L'extension de maison en parpaing : comment faire ?

L'extension d'une maison en parpaing est l'extension la plus classique en matière de construction. Plus pérenne que le bois, moins cher que l'acier, c'est un matériau traditionnel et fiable pour agrandir une maison. De plus, son coût est raisonnable.

Pourquoi opter pour une extension en parpaing pour votre maison ?

Les extensions en parpaings comportent de nombreux avantages. De réalisation traditionnelle, les constructions en parpaings se prêtent à tous les travaux. Néanmoins, elles nécessitent de solides fondations.

Choisir une extension en parpaings : pour une réalisation durable

Choisir le parpaing pour construire une extension est le choix de la durabilité pour votre projet d'agrandissement. En effet, une construction en parpaing est solide. Elle s'adapte à chaque terrain et à chaque budget.
Mais, le parpaing nécessite la pose d'un isolant. Néanmoins, son coefficient thermique n'est pas inintéressant mais moindre qu'une structure à ossature bois. Une extension ossature bois consiste,et offre des avantages financiers.. Enfin, le parpaing est un matériau qui s'utilise aussi bien pour construire une extension latérale qu'une surélévation. Il convient de relever qu'il existe désormais des parpaings isolants. Enfin, le parpaing résiste très bien au feu et n'a guère de pathologies, contrairement au bois.

Le choix du parpaing pour construire une extension en surélévation

Le parpaing a besoin de fondations solides. De plus, dans le cas de la surélévation, on touche à la structure du bâtiment. Il est dès lors préférable de faire appel à un bureau d'études ou à un architecte. En effet, il faut s'assurer que l'existant est susceptible de supporter la charge que constitue cette surélévation.

Prix au m2 pour une extension en parpaing selon la surface et le type d'extension

Le prix au m2 d'une extension en parpaing varie en fonction de nombreux facteurs. Type d'extension, surface de l'agrandissement, type de finitions, tous ces éléments ont un impact sur le devis. Il ne faut ainsi pas hésiter à demander plusieurs devis afin de pouvoir les comparer avant de lancer le chantier. Attention cependant, le devis le moins cher n'est pas forcément le meilleur. Il convient donc de soigneusement les étudier et les comparer avant de faire son choix.

Le prix au m2 d'une extension en parpaing

Il faut compter entre 1 500 et 2 500 euros par m2 pour la construction d'une extension en parpaing. Si vous envisagez une construction simple, sans trop de détails, sur des fondations existantes, votre devis se situera dans la fourchette basse de l'estimation. En revanche, s'il s'agit d'une extension sophistiquée, avec la pose d'un isolant et un ravalement des façades extérieures, le prix pourra même dépasser 2 500 euros au m2. Bien entendu, une extension en surélévation peut facilement grimper jusqu'à 3 500 euros au m2.

Le prix au m2 en fonction de la surface de l'extension

Le prix au m2 est stable voire dégressif lorsque la surface de construction augmente. En effet, un certain nombre d'éléments du devis sont constants sur un chantier. Mais pas tous. Ainsi, il faut compter entre 1 500 et 2 500 euros et généralement le tarif est moins cher en fonction de l'augmentation de la surface. Certes, les prix des matériaux restent les mêmes. Néanmoins certains frais restent constants comme les frais de plans par exemple.

Extension maison en parpaing : ce qui fait varier les prix

De nombreux facteurs sont susceptibles de faire varier le prix d'une extension. Et ce ne sont pas uniquement les matériaux qui sont en cause. Le mode de construction, le degré de finition sont eux aussi des éléments qui vont faire varier le prix d'un tel aménagement.

Le type du projet d'agrandissement : un élément qui a un impact sur le prix des travaux

Le type de l'extension choisie va avoir un sérieux impact sur le prix de la construction. Ainsi, une extension latérale voire indépendante de la maison va avoir un coût très raisonnable. De l'autre côté, lorsqu’on envisage une surélévation, le prix va grimper lui aussi. En effet, il faut en premier faire appel à un architecte qui va faire réaliser une étude des structures. En effet, il faudra, d'un côté, faire déposer le toit et de l'autre vérifier que l'existant est capable de supporter le poids de cette extension. Le prix au m2 va forcément s'en ressentir. Déposer et reposer une toiture coûte cher.

Les finitions du projet d'agrandissement de votre maison : un facteur important de variation des prix

Que l'agrandissement de votre construction se fasse en hauteur ou latéralement, le niveau de finitions et le type de matériaux choisis vont peser sur votre budget. En effet, en fonction de l'isolant posé, du type d'enduit des façades ou encore de l'aménagement proprement dit de l'extension, le prix au m2 ne sera plus du tout le même.

Nos conseils pour réussir l'extension en parpaing de votre maison

La réussite de la construction de l'extension d'une maison dépend de son degré de préparation. Un chantier improvisé court généralement à la catastrophe. D'autre part, le parpaing a besoin d'un isolant, puisque ce matériau n'est pas le meilleur en matière d'isolation thermique. De plus, lorsque la construction devient plus technique, il devient rapidement indispensable de faire appel à un architecte.

Accordez une attention particulière à l'isolation de votre extension en parpaing

Le parpaing classique dispose d'un coefficient d'isolation de 0,20. Ceci signifie qu'il faut lui adjoindre un revêtement isolant pour que votre extension ne se transforme pas en passoire thermique. Néanmoins, il existe aujourd'hui un parpaing isolant. Celui-ci est alvéolé comme le parpaing classique. Ainsi, l'isolant est directement intégré dans les alvéoles. Cette façon de faire va agir comme un isolant thermique mais aussi acoustique. Mieux, il supprime les ponts thermiques. Ainsi, le mur va se suffire à lui-même. Nul besoin de poser un second isolant sur les murs ainsi édifiés. C'est une solution intéressante quand on veut agrandir une maison.

Les professionnels à contacter pour ce type d'agrandissement : l'architecte et les bureaux d'études

Construire une extension en parpaing est certes simple à réaliser. Cependant, dès que l'extension se fait en hauteur avec dépose de la toiture, l'appel à des professionnels s'impose. Si l'architecte est le premier professionnel auquel on pense à faire appel, il n'est pas le seul à devoir intervenir. En effet, notamment en cas de surélévation, il est important de faire appel à un bureau d'études. Ce dernier va étudier les structures. Il va vérifier que l'existant, murs et fondations, est capable de supporter la charge de cette nouvelle construction. À défaut, il faudra réaliser préalablement des travaux de consolidation des fondations du bâtiment.

La réglementation applicable à la construction d'extensions d'une maison

Il faut toujours en premier lieu, vérifier le plan local d'urbanisme (PLU) à la mairie de la commune où les travaux sont envisagés. Si les travaux modifient l'aspect extérieur du bâtiment, une déclaration de travaux s'impose.
Lorsque la surface au sol de la nouvelle extension est inférieure à 20 m2, là encore, une simple déclaration de travaux suffit. Au-delà de 20 m2, il faut un permis de construire. Enfin, lorsque la surface rajoutée par l'extension porte la surface totale de la construction à plus de 150 m2, l'intervention de l'architecte est obligatoire.

Trustpilot