Comment agrandir sa maison de plain-pied avec une extension ?

La maison de plain-pied présente de multiples avantages. Pourtant, l’espace de vie peut s’avérer trop juste pour loger toute la famille ou recevoir les amis. Heureusement, comme pour toute construction, des solutions existent pour l’agrandir. Voici les différents types d’extension d’une maison de plain-pied ainsi que des idées concrètes de mise en œuvre. Vous découvrirez aussi dans cet article les étapes d’un tel projet et le prix moyen des travaux à prévoir.

Extension d'une maison de plain-pied : quel type choisir ?

Vous avez vraiment le choix pour l’extension d’une maison de plain-pied. À l’horizontale, à la verticale et pourquoi pas en sous-sol, les idées ne manquent pas. Quant aux matériaux, formes et taille d’agrandissement, les professionnels vous proposent tous types d’extensions aujourd’hui.

Extension horizontale, verticale ou en sous-sol d'une maison de plain-pied

Votre terrain permet encore de construire au sol sans vous priver de trop de jardin ? C’est idéal pour un agrandissement de la maison sur le côté ou une construction neuve séparée. Si vous disposez d’un garage accolé, agencez-le en habitation. Vous pouvez aussi étudier la piste verticale avec l’aménagement de combles ou la surélévation pour créer un étage de plus. Enfin, creuser sous la maison pour ajouter un sous-sol constitue également une idée intéressante.

Le choix des matériaux pour agrandir sa maison de plain-pied

Si vous vous interrogez sur le type d’extension d’une maison de plain-pied, pensez aussi à vous renseigner sur les matériaux. Cherchez une photo d’extension d’une maison de plain-pied sur le Web. Vous vous rendrez compte du résultat si vous souhaitez associer la pierre avec un cube en brique à toit plat. C’est également intéressant pour un projet d’extension bois de votre maison de plain-pied.

Agrandissement d'une maison de plain-pied : idées et exemples de travaux

Voici quelques exemples concrets pour vous lancer dans l’extension d’une maison de plain-pied. Chaque solution correspond à une situation de terrain, à un besoin d’agrandissement spécifique ainsi qu’à un budget.

Ajouter une véranda à votre maison de plain-pied

Si votre jardin le permet, c’est sans doute une solution simple et peu onéreuse pour l’agrandissement d’une habitation traditionnelle ou de plain-pied. Si vous recherchez de l’espace de vie pour créer un salon supplémentaire, une cuisine d’été ou un jardin d’hiver, la véranda est idéale. Selon le climat de votre région, avec un chauffage d’appoint, elle s’utilise souvent toute l’année.

Créer une construction avec ossature à toit plat accolée à l'habitation principale

Le toit plat, moderne et sobre, a le vent en poupe en architecture. Faites réaliser par exemple un plan d’extension d’une maison de 40 m2 pour visualiser son insertion avec l’existant. Vous serez surpris par l’esthétisme des solutions proposées aujourd’hui par les professionnels du bâtiment. Vous pouvez aussi envisager une extension sur deux niveaux. Optez alors pour un cube à toit plat accolé à la maison de plain-pied.

Agrandir votre maison de plain-pied par l'excavation du sous-sol

C’est une tout autre idée que de se lancer dans un projet d’extension en sous-sol. Pour un tout petit terrain, cette solution offre de belles perspectives. Avec l’excavation et les travaux sur les fondations, l’investissement peut s’avérer conséquent. Toutefois, vous récupérez une surface intéressante à aménager.

Extension d'une maison de plain-pied : étapes de la construction et prix des travaux

Les extensions de maisons sans étage constituent des projets qui requièrent du temps, de l’argent et le recours à des professionnels. Pour le rajout d’une chambre parentale, la création d’une véranda sur la terrasse ou l’agrandissement de la pièce de vie, les conseils d’un architecte vous seront bien utiles.

Organiser l'extension d'un logement de plain-pied

Si vous ajoutez plus de 40 m2 d’extension et que la surface habitable totale dépasse 150 m2, le recours à un cabinet d’architecture est obligatoire. Vérifiez la réglementation en matière d’urbanisme. Faites établir des plans, même s’il s’agit juste du plan d’extension d’une maison de 20 m2 afin de créer par exemple un bureau en télétravail. Gérez les appels d’offres des différents corps de métier, du gros œuvre jusqu’aux finitions ou la déco. Choisissez les entreprises et suivez le chantier.

Les critères influant sur le prix des travaux d'extension d'un habitat de plain-pied

Le prix de l’extension d’une maison de plain-pied fluctue selon le type d’agrandissement retenu ainsi que la taille de l’espace créé. Les matériaux et le niveau de finition requis ont également leur importance. Une construction en dur avec parpaings ou briques ne se compare pas avec une véranda ou un bâtiment à ossature bois. De la même manière, la surélévation d’une toiture ou l’excavation du sous-sol constituent des projets onéreux. Au contraire, la transformation d’un garage en chambre parentale ou en bureau reste bien plus accessible.

Travaux d'agrandissement d'une maison de plain-pied : fourchettes de prix

Voici quelques idées en matière de prix en euros du m2 :

  • agrandissement traditionnel avec une construction en dur : 1 000 à 2 500 ;
  • extension par l’ajout d’un cube à toit plat : 1 200 à 3 000 ;
  • aménagement d’un garage en habitation : 700 à 1 600 ;
  • surélévation de la toiture : 1 500 à 4 000. Votre maison de plain-pied devient trop étroite pour la vie au quotidien ? Plutôt que de déménager, envisagez son extension. Avec ces conseils et idées vous voilà prêt pour un projet d’agrandissement !
Trustpilot