Comment installer et fixer un sèche-serviette ?

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

Installer un sèche-serviette soi-même ne nécessite pas l’expérience d’un bricoleur averti. Comme il s’agit d’un élément électrique, il faut toutefois respecter certaines directives et connaître les règles de sécurité comme pour toute installation de sanitaires et de plomberie dont nous vous faisons part ici.

L’emplacement d’un sèche-serviette

Généralement, le sèche-serviette s’installe dans une salle de bains ou une salle d’eau ou encore dans une cuisine. Installer un sèche-serviette peut par exemple constituer un vrai plus si vous comptez aménager une petite salle de bain. En vertu de la norme NF C 15-100, son alimentation doit s’effectuer à partir d’un panneau de connexion qui se trouve à 25 cm du sol, au minimum. Ces appareils dont identifiés par un chiffre (0 à 3) qui est un indice de sécurité en pièce humide. Un sèche-serviette de classe 1 doit être éloigné d’au moins 60 cm de la douche ou de la baignoire. S’il affiche la classe II, son panneau de commande ne devra pas être accessible depuis la douche ou la baignoire ; ce modèle comportant une double isolation, vous n’aurez pas à le relier à la terre.

Précaution : un disjoncteur divisionnaire (10 ou 20A) doit protéger le circuit d’alimentation, en fonction de la puissance de l’appareil. Il doit se reconnaître par un interrupteur différentiel (30mA).

Comment percer les points de fixation pour l’installation d’un sèche serviette ?

Pour les points de fixation, vous noterez qu’un gabarit de perçage apparaît souvent sur le carton du sèche-serviette. Percez les fixations aux endroits indiqués en vous servant d’un objet pointu ou d’un gros clou. La notice fournie avec le produit devrait vous indiquer comment placer votre sèche-serviette par-rapport au sol. N’hésitez pas à utiliser un niveau à bulle pour l’installer adéquatement. Temporairement, retenez-le avec du ruban adhésif et indiquez au crayon les points pour le fixer au mur. Si l’emballage ne fournit pas de gabarit, vous pourrez tracer sur le mur les points de fixation tel qu’indiqué dans la notice. Servez-vous de la perceuse électrique pour forer les trous ou d’un outil plus performant s’il s’agit de maçonnerie plus résistante. Enlevez au chiffon ou au vieux pinceau la poussière des trous avant d’y loger des chevilles adaptées (en fonction du support, creux ou plein).

Précaution : dans le cas où votre mur est constitué de carrelage, recouvrez celui-ci d’Albusplat translucide que vous superposerez en croix, avant de procéder au forage des trous de fixation. Ainsi, vous éviterez de le briser.

Fixer le sèche-serviette sur son support

Vous devrez d’abord visser assez fermement les embases au support. Une fois que vous aurez assemblé les entretoises et les embases, vous serez en mesure d’y suspendre le sèche-serviette. Vérifiez qu’il soit bien solide et droit. Il ne vous reste plus qu’à fixer les tampons de blocage de l’appareil en les vissant, devant les entretoises, puis à poser les cache-vis décoratifs.