Comment rénover le carrelage et la faïence de la salle de bain ?

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

Vous n’avez plus besoin de tout casser pour relooker les murs de votre salle de bain. Des solutions simples et économiques permettent de redonner à cette pièce un air de jeunesse, sans se ruiner.

La peinture pour carrelage ou faïence

Facile à appliquer sur le carrelage, cette peinture spéciale se décline en plusieurs couleurs. Il faut savoir que certaines marques de peinture à carrelage recommandent l’application d’une sous-couche et d’autres non. Il s’avère donc important de bien lire les étiquettes. Si vous optez pour la peinture-résine (époxy), retenez qu’elle est plus épaisse que la peinture standard pour carrelage et rend les joints moins apparents. L’application d’une sous-couche est essentielle pour permettre à cette peinture, à base d’époxy, de bien adhérer au support. Très opacifiante, la résine donne un résultat éclatant et cette peinture s’entretient facilement.

L’application de la peinture sur carrelage

Nettoyez bien la surface à recouvrir et laissez-la sécher. Le support doit être bien lisse et sans petits trous, sinon il conviendra de le poncer pour aplanir les imperfections. Si vous appliquez une sous-couche « spéciale carrelage », commencez par peindre les contours (joints) à l’aide d’un pinceau, puis étalez l’apprêt au rouleau sur la surface à couvrir. Pour les deux couches suivantes, il est conseillé d’étaler d’abord la peinture à la verticale, puis de repasser à l’horizontale. Prenez le temps de bien étirer et lisser la première couche, pour obtenir un résultat uniforme. Pour éviter les coulures, on ne charge pas trop le rouleau.

Recouvrir son carrelage avec du béton ciré

Si vous décidez de recouvrir entièrement votre carrelage et de faire disparaître les joints, le béton ciré est le recouvrement idéal. Il nécessite, par contre, l’application de trois couches : une première pour remplir les joints (coulis de ciment) en vous servant d’une spatule ; une seconde couche pour obtenir un rendu lisse et une troisième couche, celle-ci de protection hydrofuge. Le béton ciré convient également pour le sol.

Les carreaux adhésifs pour relooker facilement sa salle de bain

On trouve désormais sur le marché une panoplie de carreaux adhésifs, faciles à poser, pour transformer rapidement l’aspect des murs de la salle de bain. La diversité des modèles met à votre disposition un vaste choix de coloris et de finitions : motifs variés, carreaux unis, texturés, métallisés. Pour plus d’originalité, vous pouvez alterner un jeu de trois couleurs de carrelage, ou encore opter pour un duo de noir et de blanc, ou créer un camaïeu (dégradés de la même teinte).

Conseils de pro pour l’installation d’un carrelage mural dans sa salle de bain

Au départ, assurez-vous que la pièce à rénover soit propre, sèche et bien ventilée. Pour la pose d’un carrelage mural dans sa salle de bain, les finitions mates sont à éviter, car elles révèlent les taches et les projections d’eau. Pour la salle de bain, mieux vaut acheter de la peinture de carrelage au fini satiné ou brillant (lustré), plus esthétique et beaucoup plus facile à entretenir. Évitez de diluer la peinture pour carrelage dans le but d’économiser ; vous risqueriez de vous retrouver avec une peinture moins couvrante et un carrelage plus sensible aux rayures. Dans des conditions d’usage normales – et s’il s’agit d’un produit de bonne qualité -, ce type de peinture spéciale est généralement garanti pour environ 5 ans.

Poser de la faïence dans sa salle de bain

Une autre alternative au carrelage mural traditionnel, c’est la pose de la faïence dans sa salle de bain qui a toutes les qualités requises pour la salle de bain mais reste très fragile et il est donc idéal pour le revêtement mural.

Comment poser une mosaïque murale dans sa salle de bain

Dernière idée pour le revêtement mural, c’est la pose d’une mosaïque murale dans sa salle de bain, qui se marie bien avec tous les types de décors et reste donc un choix polyvalent pour la salle de bain.