence de carrelage. En choisissant un parquet de salle de bain, clair ou foncé pour un effet chêne vieilli ou chêne blanchi, vous apportez directement une touche cosy et chaleureuse à votre pièce.

Voici un tableau récapitulatif des différents types de parquet, ainsi que leurs caractéristiques et prix :

  • Parquet stratifié classique : entre 5 et 50€ le m2, ne résiste pas à l'humidité
  • Parquet contrecollée classique : entre 15 et 130€ le m2, ne résiste pas à l'humidité
  • Parquet massif classique : entre 30 et 150€ le m2, ne résiste pas à l'humidité
  • Parquet stratifié ou massif spécial pièce humide : entre 40 et 150 €/m², résiste à l'humidité.

La pose du parquet dans la salle de bain

Pour la pose, il est souhaitable d’éviter la pose flottante, car l’eau va s’infiltrer entre les lames. Privilégiez la pose collée, car cela assure une meilleure stabilité avec des lames solidaires les unes avec les autres. Enfin, ne vitrifiez pas votre parquet dans la salle de bain, car ce procédé étouffe le bois, ce qui provoque une stagnation de l’eau. Préférez un parquet huilé que vous pouvez poncer si nécessaire.

N’hésitez pas, enfin, à demander des conseils avisés auprès des professionnels pour que l’on vous oriente vers le bon type de bois pour parquet de salle de bain.

Trustpilot