Devis et travaux de rénovation d'appartement

Désolé, Renovation Man n'intervient pas (encore) dans cette zone...

Ça y est : vous avez déniché le logement de vos rêves ! Mais son état, lui, laisse à désirer… Il va falloir procéder à une rénovation complète de l’appartement, ou encore à un gros rafraîchissement. Bref, en passer la case « travaux » ! Pour procéder au coup de neuf de votre futur chez-vous, tout professionnel est tenu de vous fournir un devis qui va vous permettre d’affiner votre budget et de faire votre choix. Comment doit se présenter ce document ? Comment le déchiffrer ? A quoi vous engage-t-il mutuellement ?

Sommaire

    Un devis, c’est quoi ?

    Commençons par le commencement ! Très loin d’être facultatif, le devis est un document légal que tout entrepreneur déclaré est obligé de vous fournir. Vous devez y trouver la description détaillée des différents travaux qu’il va réaliser chez vous, leur tarif, leur phasage, la nature et le volume des matériaux mis en œuvre, le coût de la main d’œuvre… Un devis est estimatif : il a valeur d’information mais peut être encore modifié et affiné jusqu’à la validation finale que vous lui donnerez. Certains professionnels réalisent un devis générique à partir des informations que vous lui aurez fournies sur la nature des travaux, quitte à le modifier plusieurs fois ensuite en fonction de vos demandes ; d’autres se déplaceront pour prendre la mesure réelle du chantier à venir et vous proposer tout de suite un chiffrage plus précis.

    Faire effectuer plusieurs devis par différentes entreprises est un droit absolu et vous permet de comparer les prix ainsi que de faire jouer la concurrence. Pour une rénovation complète, n’hésitez pas à faire appel à des entreprises « tous corps de bâtiment » qui peuvent réaliser l’ensemble de vos travaux, mais aussi à des professionnels de chaque corps de métier (peintres, plaquistes, plombiers…). Cela vous permettra de déterminer quelle est la solution la plus avantageuse pour vous : ce n’est pas toujours celle que l’on pense !

    La validation d’un devis par le client équivaut à la signature d’un contrat. En le signant, vous vous engagez à travailler avec ce prestataire ; lui, de son côté, s’engage à respecter les termes du devis : durée des travaux, nature…Et coût des travaux de rénovation de l’appartement !

    femme en train de consulter son ordinateur

     

    Les mentions légales du devis

    On l’a vu, le devis est un document légal. Sa rédaction est en effet encadrée par l’arrêté du 2 mars 1990 relatif à la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d’entretien dans le secteur du bâtiment et de l’électroménager. Il doit donc comporter un certain nombre de mentions et d’informations obligatoires :

    • Le nom et la raison sociale et l’adresse de l’entreprise ;
    • Son numéro d’inscription au registre du commerce ou au répertoire des métiers ;
    • Les taux horaires de main-d’œuvre TTC par catégorie de prestation ou par prestation unitaire ;
    • Les prix TTC des différentes prestations forfaitaires proposées ;
    • Les modalités de décompte du temps passé ;
    • Les frais de déplacement : ils peuvent aussi inclure des frais relatifs au stationnement si vous habitez en centre-ville sans possibilité de parking privé, comme c’est bien souvent le cas dans le cadre d’une rénovation d‘appartement à Paris.
    • Le caractère payant ou non du devis : un devis peut légalement être payant mais vous devez obligatoirement en être informé avant la rédaction de celui-ci. Faute de quoi, vous pourrez refuser de régler cette somme. Un devis payant peut se justifier si par exemple le professionnel doit effectuer plusieurs déplacements préliminaires pour établir son chiffrage, ou encore se livrer à une étude approfondie.

    L’artisan doit faire figurer sur son devis un délai de validité pour ce dernier ; en règle générale, il varie de 1 à 3 mois. Au-delà de ce laps de temps, une augmentation des tarifs pourra être appliquée, en relation avec l’évolution du coût de la main-d’œuvre ou des matériaux. C’est ainsi qu’une variation qui doit rester raisonnable peut être observée entre le devis initial et la facture finale. Pour éviter les mauvaises surprises, évoquez ce point particulier avec le professionnel choisi au moment de la signature du devis !

    Autre élément à noter : que le devis soit physique ou obtenu en ligne, pour une grosse rénovation ou un rafraichissement d’appartement, les modalités légales restent les mêmes et l’arrêté du 2 mars 1990 fait toujours autorité. Sur Renovation Man, nous vous accompagnons lors de la phase du devis. En réalisant une première estimation avec vous, puis en vous adressant les professionnels les plus adaptés à votre projet, nous vous garantissons des devis en phase avec vos attentes et votre budget, dans le respect de la législation.

     

    Déchiffrer un devis

    Vous avez reçu un ou plusieurs devis ; comment lire les informations qui y figurent ?

