Comment agrandir ma maison et pour quel budget ?

Vous manquez de place dans votre intérieur et vous réfléchissez de plus en plus à l'idée de rénover votre maison dans le but de créer une extension? Au lieu de déménager, agrandir sa maison est la solution pour ne plus rester à l'étroit. Quel budget prévoir ? Tout dépend de l'extension choisie et des travaux réalisés. Voici un tour d'horizon pour bien préparer projet d’agrandissement de maison

Quelles sont les étapes lorsque vous décidez d'agrandir votre maison ?

Si vous souhaitez agrandir votre maison, vous devez impérativement respecter certaines étapes cruciales et procéder à la rénovation de votre logement.

Dans un premier temps, vous devez consulter le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de votre commune. Ensuite, faites appel à un architecte. Ce professionnel est obligatoire lorsque l'extension mesure plus de 150 m². Pensez également à rassembler tous les documents administratifs indispensables, qui varient en fonction de votre projet (permis de construire ou déclaration préalable à la mairie).

Quels types d'agrandissement pour ma maison ?

Il n’existe pas qu’un seul type d’agrandissement de maison. Vous pouvez ainsi choisir parmi plusieurs possibilités en pratique.

Agrandir en ajoutant un étage avec l'extension par surélévation

Cette solution est privilégiée lorsque le terrain entourant la maison est trop petit. Dans ce cas, l'extension s'opère par la hauteur. La maison s'élève d'un étage supplémentaire.

Extension latérale pour un terrain spacieux

Si le terrain vous le permet, vous pouvez ajouter des pièces en rez-de-chaussée de la maison. Vous gagnez ainsi en volume et pouvez intégrer des ouvertures supplémentaires afin de rendre la maison encore plus lumineuse.

Extension par excavation

On appelle extension par excavation l'aménagement d'espaces inexploités au sous-sol de la maison. Cet espace devient alors une surface habitable.

De la luminosité avec la véranda

L’ajout d’une véranda est une véritable extension de maison. Il s’agit d’une surface supplémentaire, qui est source de plus-value en cas de revente. La véranda augmente le nombre de m² de la maison et apporte une luminosité naturelle toute l’année.

Augmenter votre surface habitable avec l'aménagement des combles

Si vous ne souhaitez pas faire de gros travaux, libre à vous d'exploiter des volumes inutilisés dans les combles. De cette manière, vous gagnez naturellement des m² supplémentaires en rendant vos combles aménageables.

Extension de maison à toit plat pour une maison au style architecte

L’extension d’une maison dotée d’un toit plat permet d’ajouter de la surface tout en optant pour un design unique, dans le style architecte. Une extension à toit plat peut être construite de plusieurs manières. Soit en dure, selon la technique traditionnelle, avec des briques, du béton cellulaire ou des parpaings. Soit construite en partant d'une ossature en bois, pour une extension chaleureuse et authentique.

Quels matériaux pour mon agrandissement de maison ?

Choisir d’agrandir sa maison est une chose, opter pour les bons matériaux en est une autre. Comment procéder pour miser sur les bons matériaux pour l’agrandissement de votre maison ? Nous vous éclairons.

Du naturel avec une extension en bois

L'extension de sa maison avec une construction en bois est synonyme de convivialité et d'authenticité. Idéalement, ce type d'extension en bois se réalise sur une maison dans le style chalet ou campagnard, avec une structure de base également en bois. Vous pouvez aussi faire le choix du contraste architectural et visuel. L'extension en bois se combine ainsi parfaitement avec une structure en acier, en verre ou en brique.

Les atouts du bois sont nombreux : rendu esthétique de grande qualité, naturel, durabilité, robustesse. Néanmoins, le bois nécessite un entretien régulier, avec des produits spécifiques et adaptés.

L'extension classique en brique

La brique se compose de terre cuite et constitue l'un des matériaux classiques en matière de construction. Brique creuse, brique alvéolaire plus moderne ... les choix sont variés en matière de construction à base de briques.

L'extension en brique sera simple à monter et durable dans le temps. Ce matériau possède en effet l'avantage d'être respirant et d'absorber l'humidité ambiante. Il a également d'importantes capacités d'inertie puisqu'il retient la chaleur. Néanmoins, sachez qu'une extension en brique devra recevoir une isolation supplémentaire puisque la brise creuse a tendance à créer des ponts thermiques.

Extension en brique

Design et modernité avec le métal

L'ossature métallique est encore peu connue en France dans le domaine de la construction. Composée d'acier galvanisé, l'extension en métal possède des avantages non négligeables.

Facile à mettre en place, respectueuse de l'environnement et évolutive, l'ossature métallique s'adapte parfaitement bien dans une extension de maison. En plus, elle est très moderne et moins onéreuse qu'une extension en bois ou en briques. Ce gain en termes de coûts s'explique par le fait que la structure métallique est également porteuse du bâtiment. Ainsi, nul besoin de poser de nombreux murs porteurs. Cela permet d'économiser un coût substantiel sur les fondations à réaliser.

