L'aménagement de salle de bain : comment aménager sa salle de bain

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

Lors d’une rénovation de salle de bain, les matériaux habillent et définissent l’espace. La robinetterie obéit à des critères technologiques et esthétiques, s’adaptant au style de la pièce. Les accessoires donnent le ton, pour sublimer les lieux. Passage en revue des différents styles d’aménagement de salle de bain, mais aussi de l’aménagement d’une petite salle de bain, d’une salle de bain sous combles, d’une salle de bain pour enfant, d’une salle de bain pour séniors ou d’une salle de bain pour handicapé. Suivez le guide.

Aménagement de la salle de bain pas à pas

L’aménagement d’une salle de bain ne s’improvise pas. Il s’agit d’un projet qui doit être longuement réfléchi. Il convient en effet d’optimiser au mieux l’espace disponible. L’organisation de la salle influence directement l’esthétisme final et la réussite des travaux. Plusieurs étapes doivent être respectées.

1. Examiner la surface

Prenez les mesures de la pièce pour calculer la surface totale en m2. On estime que les petites salles de bain s’étendent sur moins 5 m2. De 6 à 9 m2, on parle de salle de bain moyenne. À partir de 10 m2, on considère qu’il s’agit d’une grande salle de bain.

2. Prendre en compte la configuration de la salle de bain

L’aménagement d’une pièce carrée ou rectangulaire diffère. De plus, la présence de fenêtres et les arrivées d’eau imposent d’installer douche ou baignoire et lavabo dans des espaces prédéfinis. D’autant que des distances minimales doivent être respectées entre ces éléments :

  • 60 cm devant la baignoire ou la douche
  • 15 à 25 cm entre la douche, le lavabo et éventuellement les WC

3. Réaliser le plan d’aménagement de salle de bain

Il convient de réfléchir à la meilleure disposition des meubles pour tirer profit de la configuration. Dessiner un plan à l’échelle permet d’anticiper au mieux les difficultés et de se projeter dans la future salle de bain. C’est l’occasion d’établir le budget du projet de rénovation et de se pencher sur le sens d’ouverture des portes.

4. Choisir les éléments d’eau

Les lavabos sur colonnes et les baignoires sont réservés aux grandes salles de bain. Pour les petites configurations, on préfèrera un plan avec une vasque encastrée ou un lavabo suspendu. Les douches italiennes apportent une élégante sensation d’espace mais demandent des travaux plutôt complexes. Plus facile à installer, un receveur de douche pourra être déposé dans le coin d’une pièce.

5. Sélectionner l’ameublement

Dans les petites salles de bain, on peut opter pour des meubles suspendus, qui dégagent la surface au sol. Avec des lignes épurées, ils évitent l’encombrement général de l’espace. En complément, des patères et autres porte-serviettes muraux augmentent les capacités de rangement sans réduire le volume.

6. Réfléchir au revêtement de sol et mural

Plusieurs matériaux existent : carrelage, mosaïque, béton brossé ou vinyle… Dans tous les cas, s’il s’agit d’un choix esthétique, d’autres critères doivent être pris en compte. Il convient de s’assurer de l’étanchéité parfaite des revêtements. La question de l’aération est cruciale : le carrelage laisse moins apparaître de traces de moisissures que la peinture, par exemple.

7. Penser aux lumières

Plus la salle de bain est claire et lumineuse, plus la sensation d’espace sera importante. Sans lumière naturelle, on favorise un éclairage blanc et puissant au plafond. On ajoutera aussi un spot ou une applique au-dessus du lavabo, pour une vision plus claire dans le miroir.

 

La réglementation pour les installations électriques dans une salle de bain

Dernièrement, la France a assoupli ses normes électriques pour salles de bain. La pièce d’eau est désormais décomposée en 3 volumes réglementaires (contre 4 auparavant), plus facilement définissables. Pour chacun d’eux, certains équipements électriques sont interdits et d’autres autorisés.

