L’aménagement d’une buanderie : espace et commodité

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

L’aménagement d’une buanderie répond à des règles bien précises. Pour faire une buanderie, il faut penser rangements et déplacements dans la pièce. Tous nos conseils et astuces pratiques pour gagner de la place.

Si vous avez la chance de posséder une pièce dédiée, optimisez l’aménagement d’une buanderie. Cet espace de rangement ultra pratique évite le désordre dans votre intérieur et vous, vous perdez moins de temps à faire la lessive. Un seul endroit collecte le linge sale, rassemble la machine à laver, le séchoir, l’étendoir, les produits d’entretien, la planche et le fer à repasser. Faire une buanderie, c’est concevoir un maximum de rangements pour plus d’efficacité et d’organisation.

Sommaire

    L’aménagement d’une buanderie en détails

    Si vous possédez un séchoir, disposez-le à côté de la machine à laver. Vous pourrez très facilement passer le linge humide, d’un tambour à l’autre. Couvrez les appareils d’un plan de travail, hyper pratique pour plier le linge sec, préparer les dosettes de produit, etc. si possible, montez-y vos prises de courant, pour brancher votre fer à repasser, par exemple. Laissez à portée de main vos réserves de lessive et autres détachants, pour un gain de temps évident. Si vous décidez d’encastrer vos machines en hauteur, installez un plateau coulissant en dessous. Vous pourrez y poser vos paniers, par exemple.

    Installez de nombreux espace de rangement dans la buanderie. Du sol au plafond, recouvrez les murs d’armoires et d’étagères. Vous serez étonné de tout ce que vous pouvez y stocker. Pour autant, ne négligez pas le look de la buanderie. Cette pièce n’est pas un débarras. Certes, ce n’est pas l’endroit le plus fun de la maison mais vous y passerez bien plus de temps que vous ne le pensez. Autant le concevoir avec goût et le rendre agréable.

    Pour faciliter vos déplacements dans la buanderie, imaginez l’aménagement par zones : linge sale, lessive, séchage, linge propre en attente de repassage, vêtements repassés, vêtements délicats mais aussi nettoyage, linge de maison, produits pour la cuisine, etc. Prévoyez des espaces ouverts pour tout ce dont vous avez besoin de garder sous la main. Et des espaces fermés pour protéger ce qui ne supporte pas la lumière, l’humidité ou la poussière. En ce qui concerne les matériaux, préférez le carrelage, au sol et aux murs, plus facile d’entretien. Un revêtement mural s’avère aussi très utile pour protéger les murs du mouvement des machines. Pour une meilleure résistance à l’humidité, choisissez par exemple un papier peint en vinyle, une peinture glycéro ou acrylique.

     

    Le rangement d’une buanderie concrètement

    Le rangement d’une buanderie commence dès le tri du linge. Placez vos paniers de linge sale dans un meuble, à l’abri des regards grâce à une porte à bascule. Un système aussi simple qu’ingénieux. Si à l’inverse vous préférez les étagères ouvertes, pour un accès plus facile à vos affaires, créez une ambiance avec des boîtes et rangements de buanderie couleurs identiques. Pour vos paniers de linge sale, adoptez les nouveaux modèles en toile rigide, très solides et décoratifs. On aime aussi l’idée de fixer une tringle au mur, pour mettre directement sur cintre les chemises qui viennent d’être repassées, par exemple. Pour occuper tous les recoins de la pièce, disposez des caissons de rangement ou tablettes dans les angles. Accrochez la planche à repasser au dos de la porte d’entrée, disposez un fil en hauteur pour étendre le linge comme le faisaient nos grands-mères, etc.

    Pour assurer la sécurité de votre buanderie, placez toujours les produits dangereux en hauteur. De même, les objets que vous utilisez rarement seront rangés dans les espaces près du plafond alors que ceux dont vous avez besoin tous les jours doivent rester accessibles. Dans tous les cas, regroupez les produits de la même thématique au même emplacement. Ce classement vous permettra de vous y retrouver. Et si vous décidez de tout cacher dans des boîtes ou tiroirs, n’hésitez pas à tout étiqueter !

    Soyez rigoureux dans votre organisation. Ne succombez pas à la tentation de laisser le bazar s’accumuler dans la buanderie. Tous les vêtements et accessoires doivent être rangés immédiatement. Insistez aussi auprès des membres de la famille. Pour que la maison reste en ordre, tout le monde doit y mettre du sien. Aussi, tout ce qui est rangé est plus facile à retrouver. Et si vraiment vous ne pouvez éviter un certain laisser-aller, prévoyez un petit vide-poche pour les boutons, les chaussettes dépareillées, etc.

     

    L’aménagement d’un buanderie dans un petit espace

    Même les appartements les plus petits peuvent avoir leur propre laverie. Organiser l’aménagement d’une buanderie dans un petit espace relève pourtant un sacré défi. Si vous ne disposez pas de suffisamment d’espace au sol pour ranger les machines l’une à côté de l’autre, vous pouvez les empiler. Comme elles sont très animées, un kit de superposition évite tout déséquilibre et risque de chute. Utilisez ces espaces verticaux pour conserver les notices d’utilisation de vos appareils électriques.

    Pensez à tous les petits accessoires et rangements d’appoint qui encombrent peu et font gagner un maximum de place. Fixez des crochets et patères aux portes. Vous pourrez y accrocher vos torchons, vos balais, etc. Adoptez les sacs de rangement sous vide pour vos vêtements d’hiver en été, couvertures et autres objets envahissants. Ils mettront vos textiles à l’abri de la poussière et des mites pendant les mois où vous ne vous en servez pas.

    L’aménagement d’une buanderie dans un petit espace demande des meubles peu profonds, qui s’adaptent aux murs étroits. De toute façon, souvenez-vous que les objets cachés au fond d’une armoire ont tendance à être oubliés…

     

    Où faire une buanderie ?

    Vous emménagez dans une nouvelle maison et vous vous demandez dans quelle pièce faire une buanderie. Plusieurs critères peuvent guider vos choix. Il y a d’abord la présence d’une arrivée d’eau. C’est une évidence pour l’installation de la machine à laver. De plus, cela vous permet d’envisager de mettre en place aussi un évier, utile pour un nettoyage à la main, par exemple. C’est pour cela que  la buanderie est généralement attenante à la cuisine ou à la salle de bain. De même, l’endroit requiert une installation électrique spécifique. Vérifiez que les prises de terre supportent les niveaux de voltage nécessaire. Si besoin, mettez en place un disjoncteur.

    On préfère aussi les buanderies éloignées du salon et des chambres, car les vibrations des machines sont souvent bruyantes. Pour plus de tranquillité, on aime les espaces au sous-sol ou dans la continuité du garage. Cet emplacement répond à deux contraintes, à priori contradictoires, l’accessibilité et la discrétion. Il peut être intéressant aussi de profiter de la proximité de la chaudière. Une buanderie efficace est une buanderie où règne une chaleur naturelle. Sachez qu’il n’est pas nécessaire de posséder une pièce dédiée au départ. Vous pourrez toujours poser des cloisons dans une pièce existante à proximité des raccordements d’eau.

    Pour des raisons d’hygiène, une bonne aération est essentielle contre les moisissures. Surtout si vous faites sécher vos vêtements dans la pièce ou si vous utilisez un fer à repasser à vapeur ! Ne négligez pas l’installation d’une VMC et prévoyez évidemment l’éclairage optimal de la buanderie.

     

    Contactez Renovation Man pour connaître les possibilités d’aménagement d’une buanderie dans votre intérieur et recevoir les conseils de nos professionnels.