Le parpaing pour une construction solide

Lorsqu'on pense aux matériaux de construction esthétiques et très robustes on pense automatiquement au parpaing. Ce matériau peut s'utiliser dans de nombreux domaines, et notamment pour des extensions de maisons, comme matériau de surélévation.

Très maniable, le parpaing est également très solide. Il est simple à réaliser puisque facile à travailler. Composé de ciment, de gravier et de sable, on peut parfois y ajouter de l'argile pour construire une extension latérale. Cette dernière résiste au feu et à la majorité des catastrophes naturelles.

Néanmoins, sachez que le parpaing n'est pas un bon isolant. Il vous faudra donc installer une matière isolante supplémentaire, comme un doublage isolant.

Coût d'un agrandissement de maison au m2

Quel est le prix de l’agrandissement d’un logement au m² ? Voici quelques éclairages sur la question pour vous permettre d’organiser votre budget au mieux en fonction des travaux souhaités pour l’agrandissement de votre maison.

Quelles démarches administratives pour agrandir ma maison ?

Si vous souhaitez agrandir votre maison, vous devez réaliser certaines démarches qui dépendent de la surface totale du plancher ou de l'emprise au sol ainsi que du lieu de votre habitation.

Une déclaration préalable de travaux en dessous de 20m2

Si la construction de l'extension de maison ne se situe pas dans une zone urbaine couverte par un Plan d'Occupation des Sols (POS) ou un Plan Local d’Urbanisme (PLU), la règle est la suivante. Toute nouvelle construction (vaut donc pour une extension) mesurant moins de 20 m² (surface de plancher totale) nécessite simplement une déclaration préalable de travaux en mairie.

Une exception en zone urbaine jusqu'à 40m2 sans permis de construire

Si vous résidez dans une zone urbaine, vous pouvez agrandir votre maison en faisant construire une extension jusqu’à 40 m² au total, sans permis de construire. Vous devez donc simplement réaliser une déclaration préalable en mairie. Bon à savoir : le formulaire à télécharger et à remplir pour la déclaration préalable des travaux est le formulaire Cerfa n°137035. Si vous ne recevez aucune réponse de l’Administration dans un délai d’un mois à compter de la réception du dossier, les travaux peuvent démarrer.

Permis de construire et architecte pour une surface de plus de 150m2

Si l’extension mesure plus de 150 m² au total après les travaux (surface de plancher ou emprise au sol totale), vous devez demander un permis de construire et faire appel à un architecte. Bon à savoir : le formulaire pour demander votre permis de construire est le Cerfa n°1340605, à remplir et à déposer à votre mairie. Le délai d'attente est cette fois-ci de deux mois. A l’issue, et sans réponse de la part de l’Administration, vous pouvez démarrer les travaux de construction.

Autres réglementations à ne pas négliger

D'autres règles doivent être respectées si vous procédez à une extension d’appartement ou de maison. Ainsi, vous devez réaliser une réglementation thermique (RT 2012), en fonction de la nouvelle surface créée. Si l'extension totale ne dépasse pas 50 m², la réglementation est allégée. Selon cette dernière, seuls les éléments ajoutés ou transformés doivent être conformes à la réglementation thermique. Si l'extension mesure entre 50 m² et 100 m² au total, la conformité à la RT 2012 ne concerne que l'efficacité énergétique de votre maison (Besoin Bioclimatique). Au-delà de 100 m², l'extension doit respecter l'ensemble des exigences de la réglementation thermique 2012.

A noter qu'une fois que vous avez terminé les travaux, vous êtes tenus de déclarer l'achèvement de vos travaux et leur conformité avec la réglementation en vigueur auprès de votre mairie. Pour ce faire, remplissez et joignez le formulaire Cerfa n°1340804. La mairie procède alors au contrôle des travaux réalisés directement sur place dans un délai de 3 mois à compter de la réception de la déclaration. Le principe est que ce contrôle est facultatif. Il est obligatoire quand les travaux d'extension concernent un immeuble situé dans un secteur sauvegardé ou inscrit aux monuments historiques. Il est également systématique lorsque les travaux se situent dans un secteur concerné par un plan de risques naturels, technologiques ou miniers.

Vous souhaitez faire réaliser l'extension de votre logement dans les meilleures conditions ? Renovation Man vous propose un accompagnement sur mesure pour agrandir votre maison ou votre appartement en toute sérénité.

Vous souhaitez faire réaliser l'extension de votre logement dans les meilleures conditions ? Rénovation Man vous propose un accompagnement sur mesure pour agrandir votre maison ou votre appartement en toute sérénité.

Trustpilot