  • Le volume 0 est la zone de réception directe de l’eau, comme la baignoire et le receveur de la douche. Cette zone est interdite à l’électricité. Il y a des exceptions, telles que des baignoires lumineuses ou à jets, qui doivent être installées par des professionnels.
  • Le volume 1 est le volume de projection d’eau qui prolonge le volume 0 à une hauteur de 2,25 m en partant du sol. Ce volume est très protégé. Aucune prise de courant n’est acceptée.
  • Le volume 2 comprend tout l’espace entourant le volume 1 à une distance de 60 cm.
  • Au delà du volume 2, il n’y a plus de limitation : vous avez carte blanche !

Aménager une petite salle de bain

Quand on dispose d’un petit espace, il faut l’optimiser au maximum et ruser pour donner à cette petite salle de bain l’allure d’une grande. Voici des pistes à exploiter sans modération : renoncer à la petite baignoire au profit d’une douche spacieuse, opter pour une douche à l’italienne si c’est techniquement faisable, choisir comme WC un modèle compact suspendu, désencombrer en adoptant des rangements astucieux (peu profonds, multi-fonctions, colonnes, niches et mobilier d’angle), exploiter l’espace au mur, placer un grand miroir, miser sur les couleurs claires. Si vous rêvez d’une baignoire, il existe des modèles valant le détour, vraiment confortables et ergonomiques, adaptés aux petits espaces.

 

Aménager une salle de bain pour personne handicapée

Aménager une salle de bain pour une personne handicapée doit comme pour la cuisine, rendre la personne handicapée le plus autonome possible. Selon la nature de son handicap et ses capacités, si la personne vit seule ou non, a des enfants ou non, selon ses habitudes et ses souhaits en termes de confort, il existe de nombreux équipements, du plein simple au plus sophistiqué. Une douche est plus accessible, notamment une douche de plain-pied. Elle pourra être équipée de barres d’appui, d’un siège rabattable, d’un part douche à mi-hauteur (cela facilite l’aide à la toilette).

Côté baignoire, il existe un éventail d’équipements : élévateur de bain électrique, poignée d’accès à la baignoire, sièges de bain, planche de bain, ou encore baignoires à porte.

Le lavabo devra être ergonomique, sans meuble en dessous pour ne pas empêcher le passage d’un fauteuil, ou mieux encore, à hauteur variable, réglage électriquement.

Le WC sera facilement accessible, grâce à une porte à galandage par exemple, avec un cercle de giration d’au moins 1,50 m. Pour la cuvette, un rehausseur permet de la surélever, mais l’idéal est un WC à hauteur variable. Pour les personnes malvoyantes, on peut opter pour des revêtements au sol différenciés, qui détermine les espaces, et/ou des couleurs contrastées.

 

Aménager une salle de bain pour seniors

L’aménagement d’une salle de bain pour seniors peut être potentiellement dangereux. Afin de réduire au maximum les risques d’accident, notamment de chute, mais aussi pour faciliter la vie des seniors et le maintien de leur autonomie, il existe des aménagements spécifiques : sol anti-dérapant, barres d’appui murales, douche à l’italienne ou à receveur extra-plat avec siège anti-glisse rabattable, baignoire à porte, WC suspendus à hauteur variable, mitigeurs à manche allongé, meubles de rangements ouverts, à portée de main.

 

Aménager une salle de bain sous combles

Pour exploiter au maximum l’espace disponible dans une maison, tout en profitant du charme de combles réhabilités, craquez pour une petite salle de bain sous pente. Bien aménagée, elle sera moderne et confortable, mais aussi pleine de charme. Première option : placez une baignoire sous la pente, à condition de ne pas manquer d’espace au sol. Si c’est trop juste, optez pour une douche spécieuse de plain-pied, de préférence dotée de parois en verre pour ne pas écraser l’espace. Vous manquez de lumière naturelle ? La création d’une ou plusieurs fenêtres de toit s’avère quasi-incontournable. Misez également sur les couleurs claires, qui agrandissent la pièce. Et pour le cachet, mettez les poutres apparentes en valeur.

 

Aménager une salle de bain pour enfant

Une salle de bain pour enfant, c’est aussi des contraintes. Peut-être même davantage qu’une salle de bain classique. Il faut un mobilier adapté, un aménagement sécurisant, des rangements hyper-pratiques et une déco attrayante qu’on n’aura pas nécessairement envie de changer dans deux ans. Car vos enfants vont grandir. Ne perdez pas de vue cette perspective et faites des choix éclairés. Renoncez à placer un lavabo trop bas, choisissez plutôt un équipement à hauteur raisonnable, accompagné d’un marchepied assez large et très stable, avec deux marches de préférence, pour s’adapter à la croissance de votre enfant.

