Quelles sont les aides financières disponibles pour rénover votre salle de bains ?

Crédit d'impôt, subvention de l'ANAH, éco-prêt à taux zéro, réduction de TVA, etc. : en 2021, de nombreuses aides financières réduisent le coût de la rénovation d'une salle de bains. Que vous cherchiez à adapter une pièce d'eau pour une personne âgée ou à diminuer la consommation en énergie d'un logement, découvrez dans cet article l'ensemble des primes et prêts disponibles. Vous choisirez ainsi l'aide financière à la rénovation d'une salle de bains la plus adaptée à votre projet.

Des aides financières pour améliorer les performances énergétiques de votre salle de bains

L'optimisation des performances énergétiques d'une salle d'eau comprend :

  • l'installation d'un système de chauffage moderne ;
  • l'isolation thermique des murs ;
  • la pose de fenêtres récentes, etc.

Différents dispositifs d'aide financière à la rénovation d'une salle de bains existent en 2021. Les travaux réalisés améliorent le confort du logement et génèrent des économies d'énergie.

Performances énergétiques salle de bain

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est une aide dédiée aux travaux de réduction des dépenses d'énergie de la résidence principale. Elle est réservée aux propriétaires aux revenus modestes. Elle peut financer l'installation d'un chauffe-eau plus performant. MaPrimeRénov' est versée une fois les travaux réalisés par un professionnel qualifié RGE.

La TVA à taux réduit

Un taux de TVA réduit à 5,5 % s'applique aux travaux d'amélioration énergétiqued'une habitation. Ce dispositif peut apporter une aide à la rénovation d'une salle de bains en 2021. Propriétaires et locataires peuvent en bénéficier. Le recours à un professionnel qualifié RGE est obligatoire.

L'éco-ptz

L'éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d'un prêt de 30 000 euros sur 10 ans, à un taux zéro. Le montant du prêt dépend des revenus du demandeur. Là aussi, les travaux de rénovation doivent être confiés à un professionnel RGE. Ils doivent s'inscrire dans un projet plus global d'amélioration des performances énergétiques du logement.

Aides des collectivités territoriales

Les collectivités territoriales apportent aussi une aide financière pour la rénovation d'une salle de bains en 2021. Comme en 2020, celle-ci doit rentrer dans le cadre d'un projet de rénovation énergétique. Chaque commune, département ou région définit le montant des primes octroyées, les travaux concernés et les conditions d'éligibilité.

Le programme Habiter mieux de l'ANAH

La prime Habiter mieux de l'ANAH finance les travaux de rénovation énergétique de la salle d'eau des propriétaires bailleurs ou occupants. Elle est accessible sous condition de ressources. Un professionnel certifié Qualibat doit prendre en charge les travaux. L'aide s'élève à 50 % du montant total des travaux hors taxe. Elle est versée à l'issue des travaux, à condition que la facture énergétique ait diminué d'au moins 25 %.

Des aides financières pour rendre sa salle de bains plus accessible aux seniors et PMR

Lorsque la perte de mobilité d'un occupant du logement impose de réaliser des travaux, il est possible d'obtenir une aide financière à la rénovation de la pièce d'eau. L'État, les caisses de retraite, mais aussi les collectivités territoriales participent à l'aménagement d'une salle de bains pour une personne handicapée ou une personne âgée.

Le crédit d'impôt à l'accessibilité

Le crédit d'impôt à l'accessibilité est un dispositif fiscal qui finance l'aménagement d'équipements favorisant l'accessibilité dans une salle d'eau. Cabine de douche, siège mural, surélévateur de baignoire sont concernés. Le crédit d'impôt s'applique au prix des équipements et de la pose. Il s'élève au maximum à 25 % des dépenses engagées.

Réaliser des travaux d'adaptation avec Habiter facile de l'ANAH

Le programme Habiter facile de l'ANAH permet de remplacer une baignoire par une douche à l'italienne ou un lavabo sur pied par une vasque suspendue. Cette aide peut financer l'aménagement de la salle de bains d'un senior. Le professionnel doit être certifié Qualibat. L'ANAH prend en charge 50% des travaux, dans la limite de 5 000 euros par foyer.

Salle de bain adaptée PMR

Adapter votre salle de bains avec les aides financières des caisses de retraite

La caisse de retraite d'un senior en perte d'autonomie peut aussi accorder une aide pour l'aménagement de la salle de bains d'une personne âgée en 2021. Suivant les cas, les caisses de retraite financent partiellement les projets d'aménagement ou proposent un prêt à taux avantageux. Les conditions d'obtention de ces aides dépendent de chaque caisse et des ressources du senior.

Une salle de bains rénovée avec des aides départementales

La prestation de compensation handicap (PCH) est une subvention départementale. Elle finance la rénovation d'une salle d'eau pour répondre aux besoins spécifiques d'une personne âgée ou handicapée. Les travaux doivent concerner la résidence principale. L'obtention de la subvention est soumise à conditions.

Le prêt à l'amélioration de l'habitat

Si vous bénéficiez de prestations familiales de la CAF, pensez au prêt à l'amélioration de l'habitat. Il s'agit d'un prêt de 1067,14 euros, remboursable sur 36 mois. Il correspond au maximum à 80 % du coût total des travaux. Les intérêts d'emprunt s'élèvent à 1 %.

L'allocation personnalisée d'autonomie

L'aide personnalisée d'autonomie (ou APA) est versée par le conseil départemental. Elle facilite l'autonomie des personnes âgées. Elle peut financer la pose d'équipements de la pièce d'eau favorisant le maintien à domicile (comme l'installation de barres d'appui). Le montant versé est dégressif en fonction des ressources du senior.

Aides financières des collectivités territoriales

Les collectivités territoriales attribuent des aides pour adapter la salle de bains d'une personne à mobilité réduite. Il est nécessaire de vérifier auprès de sa commune, de son département ou de sa région quelle aide financière à la rénovation d'une salle de bains est disponible.

Des aides financières pour améliorer le confort de votre salle de bains

Si vous souhaitez tout simplement optimiser l'aménagement d'une petite salle de bains ou la moderniser à moindre coût, voici les aides disponibles pour financer vos projets d'aménagement de la salle de bains depuis 2020.

Une TVA à taux réduit de 10 %

Si votre logement est achevé depuis plus de deux ans, un taux de TVA intermédiaire à 10 % vous aidera à moderniser votre salle de bains à moindre coût. Ce pourcentage s'applique à l'achat des équipements sanitaires et à leur pose. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

Habiter sain pour donner un coup de jeune à votre salle de bains vétuste

Habiter sain est une subvention de l'ANAH qui améliore le confort et la sécurité de votre salle de bains. Elle peut être utilisée pour rénover l'installation électrique d'une pièce d'eau. Elle nécessite un diagnostic technique du projet. Le montant de la subvention s'élève à 50 % des travaux. Il est plafonné à 10 000 euros.

Un coup de pouce de la CAF avec le prêt à l'amélioration de l'habitat

Le prêt à l'amélioration de l'habitat (PAH) est attribué par la CAF ou la MSA pour réparer et assainir un logement. Il peut financer les travaux de plomberie d'une salle de bains. Son montant maximum est de 1 067 euros, remboursable en 36 mensualités. Ce financement ne dépend pas des ressources du demandeur. Il peut cependant être refusé s'il n'y a plus de fonds disponibles.

N'hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis avant de commencer vos travaux. Pensez aussi à utiliser un simulateur en ligne afin d'estimer les différentes aides disponibles pour votre projet.

Trustpilot