Bureau d'études techniques

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

L’architecte, le super-héros de la construction ? S’il est en mesure de concevoir un projet architectural de A à Z et que ses compétences, notamment en matière technique, sont nombreuses, dans certains cas, l’architecte, dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction, a besoin de s’appuyer sur les connaissances de spécialistes : les bureaux d’études techniques.

Sommaire

    Une association de spécialistes

    Un bureau d’étude est une structure indépendante et privée. Entreprise de conseil et de services, elle est composée de professionnels reconnus dans leur domaine et peuvent être spécialisés dans de multiples secteurs ; dans le cadre d’un projet architectural, on aura surtout recours à ces 3 bureaux d’études du bâtiment :

    • Bureau d’étude fluides : compétent pour tout ce qui relève des raccords aux réseaux d’eau, problématiques d’hygrométrie, mais aussi chauffage et ventilation.
    • Bureau d’étude acoustique : spécialiste de l’insonorisation, il est capable d’apporter des solutions techniques parfois pointues (par exemple, dans le cadre de la conception d’une salle de spectacle).
    • Bureau d’étude structure : il réalise les calculs et le dimensionnement des différents éléments de la structure du bâtiment, comme les poutres ou la charpente.

    A savoir : il existe aussi des bureaux d’étude « tous corps d’état » réunissant plusieurs compétences particulières, des plus généralistes et répandues aux plus spécifiques (spécialisées dans la réalisation de bâtiments médicaux, d’écoles, de gares, d’aéroports…). Les bureaux d’études fournissent également des conseils en matière économique, afin de gérer au mieux le budget global du chantier.

    architecte montrant un plan

    Une aide à la maîtrise d’œuvre

    En tant que maître d’œuvre, l’architecte HMONP conçoit, coordonne et valide l’ensemble du projet immobilier, des avant-projets à la réception finale, en passant par le dépôt du permis de construire, le suivi des travaux ou encore la constitution du dossier de consultation des entreprises. Ses connaissances vastes mais généralistes en matière de construction sont la plupart du temps suffisantes pour un projet particulier, mais, dans certains cas, le recours à des spécialistes peut s’avérer indispensable. C’est notamment le cas dans le cadre de commandes publiques (les collectivités font appel à des bureaux d’étude en plus de l’architecte pour sécuriser tous les aspects du projet) ou quand le bâtiment doit respecter des contraintes particulières : cabinet médical, lieu recevant du public, construction sur un terrain sur carrières, etc.

    plans et compas

    Un rôle de validation et de conseil

    Concrètement, c’est l’architecte qui fait appel à un bureau d’étude en cas de besoin. Il vous en avertira (c’est son devoir) et vous expliquera quel est son rôle et pourquoi il le sollicite. Il soumettra aux spécialistes les éléments qui ont besoin d’être vérifiés, (re)calculés et/ou validés : par exemple, les dessins, éléments et esquisses de la charpente, des fondations ou encore des planchers. Les spécialistes du bureau d’études vont ainsi étudier le projet, valider les propositions de l’architecte d’un point de vue technique ou bien proposer des modifications pour en assurer la bonne réalisation. Si une entreprise de construction intervient sur le chantier, cela peut également être elle qui missionne le bureau d’étude si elle ne dispose pas des ressources en interne pour se livrer à certains calculs.

    Le bureau d’études intervient donc dans la phase de conception du bâtiment. Si, à la suite de ses conseils, des malfaçons apparaissent en cours de chantier ou après la livraison, il sera seul responsable ; l’architecte, lui, sera couvert par son assurance professionnelle.