Optez pour des revêtements robustes, faciles à nettoyer, et un sol anti-dérapant. Vous avez deux enfants ? Un duo de lavabos s’impose. En outre, faites aussi en sorte que chacun ait un placard personnel. Si l’espace est suffisant, un duo douche-baignoire est à privilégier. De préférence une baignoire basse, plus facile d’accès, et une douche avec parois en verre dépoli. Les enfants aussi sont pudiques ! Vous êtes à la tête d’une famille (vraiment) nombreuse ? Allez hop, un alignement de lavabos vintage style écolier, avec des robinets automatiques ! Sans oublier un tableau qui rappellent les règles en vigueur : « lave-toi les mains, lave-toi les dents, accroche ta serviette, tire la chasse d’eau »…

Côté déco, choisissez une thématique, et faites-vous plaisir en leur faisant plaisir ! Vous aimez les couleurs pops ? Prenez deux à trois couleurs maximum, assorties de touches de blanc pour la lumière. Vos filles aiment les tons pastels ? Un joli camaïeux de vert, rose, bleu et orangé pâle apportera de la douceur d’un cocon. Vos garçons sont dingues de Lego ? On trouve des meubles dans cet esprit ! Ils sont fan d’animaux ? Pourquoi pas un pommeau de douche en forme de grenouille, un tapis de baignoire crocodile, un rideau de douche avec des chouettes colorées ou une famille d’éléphants au-dessus des vasques ?

 

Aménager une salle de bain familiale

La salle de bain est généralement une pièce partagée par toute la famille. Pour éviter la course du matin, on peut aménager l’espace au mieux, de sorte que plusieurs personnes puissent se préparer ensemble sans se gêner. L’aménagement doit être pensé avec le plus de praticité possible. Vous pouvez par exemple installer deux vasques sur le plan de lavabo. Si l’espace le permet, vous pouvez séparer la douche de la baignoire, pour que vos enfants puissent effectuer leur toilette en même temps. Préférez les grands meubles dans lesquels vous pourrez installer des paniers de rangement. Idéal pour éviter le désordre quand on partage une salle de bain avec ses bambins. Côté matériaux, facilitez-vous l’entretien des sols, des murs et des vasques. Pensez à du carrelage anti-dérapant et des revêtements en porcelaine, qui se nettoient d’un coup d’éponge.

 

Dernières astuces pour aménager une salle de bain confortable

La salle de bain n’est plus seulement la pièce dans laquelle on prend sa douche. C’est désormais un espace de bien-être, un espace qu’il convient d’aménager de façon zen. Craquez pour la chromothérapie, qui fait son entrée dans les salles de bain. Avec une lumière LED dans le pommeau de douche, offrez-vous un moment coloré dès le matin. Pour plus de détente encore, il est également possible de déposer quelques gouttes d’huile essentielle dans le mitigeur de douche.

Moderne, la salle de bain intègre des éléments high tech. On peut de fait se recréer un mini centre de thalasso à domicile avec une baignoire à bulles de balnéothérapie. Aujourd’hui, les nouveaux modèles bénéficient d’un réducteur de bruit, pour un moment de relaxation ultime. Côté déco, quelques bougies, des éléments en bois, une plante verte… et vous voilà au spa ! Parmi les installations modernes, les WC japonais font de plus en plus d’adeptes dans les maisons françaises. Avec une commande touchless, il suffit de passer la main devant un capteur pour régler un petit jet d’eau chaude, à la manière d’un bidet.

N’oubliez pas non plus les nouveaux miroirs à film chauffant anti-buée. De quoi gagner de précieuses minutes le matin, même après une bonne douche chaude. Ce qui nous amène naturellement à la question de la VMC, essentielle pour assurer le renouvellement de l’air. Pour l’aménagement d’une nouvelle salle de bain, ne négligez pas l’installation d’un système de détection de l’humidité et d’aération, adapté à la configuration de votre maison. De quoi assainir la pièce, éviter les moisissures et même, réduire votre facture de chauffage !