    • Les frais de préparation du chantier : protection des zones qui seront travaillées à l’aide de bâches ; cette partie peut aussi concerner les parties communes. Il s’agit traditionnellement d’une prestation forfaitaire.
    • Les frais de démolition : abattage de cloisons non porteuses, dépose de tous types d’éléments (fenêtres, portes, revêtements de sol, sanitaires, boiseries, moulures, cheminée,) … Figurent également le cas échéant dans cette partie les frais de nettoyage et d’extraction des gravats. Il peut là encore s’agir d’un forfait.
    • Si l’ouverture d’un mur porteur est prévue, comme dans le cadre d’une extension d’appartement, le détail de la partie prise en charge par l’artisan doit faire l’objet d’une partie en propre sur le devis.
    • Travail sur les sols : les différentes tâches liées à la rénovation des sols sont regroupées : pose de parquet, de sous-couches isolantes, ragréage, pose de carrelage ou tout type de revêtement de sol. La facturation s’effectue au m².
    • Les travaux sont ensuite détaillés pièce par pièce. A savoir : comme pour tout ce qui concerne les sols, les opérations relatives aux murs et cloisons se facturent au m². Sont concernées les poses de cloisons en plaques de plâtre, les peintures et préparations de supports préalables (lessivage, enduit…). Tous les autres éléments font l’objet d’une facturation forfaitaire. Idéalement, le détail du prix de la fourniture des matériaux doit figurer sur le devis, près du prix de la prestation main-d’œuvre comprise.
    • Les modalités de paiement et les taxes : elles figurent en fin de devis. Le règlement peut certes s’effectuer en une seule fois à l’issue des travaux mais il est davantage courant de procéder en 3 fois : d’abord un acompte qui servira à sceller un peu plus la collaboration en vous engageant financièrement. Il permet en outre à l’artisan de préparer le chantier en procédant aux premiers achats indispensables pour entamer les travaux. Le second versement a lieu à la moitié du chantier, et, enfin le solde vient à l’issue de la visite de réception. Si vos travaux sont particulièrement longs et important, des versements intermédiaires peuvent être décidés en amont.
    • Doit figurer sur le devis le total hors-taxes des travaux, le montant de la TVA ainsi que le total TTC.
    salon d'un appartement parisien

     

    Litiges et garanties après travaux de rénovation

    Puis-je dénoncer le devis ?

    A compter du moment où vous inscrivez la mention « Bon pour accord » et que vous le signez, le devis a valeur de contrat et vous engage auprès du professionnel. Vous ne disposez pas de délais de rétractation : votre validation est définitive. Toutefois, L’article L114-1 du code de la consommation prévoit un cas de figure existe où vous pouvez dénoncer le contrat. Au-dessus d’un montant TTC de 500 €, le devis doit indiquer une date estimative de début des travaux. Si cette date est dépassée de 7 jours par l’artisan, vous avez 60 jours pour dénoncer le devis.

    De quelles garanties je dispose après la fin des travaux ?

    Les travaux sont terminés : vous procédez à la visite de remise qui a pour but de contrôler la bonne exécution des tâches prévues au devis. Si vous constatez des problèmes, c’est le moment de les relever et de vous retourner vers votre artisan. Il a en effet l’obligation d’assurer le « service après-vente », c’est la loi qui le dit !

    • Tout d’abord, si votre rénovation comporte des éléments qui peuvent mettre en péril la stabilité d l’immeuble, comme par exemple une intervention sur un mur porteur ou une charpente, souscrire une assurance dommages-ouvrages est primordial. En effet, en cas de litige avec le professionnel et de dégâts occasionnés par les travaux, vous serez indemnisé rapidement, tandis que votre assureur sera remboursé par l’assurance de l’artisan.
    • Tous les défauts quelle que soit leur nature et leur importance sont couverts durant un an par la garantie de parfait achèvement, prévue par l’article 1792.6 du code civil. Relevez le plus précisément possible les malfaçons et faites-en part au professionnel par courrier recommandé avec accusé de réception au plus tôt.
    • Les radiateurs, la chaudière ou encore la VMC installés par votre artisan ne fonctionnent pas correctement : la garantie des équipements prévue par l’article 1792.3 du code civil couvre durant 2 ans les dysfonctionnements des éléments qui ne nécessitent pas de gros travaux pour être réparés ou remplacés. Là encore, notifiez le problème au professionnel par courrier recommandé avec accusé de réception.
    • La garantie décennale est une assurance souscrite par l’entrepreneur qui garantit pendant 10 ans les malfaçons importantes qui empêchent le client d’habiter son logement : fuite du toit, affaissement de plancher ou de charpentent, rupture de canalisation, etc. Quand le sinistre est déclaré, à vous d’avertir rapidement votre assureur dommages-ouvrages qui va se mettre en relation avec l’assureur de l’artisan et vous dédommager très vite.

    Tous les professionnels de la rénovation d‘appartements doivent disposer d’une assurance professionnelle et de la garantie décennale, qu’ils soient constitués en entreprise traditionnelle ou auto-entrepreneurs. Attention : ces derniers ne facturent pas la TVA et ne sont soumis à aucune obligation de formation professionnelle (certificats, labels…). Il convient donc avant de porter votre choix sur ce type d’artisan de faire le plein d’informations auprès d’anciens clients. Le bouche-à-oreille reste un excellent moyen d’évaluer les qualités d’un pro !

    L’étape d’établissement des devis est souvent un peu stressante, surtout si on ne l’a pas préparée auparavant. Pour ne pas vous faire surprendre, renseignez vous avant de contacter un artisan ou une plateforme comme Renovation Man : prix des matériaux, métrage même approximatif de votre appartement, utilisation de simulateurs en ligne… Tout est bon pour avoir déjà une petite idée de ce qui vous attend. Comparez les devis et n’hésitez pas à vous écouter : le contact avec l’entrepreneur est au moins aussi important que le tarif proposé. Procéder à la rénovation de votre appartement avec une personne de confiance vous permettra d’avoir l’esprit tranquille et d’imaginer tranquillement l’aménagement de votre appartement futur pendant qu’il se fait faire une beauté !