Comment repeindre le carrelage de sa salle de bain ?

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

Repeindre sa salle de bain ou changer le carrelage d’une salle de bain peut s’avérer onéreux. Il existe dans le commerce des peintures conçues pour repeindre les carreaux, sans qu’il soit nécessaire de les enlever. Voyons quelles en sont les caractéristiques et les conseils d’application.

Quelle peinture acheter pour recouvrir le carrelage de sa salle de bain ?

Quels que soient le format des carreaux, leur couleur d’origine ou la matière dont ils sont fabriqués, presque tous peuvent être repeints. Ce qu’on appelle « la peinture à carrelage » est un enduit de latex (acrylique) auquel les fabricants ajoutent du polyuréthane, ce qui lui permet de résister efficacement à l’humidité (parfait pour la salle de bain et la cuisine), aux rayures ainsi qu’à l’usure. Vous trouverez également de la peinture à carrelage en résine colorée (époxy), disponible dans une palette de coloris et de finitions. Elle donne un résultat esthétique satisfaisant et s’avère très résistante. Ces deux types de peinture recouvrent parfaitement des carreaux en grès cérame, en céramique, en verre, en faïence… Il faut savoir que la peinture du carrelage d’une salle de bain standard (environ 4 x 7 m2) exige environ deux jours de travail, parfois plus, pour une personne peu expérimentée. Surtout si on utilise le stylo de peinture pour changer la teinte des joints entre les carreaux du carrelage. Si vous ne disposez pas du temps et de la patience nécessaires pour réaliser cette démarche, n’hésitez pas à faire appel à un artisan agréé spécialisé dans ce domaine. Le résultat vous plaira davantage et son travail est généralement garanti. Renovation Man s’assurera de vous apporter l’artisan le plus qualifié pour votre projet.

Précautions et conseils d’usage

Il est indispensable de bien nettoyer le support (le carrelage existant) à l’aide d’un savon doux dégraissant, afin de le débarrasser de toute trace de graisse, de calcaire ou de saleté avant de le repeindre. Pour protéger le sol, recouvrez-le avec une bâche de protection que vous pourrez fixer avec un ruban de masquage. Il vous servira également pour protéger les prises et les zones murales sans carrelage. Que vous ayez choisi une peinture acrylique ou une peinture résine, la pose d’une sous-couche est fortement recommandée ; ainsi, la peinture résiste encore mieux à l’humidité, aux traces de calcaire ainsi qu’aux écarts de température. Vous pouvez également repeindre le carrelage sans apprêt, si vous vous procurez une peinture appelée « Direct-carrelage ». Sur chaque contenant de ces produits, l’étiquette fournit des directives d’application ; comme chaque peinture comporte ses notices spécifiques, il sera avisé d’en tenir compte. En sélectionnant une peinture de qualité, quoique un peu plus chère, vous l’apprécierez au fil du temps pour sa facilité d’entretien et sa beauté durable, surtout pour une peinture de salle de bain.

Matériel nécessaire pour peindre le carrelage de la salle de bain

Pour l’application de la peinture sur le carrelage, vous aurez besoin d’un pinceau et d’un rouleau. Il existe plusieurs sortes de rouleaux (mousse, feutré…) pour s’adapter à différents types de supports (et notamment pour le carrelage et les pièces humides – salle de bain et cuisine). Le rouleau mousse convient surtout au carrelage aux carreaux très lisses. Le pinceau/brosse sera utile pour peindre les endroits de la salle de bain plus étroits ou difficiles d’accès (bords, angles et joints).
Prévoyez le matériel suivant avant de commencer les travaux de peinture du carrelage de la salle de bain :

  • Bâche de protection, pour le sol et les appareils sanitaires
  • Ruban adhésif pour masquage des zones à préserver
  • Palette à rebord ou bac à peinture
  • Grande éponge
  • Bâton mélangeur ou outil conçu à cette fin
  • Stylo de peinture pour les joints
  • Pinceau à réchampir
  • Rouleau

Le choix de la teinte de peinture pour le carrelage de la salle de bain

Pour sélectionner la couleur de peinture pour recouvrir le carrelage de la salle de bain, nous vous conseillons de vous servir d’un de ces nuanciers que l’on trouve généralement dans les magasins de produits de peinture. Vous aurez ainsi plus de facilité à harmoniser la teinte choisie pour peindre le carrelage mural à la couleur du sol ainsi qu’au décor de la pièce, à moins que vous ne souhaitiez en changer. Ce n’est pas toujours une bonne idée de se fier aux diktats de la tendance du moment… Même si les teintes neutres – comme les gris, les beiges et les taupes, dans des nuances assez foncées, – ont la cote chez les designers, vous constaterez qu’elles ne flattent pas réellement le teint le matin.

Pour cette raison, n’hésitez plus si vous avez envie de peindre votre carrelage de salle de bain en orange doux, pour un effet tonique, ou en vert mousse pour vous sentir dans un bain de verdure. Vous pourrez associer à cette couleur une teinte plus neutre pour les autres murs. Le camaïeu (dégradé de trois tons) dans une nuance de bleu, ni trop foncée ni trop claire, donnera à ce coin de bien-être un air marin. Par ailleurs, dans une pièce exposée à l’humidité, comme c’est le cas pour la salle de bain (ou la cuisine), la peinture mate est vraiment déconseillée ; il sera donc préférable de privilégier un fini satiné ou lustré. Qu’importe le type de peinture que vous choisirez pour votre carrelage de salle de bain, prenez le temps de mélanger le produit jusqu’à l’obtention d’un fini homogène, avant d’en verser une quantité dans la palette ou le bac.

Comment entretenir votre carrelage repeint ?

Les peintres professionnels conseillent d’attendre, idéalement, 48 heures avant de profiter de votre salle de bain rénovée. Le fait d’accorder suffisamment de temps de séchage est primordial. Même si ces deux types de peinture sont lavables, il faut éviter à tout prix d’employer des produits de nettoyage acides ou trop abrasifs pour leur entretien. Même si ce n’est pas obligatoire, l’ajout d’un vernis pour carrelage en maximisera la protection.