Quels sont les avantages et inconvénients d'un chauffage au sol ?

Savez-vous comment fonctionne un système de chauffage au sol, et quels sont ses avantages et inconvénients ? Système hydraulique ou électrique, vous disposerez avec cet article de toutes les informations pour faire votre choix. Tout dépend des caractéristiques de votre logement, de la nature des travaux et des objectifs poursuivis.

Un projet de rénovation énergétique en perspective ?

Décrivez-nous votre projet et bénéficiez de l'accompagnement sur mesure d'un expert travaux.

Autre

Chauffage au sol : comment fonctionne ce système ?

Le chauffage par le sol existe depuis plus de 50 ans. Quel que soit le type d'installation, il comprend un système de tubes hydrauliques ou de câbles électriques intégré directement à la dalle en béton de votre maison.

Les dispositifs de chauffage électrique par le sol

Le chauffage au sol électrique correspond donc à un ensemble de câbles qui agissent comme des résistances. Un système d'isolation vient recouvrir ce dispositif, avant la pose du carrelage ou du parquet. Raccordé au réseau électrique de la maison, ce type de chauffage fonctionne finalement comme des radiateurs classiques, sauf qu'il est invisible à l'œil. Système parfois de très faible épaisseur, ce mode de chauffage au sol présente une durée de vie pouvant atteindre 30 ans.

Les systèmes de chauffage au sol hydraulique

Avec un chauffage au sol hydraulique, l'eau chaude circule dans un réseau de tubes. Posés sur la chape de béton, ils maillent toute la surface de la pièce. L'énergie utilisée pour chauffer l'eau peut provenir d'une pompe à chaleur ou d'une chaudière au fuel, au gaz, à granulés ou au bois. Des panneaux isolants s'installent par-dessus ces tubes chauffants. Ils se recouvrent eux-mêmes d'un revêtement de sol adapté.

Comment choisir un dispositif chauffant par le sol ?

De nombreux foyers en France choisissent un système de chauffage au sol. Avant de vous lancer, prenez le temps d'analyser les types de construction ou de travaux d'intérieur qui s'y prêtent.

Caractéristiques du logement à équiper en chauffage au sol

Vous recherchez un chauffage pour une résidence secondaire ? Évitez le chauffage au sol, sauf s'il s’agit de modèles dits réactifs, et non pas à inertie. En effet, ces derniers mettent plusieurs jours à monter en température. Votre installation de chauffage concerne une maison à rénover ? Dans ce cas également, écartez un système par le sol, trop complexe à intégrer. Il conduirait à un surcoût avec le rehaussement du plancher ou du carrelage. Notez qu'il faudra modifier les prises électriques et la hauteur des portes.

La taille de la pièce importe également. Vu le coût relativement élevé d'une installation de chauffage au sol, vous pouvez la limiter aux grands espaces, comme la pièce de vie.

Contraintes en matière de revêtement pour un chauffage par le sol

La décoration d'intérieur, donc le revêtement de sol, doit aussi guider votre choix. Ainsi, nous déconseillons la moquette, tout comme les matériaux stratifiés et plastiques. Notez également que le parquet flottant est interdit pour un chauffage au sol. Quant à un parquet en bois massif, vous devez opter pour une pose collée. Inversement, si vous aimez le travertin, le marbre ou le carrelage, le chauffage au sol constitue une bonne idée.

Chauffage par le sol : les avantages d'un tel dispositif

Avec un chauffage au sol, vous imaginez immédiatement le confort que représente la chaleur sous vos pieds nus dans la maison. Ce n'est toutefois pas le seul atout d'un tel système.

Le chauffage au sol : un dispositif silencieux, invisible et au confort maximum

Un système chauffant par le sol apporte un réel confort de vie au quotidien. Il diffuse de la chaleur continue et régulière dans chaque pièce équipée de la maison. Du point de vue de la décoration d'intérieur, votre installation demeure totalement invisible, contrairement aux radiateurs traditionnels. C'est donc aussi une solution gain de place pour disposer vos meubles. Enfin, le chauffage au sol s'avère silencieux, ce qui n'est pas toujours le cas des systèmes classiques.

Économies d'énergie pour un logement chauffé par le sol

Comparé à un système chauffant classique, le prix d'un chauffage au sol s'avère économique à l'utilisation. Le coût sur la facture d'énergie reste inférieur de l'ordre de 15 %. Il permet d'améliorer le bilan carbone de votre maison. C'est donc un dispositif de chauffage écologique. En effet, ce système ne chauffe pas au-delà de 40 °C alors qu'un radiateur atteint entre 70° et 90 °C. Sachez par exemple que la chaleur ne doit jamais dépasser 28 °C en surface du plancher. Ainsi, chauffage au sol et circulation sanguine font désormais bon ménage.

Fonctionnement réversible en climatisation pour certains chauffages au sol

Selon le type de chauffage par le sol, vous pouvez bénéficier d'un système de climatisation pour l'été. Dans ce cas, l'installation hydraulique utilise de l'eau froide pour faire baisser la température de la pièce. Même si le résultat n'atteint pas les performances d'un dispositif classique de climatisation, vous pouvez ainsi réduire la chaleur de l'ordre de 2 à 3 °C, sans surcoût et sans ventilation froide.

Quels sont les inconvénients d'un système de chauffage au sol ?

Les systèmes chauffants par le sol comportent toutefois quelques inconvénients. Mieux vaut les connaître avant d'opter pour une telle installation.

Une installation au prix plus élevé que des radiateurs traditionnels

Un des inconvénients du chauffage au sol réside dans son coût d'installation. Son utilisation apporte de réelles économies, mais la mise en place d'un système chauffant par le plancher constitue un vrai investissement de départ. Entre chauffage au sol électrique ou hydraulique, c'est le second qui présente le prix le plus élevé. Vous devez notamment faire appel à un professionnel pour installer un tel dispositif.

Chauffage électrique ou hydraulique par le sol : attention à l'entretien

N'oubliez pas qu'un système chauffant par le sol convient plutôt à la construction d'une maison neuve à usage principal. L'autre inconvénient majeur réside dans l'entretien de l'installation. Un chauffage au sol électrique exige certes peu d'entretien périodique. Toutefois, en cas de dysfonctionnements, l'intervention s'avère complexe. Vous devrez alors enlever le revêtement.

Pour des planchers à eau dits hydroniques, un contrôle complet du réseau de tubes, voire un désembouage s'effectue tous les 5 à 10 ans. L'intervention d'un chauffagiste professionnel s'impose. N'oubliez pas aussi que pour un chauffage hydraulique avec pompe à chaleur, vous devez réaliser un entretien de la PAC une à deux fois par an selon le système.

Le chauffage au sol attire l’attention par le confort et la chaleur homogène qu'il procure, ainsi que sa caractéristique basse consommation. Toutefois, dans le cadre d'une rénovation ou d'une construction de maison, prenez le temps d'analyser les atouts et contraintes qu'il comporte pour votre projet.