Isolation par l'intérieur : prix, techniques et conseils

L'isolation intérieure de votre maison est l'alternative à l'isolation par l'extérieur (ITE). L'isolation des murs par l'intérieur entre dans le cadre d'une rénovation énergétique de votre maison. Pour obtenir un confort thermique, acoustique et réaliser des économies d'énergie, voici un point complet sur les travaux à mettre en œuvre. Du choix de l'isolant aux techniques de pose, suivez nos conseils.

Isolation intérieure : pourquoi engager des travaux ?

Isolation des murs par l'intérieur : les avantages

L'isolation des murs par l'intérieur ne touche pas la façade de votre maison. Le prix de la mise en œuvre de ces travaux de rénovation est donc moins élevé. Par ailleurs, la performance thermique obtenue est efficace. Vous bénéficiez d'une chaleur homogène et confortable à l'intérieur de la maison.

Isoler un mur intérieur : les inconvénients

L'ajout de panneaux isolants implique de revoir l'installation de vos prises et interrupteur. Refaire l'isolation implique également le changement de votre revêtement mural. Selon l'épaisseur des panneaux isolants, vous perdez plus ou moins de surface habitable. La perte est minime devant les performances thermiques obtenues et les économies d'énergie réalisées.

L'isolation intérieure est-elle la meilleure solution pour ma maison ?

L'isolation par l'extérieur n'est pas toujours réalisable. Si votre maison dispose d'un certain cachet ou de particularités rendant les travaux difficiles, vous devez envisager l'isolation par l'intérieur. En résumé, l'isolation de vos murs intérieurs est la meilleure solution si vous ne souhaitez pas modifier votre façade, ou si votre façade ne permet pas des travaux d'isolation.

Isolation intérieure : quels matériaux pour vos travaux ?

Les matériaux isolants pour les murs sont nombreux et n'affichent pas les mêmes performances thermiques. Pour faire le choix du meilleur isolant, vérifiez la résistance thermique affichée sur les produits.

La laine de verre : le meilleur isolant pour les murs intérieurs

La laine de verre affiche de belles performances en matière d'isolation thermique et acoustique. Pour éviter des pertes sur les montants métalliques, privilégiez une pose continue de la laine de verre sur une ossature adaptée. De manière générale, les laines minérales sont de très bons isolants. La laine de roche offre la même performance thermique et acoustique.

Isolant en fibre de bois : attention à l'humidité

Fibre de bois ou panneaux en liège, ces matériaux naturels craignent l'humidité. Ils ne sont pas recommandés pour des pièces humides telles que la cuisine ou la salle de bains. Si vous souhaitez installer ce type d'isolants naturels, pensez à ajouter une membrane hygro-régulante (ou pare-vapeur), pour que la vapeur d'eau circule correctement, été comme hiver.

Panneaux en polystyrène extrudé : mauvaise isolation acoustique

Les panneaux en polystyrène extrudé assurent une bonne isolation thermique, mais ne conviennent pas pour de l'isolation acoustique. Selon la pièce de la maison ou vos besoins, ces panneaux isolants ne sont donc pas toujours adaptés.

Isolation des murs intérieurs : les différentes techniques

Pour vos travaux d'isolation des murs intérieurs, il existe deux techniques de pose de votre isolant.

Système d'isolation d'un mur intérieur par ossature métallique

Ce système est préconisé dans le cas où vos murs ne sont pas parfaitement droits. La technique de pose est relativement simple. L'isolant (panneaux semi-rigides ou sous forme de rouleau) est appliqué contre le mur et maintenu par l'ossature métallique. Un pare-vapeur est ajouté entre l'isolant et la plaque de finition. Cette technique s'adapte à tous les murs de la maison. Les isolants les plus utilisés pour cette technique d'isolation sont :

  • la laine de verre ou de roche ;
  • la fibre de bois ;
  • la ouate de cellulose, etc.

Pour des performances optimales en matière d'isolation thermique et acoustique, nous vous recommandons l'utilisation d'une laine minérale.

Système d'isolation d'un mur intérieur par doublage collé

Encore plus simple à mettre en œuvre, cette technique n'est possible que si vos murs sont parfaitement droits. Ce système consiste à coller sur le mur un panneau comprenant l'isolant et la plaque de finition. Les matériaux isolants les plus utilisés sont :

  • le polystyrène expansé ;
  • la laine de verre ou la laine de roche ;
  • la mousse polyuréthane.

Rénovation de l'isolation intérieure : les étapes

Pour assurer la bonne isolation de vos murs d'intérieur, faites réaliser vos travaux de rénovation par un professionnel.

Le choix de l'isolant adapté à votre logement

Le professionnel intervient dans votre logement et opère une évaluation de vos murs et de votre système d'aération. Il détermine ainsi quel isolant est le plus adapté, notamment en matière d'isolation thermique et acoustique, mais aussi en matière d'épaisseur. Un bon professionnel analyse les ponts thermiques et vos éventuels problèmes d'humidité. Il décide ainsi de la meilleure isolation à apporter à votre logement.

Pose de l'ossature ou du doublage sur vos murs

Selon la technique utilisée pour isoler vos murs de maison, les travaux ne sont pas les mêmes. L'ossature en bois ou en métal se fixe au sol et au plafond. Si vous avez opté pour du doublage avec des panneaux isolants, il suffit de venir les coller sur vos murs à l'aide de mortier colle.

Pose de l'isolant contre le mur intérieur

Une fois l'ossature installée, vous n'avez plus qu'à introduire l'isolant (laine de verre, laine de roche, fibre de bois, polystyrène, etc.) ainsi qu'un pare-vapeur si nécessaire.

Après la pose de l'isolant : travaux de finition

Votre isolation intérieure est en place. Il ne vous reste plus qu'à installer des plaques de plâtre sur lequel vous viendrez peindre ou poser un papier peint.

Prix pour une isolation intérieure : le coût des matériaux

Le prix d'une rénovation de votre isolation intérieure dépend essentiellement du type de matériaux isolants et de leur épaisseur.

Type de matériauxPrix
Laine de roche ou laine de verre3 à 35 € / m²
Fibre de bois40 € / m² en moyenne
Panneaux en polystyrène extrudéentre 2 et 30 € / m²

Pour vos travaux d'isolation intérieure, votre budget est estimé entre 30 et 100 € / m². Cette estimation comprend l'isolant, le matériel et le prix de la main-d’œuvre. Pour obtenir un budget plus précis, n'hésitez pas à demander jusqu'à trois devis pour comparer les prix et prestations des artisans.

Les aides financières pour votre isolation intérieure

En matière de rénovation énergétique, les aides financières sont nombreuses. Contactez l'ANAH pour savoir si vous y êtes éligible. Vous pouvez également financer vos travaux grâce à l'Éco-prêt à taux zéro. Pour vous assurer une aide financière, faites appel à des professionnels RGE qui pourront vous accompagner sur le montage de votre dossier. Pour vos travaux d'isolation intérieure, n'hésitez pas à contacter l'équipe Rénovation Man pour obtenir un devis gratuit en 24 heures.

Trustpilot